Vidéo : Alexandre Delano – Parasol

La plage n'est pas forcément synonyme de sea, sex and sun. Cela peut être cette douce torpeur indolente qui nous envahit sous un parasol, aspirant à la quiétude quand la frénésie et les fracas de l'année se sont tus.

Avec ce Parasol, nous flottons au dessus des vagues, on laisse filtrer le sable entre nos doigts, on prend son temps, on goute à l’immobile sans téléphones mobiles. Les galets font mal aux pieds mais l’on aime ça, la France en super 8 des trente glorieuses encore insouciantes quand les côtes n’étaient pas privatisées. Ce Parasol est un concentré de tendresse et de souvenirs d’un temps révolu.

Sur ta chevelure profonde
Aux âcres parfums,
Mer odorante et vagabonde
Aux flots bleus et bruns,

Discographie

Comme un navire qui s’éveille
Au vent du matin,
Mon âme rêveuse appareille
Pour un ciel lointain.

In Le serpent qui danse, Baudelaire.

Alexandre Delano – Parasol

Alexandre Delano - Ven ven ven

alexandre-delano - Ven Ven Ven

Tracklist : Alexandre Delano - Ven ven ven
  1. Le grand défi
  2. La fleur de l'âge
  3. Ven ven ven
  4. Le ciel sur terre
  5. Le bois de Diane
  6. Le lac
  7. L'aire libre
  8. Clairs monts sombres
  9. Parasol
  10. Bonjour les matins

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Alexandre Delano - Le Grand Défi

Vidéo : Alexandre Delano – Le Grand Défi

Retrouver l’enfance, retrouver le père, voilà Le Grand Défi de cette chanson à l’os d’Alexandre Delano (The Delano Orchestra) qui s’apprête à sortir un deuxième album solo après Eau en 2015.
Alexandre Delano - Orage

Vidéo : Alexandre Delano – Orage

Après avoir ouvert Le Cahier bleu, une collection de livres de photographies et de nouvelles littéraires autour de la baignade et de ses secrets intimes, Alexandre Rochon du Delano Orchestra se jette à l’Eau avec un premier album en solo et en français sous le nom d’Alexandre Delano.

Plus dans Son du jour

Ohmadrid-doyouloveme

Vidéo : Oh ! Madrid – Do you love me

L’amour et ses questions existentielles. “Pourquoi faudrait-il aimer rarement pour aimer beaucoup ? » écrivait Albert Camus dans Le mythe de Sisyphe. Le duo Oh ! Madrid ne répond pas à cette question mais chante avec douceur les hésitations du cœur et de l’âme.
Brune-cesttouslesjours

[EXCLU] Vidéo : Brune – C’est tous les jours

On le sait depuis longtemps, les brunes ne comptent pas pour des prunes. Mais avec c’est tous les jours, Brune sort les (g)riff(e)s avec un nouveau titre puissant, un hymne à l’amour viscéral.
Automaticcity-lament

Vidéo : Automatic City – Lament

Attention, dinguerie visuelle pour le premier extrait du nouvel album d’Automatic City qui sort ce jour. Lament est un fantastique collage qui mêle Méliès à Jeff Koones signé Pauline Bricout.