[EXCLU] RED is not dead !

© Red
RED devient DER et nous offre le premier clip de la saga du cerf destroy et du City Town Bear clone de l'iguane en avant première de son nouvel album Supersound qui sortira le 18 Mars sur les labels Bisou Records et Beast Records.

Si vous aussi vous êtes fatigués de la bêtise crasse à maudire Sir Walter Raleigh et qui nous submerge au quotidien, écoutez Tired et ses guitares épileptiques. RED revient en DER et en a marre pour un nouveau départ. On retrouve sur Supersound Néman (Zombie Zombie, Herman düne), DDDxie (The Shoes, Rocky, Gumm) et le fidèle Jérôme Excoffier aux guitares. Le disque sera accompagné de 1000 ronds de disques uniques dessinés et d’autres clips faits maison pour suivre les aventures de The beast et du city town bear.

DER - supersound
© Red

Qu’est ce qui te fatigue le plus ces derniers temps ?

Discographie

Le footing ! C’est dur de ce remettre à courir à 50 balaies passés. Sinon il y a aussi les effets sur Instagram :)
Mais les deux ans de Covid aussi ! JPP

Comment as-tu pensé le son de ce disque avec ses deux batteries ? Quel est le « superson » ultime ?

Ben il n’y a qu’une batterie à la fois sur les chansons c’est soit Nèman soit DDDxie. Juste avant le confinement je leur ai demandés de m’enregistrer des rhythmiques qu’ils avaient envies de jouer et j’ai composé les morceaux dessus avec l’aide de Jex (guitare), les chansons ont ainsi fait pas mal d’aller retour entre lui et moi durant les mois virulents. Ensuite on a tout ré-enregistrés live.
Mais il existe une version de chaque chanson avec soit l’un soit l’autre, elles vont sortir en K7.
Sinon la Chanson Supersound parle de peines que tu ne peux ressentir si les choses ne te sont pas arrivés. C’est comme un bourdonnement continue.
Le Superson du pire des mondes.
Cette chanson est dédicacée à un proche ainsi qu’a sa fille.

DER – Tired

Pourquoi passer de RED à DER ? Un retour vers le futur ?

D’habitude je joue de la guitare et je chante plutôt grave et là je joue de la basse et je chante aiguë.

Quelle est la particularité de la ferme Klein Lebereau pour enregistrer ?

Il y a des cerfs qui passent dans le jardin quand tu enregistres ! ça change absolument tout.
Sinon ce n’est pas réellement comme un vrai studio, c’est juste un endroit hypercool avec du super matos pour enregistrer de la musique, quoi demander de plus ? Il y a aussi eu la rencontre avec Simon Burger (le fils de Rodolphe) qui à fait les prises de sons de l’album avec lequel nous avons été immédiatement sur la même longueur d’onde. C’était vraiment une super rencontre et un super moment.

Tu avais fait 800 pochettes inédites pour Felk Moon, là tu fais 1000 rondelles inédites, ton rapport à l’objet disque ?

il faut vendre des œuvres plutôt que de l’information.

DER - supersound
© Red

Dans le clip pour tired que tu as dessiné, il y a une discrète allusion aux beatles, de même tu as pastiché la pochette de Sgt. Pepper avec City Town Bear lonely hearts club band. As-tu vu le documentaire The Beatles : Get Back de Peter Jackson ?

Tout d’abord je tiens à préciser que je préfère les stones :))
Sinon bien sur, je voulais voir comment s’était opérée la magie des chansons que j’écoutais lorsque j’étais enfant. Résultat, eh ben ils sont magiques !
Je regrette que Jackson coupe pas mal des prises qui vont être gardées pour l’album d’ailleurs, c’est ce qui m’intéressait le plus, mais bon.
Et puis il y a le concert sur le toit, dément.

Qui sont cet ours éboueur citadin et ce cerf punk ?

Au départ j’avais un tampon avec un cerf dessus et je voulais faire une petite animation avec des mots qui apparaissent et qui disparaissent avec une appli de stop Motion. Et là mec, j’ai carrément pété un plomb! J’ai fini par réaliser un dessin animé avec un crayon papier deux crayons de couleurs et un verre de bière vide qui me servait de pied de photo pour mon téléphone. Trois semaines de dessins non stop ! C’est de l’impro complète, le cerf du jardin de la ferme Klein Lebereau s’est transformé en une sorte d’Iggy Pop et City Town Bear est apparu de je ne sais où lors d’une trans dessinatoire !
J’aime beaucoup l’animation destroy ! Genre Vincent Patar et Stephane Aubier qui réalisent Panique au village ou Pic Pic et André depuis la Belgique. À regarder absolument !
Je viens de terminer le deuxième épisode sur la chanson Normal qui sortira en même temps que l’album, et c’est un vrai petit cours métrage.
Affaire à suivre car je ne vais pas m’arrêter là.

Si tu pouvais te téléporter où tu voulais ?

Je n’ai pas besoin de me téléporter, j’ai déjà toute une Bretagne dans la tête.

C’est quoi être subversif en 2022 ?

Euh… ne pas chanter sur une gaufre, voter à gauche, ne pas faire de Story Instagram, chanter des chansons de Arlt dans le métro, ne pas faire DJ, aller sur Myspace.
Monter un mouvement genre les punks en 77 mais avec de la musique bien.

Ta dernière claque musicale ?

Dry cleaning, j’aime beaucoup les paroles de Florence Shaw et je kiffe bien ce groupe.
Le Prochain Arlt qui va sortir (je l’ai déjà, j’ai de la chance), la première fois que je l’ai écouté la table s’est mise à tourner autour de mon café c’était dingue.
La j’écoute je nouveau IDLES que je trouve vraiment bien.
Dans les trucs tendances j’aime beaucoup Rosalìa en ce moment.
Et sinon en vieillerie, pour mes 1000 dessins sur les macarons du disque j’ai ré-écouté toutes les Peel sessions de The Fall et je suis d’accord avec John Peel. S’il n’y avait que The Fall cela suffirait.

Supersound de DER sort le 18 Mars chez Bisou Records et Beast Records.

der - supersound

Tracklist : DER - Supersound
  1. Normal
  2. Ready to founce
  3. Supersound
  4. Tired
  5. Shark
  6. Cactus
  7. Bollocks Boy
  8. Screen kills
  9. Auto Mo-Down
  10. It Ticks
  11. Heartbreak Hotel
  12. Carcrash Disasters

[EXCLU] RED is not dead !
10/10
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Vidéo : Red – The day D. Bowie died, I was listening D. Freel

Red is not dead ! L’ex villeurbannais avait enregistré en 1998 Felk, album écorché et fondateur. 18 ans plus tard et de retour à Lille, il enregistre Felk Moon et cette lune sur l’auberge rouge éclaire encore un peu plus un artiste majeur qui ne se contente pas de resucées americana.
L'Epicerie Moderne (Lyon)

Lyon n’est pas mort

Bien sûr, Lyon possède de formidables petites structures qui font bouger chaque semaine la ville comme le Sonic, le Trokson, le Clacson, La Boulangerie du Prado, le kraspek myzik, le Toi Toi le Zinc ou encore le Grrrnd Zero souvent réservées aux pointillistes pointilleux de la musique ou aux aventuriers des sons perdus. A l’autre […]

Plus dans Interviews

Nicolas Tarik

5 questions à … Nicolas Tarik

Nicolas Tarik est un conteur musicien voyageur. On lui a posé quelques questions autour de son nouveau titre, libre, ode aux personnes que l’on a dans la peau passionnément et fougueusement, que l’on retrouvera sur son nouvel album, Gibraltar qu’il présentera à la Salle Barbara de la MJC Montchat le jeudi 24 novembre prochain.
Timolonlejardinier-zombiep

5 questions à … Timoléon Le Jardinier

Tout est bon dans le Timoléon. Qu’il hésite entre Vishnou ou Arinna, entre Proust et Engels, Thibauld Labey (Trumpets of Consciousness) nous emballe avec une playlist enthousiasmante et quelques conseils pour l’été.
Jeromedidelotsonparapluiemarch2022thomasguerigen

5 questions à … Son Parapluie

A l’heure où Jacqueline Taieb revient sur le devant de la scène, il faut absolument écouter Son Parapluie avec son EP plantureux, Paris n’existe pas disponible chez 80 Proof records et Hot Puma Records.
Skopitone Sisko

5 questions à … Skopitone Sisko

Skopitone Sisko s’offre avec Remember Tomorrow une quête intemporelle, pas à pas dans des paysages désertiques espagnols majestueux.