Le baume Black Lilys

Partie trouver l'âme sœur en Ecosse, Camille revient avec une mélodie originelle et matricielle (mais pas que). Robin l'a enluminée.

Se souvenir des belles choses. « Nous nous souvenons encore de notre mère jouant à la Gymnopédie No 1 d’Erik Satie sur son piano. Ça a bercé notre enfance. Il y a quelque chose d’intemporel et de réconfortant dans cette mélodie, comme le son mélancolique d’une boîte à musique. Gymnopédie est maintenant à vous et, espérons-le, touchera vos âmes. »

Et c’est la cas avec ces à peine quatre minutes de sérénité composées par Satie à seulement 22 ans. Il y a de la magie dans ces quelques notes de piano et dans ce mot, gymnopédie « danse en l’honneur d’Apollon et de Bacchus qui était exécutée à Sparte par des hommes et des enfants nus pour célébrer les morts à la guerre. » Peut être donc une chanson de Toussaint qui arrive, surtout une caresse mémorielle venue de l’outre-monde. Le cœur saigne mais l’on peut être à nouveau heureux.

Discographie

Le deuxième album des Black Lilys, New era paraitra en 2022.

Black Lilys – Gymnopédie

Anne Queffélec – Gymnopédies : No. 1, Lent et douloureux

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

lack Lilys – Invisible Strings

Vidéo : Black Lilys – Invisible Strings

Non, Invisible Strings n’est pas une ode aux dessous chics. Plutôt un psaume visionnaire où désapprendre à penser permet de lutter contre les prédicateurs du printemps.
Black Lilys @ Château du Rozier – 16.01.2022

Photos : Black Lilys @ Château du Rozier – 16.01.2022

Pas simple de photographier la beauté, l’harmonie, la communion, l’étreinte, le bonheur. Fabrice Buffart réussit cette gageure en saisissant les regards, les gestes, les mains, les doigts et l’on est touché en plein cœur par Camille et Robin désormais en quatuor avec Claudine Pauly au violoncelle et Benoit Kalka à la batterie.
Black Lilys © Fabrice Buffart

Le gros cœur des Black Lilys

Changer d’air et d’ère c’est le souhait que l’on partage avec les Black Lilys et ce titre live enregistré lors de leur résidence à l’Epicerie Moderne.
pomme_01sk

Photos : Black Lilys & Pomme @ Ninkasi Kao, Lyon | 12.02.2020

Un retour et une consécration lors de cette soirée qui a mis K.O d’émotion le Kao. Les Black Lilys revenaient sur scène la tête pleine de projets et de nouveaux titres comme le somptueux Yaläkta pendant que Pomme pas encore victorieuse exposait ses Failles, même les plus cachées.

Plus dans News

Rover

Rover a du cœur !

Wicked Game a fait irruption dans nos vies avec Sailor au volant et Lula le vent dans les cheveux entre incendie et sa sorcière de mère. Depuis ce titre hante les fins de soirées alcoolisées et a été repris maintes fois. C’est le tour du bon géant Rover.
Lonny – Le Goût de l’Orge

La caresse de l’ivresse

Non, Le Goût de l’Orge n’est pas une ode aux buveurs de bière. Et pourtant. On se fabrique parfois du chagrin après quelques pintes.
Moondog

In the Moondog’s world

Samedi 14 mai à 20h sur la Grande Scène de l’Opéra de Lyon aura lieu un moment magique unique, un concert se faisant rencontrer Louis T. Hardin alias Moondog avec entre autres, John Greaves, Bertrand Belin, Borja Flames, Melaine Dalibert, David Sztanke, Olivier Mellano, Midgets! ou encore Gavin Bryars.
Bertrand Belin - Tambourvision

Tambour-major !

Voir l’envers de l’homme est sans doute plus facile en skate. Bertrand Belin revient avec un disque intemporel et quasi dansant.