Kill all hippies !

Oh, man has invented his doom, un avertissement qui date de ... 1983. Le Zim est le seul a avoir cette permission de tuer le game près de 40 ans après la sortie de License to Kill sur son album Infidels.

Alors que l’on s’apprête à baver devant le documentaire The Beatles : Get Back de Peter Jackson le 25 novembre sur Disney+, Bob Dylan dévoile des images tournées au Power Station de New York le 30 avril 1983 pour la sortie de Springtime in New York : The Bootleg Series Vol. 16 (1980-1985), un coffret avec Shot of Love (1981), Infidels (1983) et Empire Burlesque (1985). A l’image on croise Mark Knopfler (Dire Straits), Mick Taylor (The Rolling Stones) avec le bassiste Robbie Shakespeare et le batteur Sly Dunbar. Avec le maelström merdique qui s’annonce en 2022, on aurait bien besoin d’un Dylan chantant, « et son cerveau a été mal conditionné avec une grande habileté. »

Bob Dylan – License to Kill

Man thinks ’cause he rules the earth he can do with it as he please
And if things don’t change soon, he will
Oh, man has invented his doom
First step was touching the moon

Now, there’s a woman on my block
She just sit there as the night grows still
She say who gonna take away his license to kill ?

Now, they take him and they teach him and they groom him for life
And they set him on a path where he’s bound to get ill
Then they bury him with stars
Sell his body like they do used cars

Now, there’s a woman on my block
She just sit there facin’ the hill
She say who gonna take away his license to kill ?

Now, he’s hell-bent for destruction, he’s afraid and confused
And his brain has been mismanaged with great skill
All he believes are his eyes
And his eyes, they just tell him lies

But there’s a woman on my block
Sitting there in a cold chill
She say who gonna take away his license to kill ?

Ya may be a noisemaker, spirit maker
Heartbreaker, backbreaker
Leave no stone unturned
May be an actor in a plot
That might be all that you got
’Til your error you clearly learn

Now he worships at an altar of a stagnant pool
And when he sees his reflection, he’s fulfilled
Oh, man is opposed to fair play
He wants it all and he wants it his way

Now, there’s a woman on my block
She just sit there as the night grows still
She say who gonna take away his license to kill ?

Bob Dylan – Don’t Fall Apart on Me Tonight

Bob Dylan en concert.
DateLieuTickets
25
Sept
2022

Oslo Spektrum Arena

Oslo (Norway)
TICKETS
27
Sept
2022

Avicii Arena

Stockholm (Sweden)
TICKETS
29
Sept
2022

Scandinavium

Goteborg (Sweden)
TICKETS
30
Sept
2022

Royal Arena

Copenhagen (Denmark)
TICKETS
02
Oct
2022

Flens-Arena

Flensburg (Germany)
TICKETS
03
Oct
2022

GETEC-Arena

Magdeburg (Germany)
TICKETS
05
Oct
2022

Verti Music Hall

Berlin (Germany)
TICKETS
06
Oct
2022

Verti Music Hall

Berlin (Germany)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Aleladiane-whenwebelieved

Vidéo : Alela Diane – When We Believed

« L’amour fait songer, vivre et croire » écrivait Victor Hugo dans Les Contemplations. Alela Diane nous tend un miroir avec son nouvel album à paraitre à l’automne chez Believe / Naive.
Blacklilys

Lendemain de fête

Pendant que certains insouciants égoistes se ruent à la plage ou profitent de leurs piscines de lotissements pavillonnaires, d’autres luttent pour sortir des ténébres.
Andrew Bird – Make A Picture

Vidéo : Andrew Bird – Make A Picture

Avec plus d’une vingtaine d’albums, Andrew Bird continue de se réinventer en creusant dans son dernier album, Inside Problems les affres de son intimité.

Plus dans News

Whitneyk

Whitney roustons

Whitney K est un joyeux bastringue entre Lou Reed et Jeffrey Lewis que l’on avait découvert et apprécié avec un premier album titubant et personnel, Two Years. Le K canadien revient avec un EP cinq titres sobrement intitulé, Hard To Be A God. Et s’il avait raison ?
Elgruporenacimiento-lapolicia

La salsa du démon Eblis Alvarez !

Les Meridian Brothers font renaître El Grupo Renacimiento avec un onzième disque entre hommage et relecture endiablée qui vient de paraître chez Ansonia Records.
Lafurarnalds

Ólafur art thérapie

« Le monde entier est cruel à l’intérieur et cinglé en surface » déclare Lula Fortune dans Wild at Heart. Et il faut un coeur bien accroché pour ne pas sombrer dans le vague à l’âme et basculer par dessus le bastingage de la vie.
Wilco

No reservations for Yankee Hotel Foxtrot !

Il y a des chansons qui nous parlent instantanément. Reservations en est une, elle figure sur le classique de Wilco, Yankee Hotel Foxtrot paru en avril 2002 et réédité en version Deluxe et Super Deluxe le 16 septembre.