Salle : L'Epicerie  Moderne (Lyon)

Salle : L’Epicerie Moderne (Lyon)

Bien sûr, Lyon possède de formidables petites structures qui font bouger chaque semaine la ville comme le Sonic, le Trokson, le Clacson, La Boulangerie du Prado, le kraspek myzik, le Toi Toi le Zinc ou encore le Grrrnd Zero souvent réservées aux pointillistes pointilleux de la musique ou aux aventuriers des sons perdus. A l’autre bout du spectre musical, le vaisseau de la Halle Tony Garnier et ses spectacles consensuels tiroirs caisses.

Mais cette année plus que les années précédentes, des lieux font feux de tous bois pour attirer et accueillir des groupes que l’on pourrait qualifier du « milieu » comme la cinéaste Pascal Ferran parle des films du milieu à qui l’on ne donne pas la chance de trouver un public et qui dénonce « l’acheminement dangereux de la culture vers un loisir exclusivement de masse » avec son Club des 13.

La région Rhône Alpes est donc gâtée en ce début d’année avec une programmation de gourmet de février à avril à L’Epicerie Moderne de Feyzin, un festival « Hors Pistes » au Brise Glace d’Annecy, les 5 ans du Marché Gare, la renaissance attendue du Transbordeur de Lyon avec son nouveau directeur ecclectique, Cyrille Bonin. et la confirmation qu’il faut compter sur Le Fil à St Etienne.

Tentons alors une petite revue des concerts immanquables des deux, trois mois à venir en Rhône Alpes.

Commençons par la fastueuse programmation de LA salle des musiques actuelles de Lyon même si elle est cise à Feyzin, cette Epicerie Moderne dont les rayons regorgent de mets de qualité. Jugez plutôt, février ne compte que 28 jours mais chaque soir est une tuerie : le 2 février, Fredrika Stahl + Milkymee, le 9 février, Agnes Obel, le 10 février, Bertrand Belin + Red, le 11 février, Timber Timbre + C.W. Stoneking, le 12 février, Junip + Woodpigeon, le 16 février, The Black Angels. Mars et Avril ne seront pas en reste avec entre autres Efterklang le 3 mars, Moriarty le 9 mars, Electric Wizard le 13 mars, Amparo Sanchez le 16 mars, Eli Paperboy Reed le 6 avril, Zone libre VS Casey & B.James le 7 avril, Yann Tiersen le 19 avril, l’inévitable Anna Calvi le 20 avril ou les vétérans de Deerhoof le 22 avril.

Timber Timbre – We’ll Find Out

A 1 heure et quart de Lyon, au bord du lac d’Annecy et dans un écrin montagneux se loge le Brise Glace qui sait mettre l’ambiance et mener des projets hors normes. Bertrand Furic, son directeur fait le pari d’un nouveau festival d’hiver dans des salles à taille humaine avec des artistes pointus. « Hors pistes » se déroule du 23 au 26 février avec entre autres Gablé, Timbre Timbre, Owen Pallett, Seville 82, Red, Tessier, Marinescu, Coming Soon, Cw Stoneking, Le Prince Miiaou, Stranded Horse.

Owen Pallett – Lewis Takes Off His Shirt

Le Marché Gare, rescapé d’un quartier en pleine mutation fête ses 5 ans le 19 février avec en invités Carmen Maria Vega, Billie, Milkymee, Le Réparateur + Karaoke Live ! + Boum Rock et en monsieur Loyal de la soirée, Philippe Prohom. D’autres concerts sympathiques sont prévus dans ce lieu qui favorise la communication avec le public comme le 17 février avec la venue de Thieves Like Us + Tristesse Contemporaine + Jokari Players, la soirée « Stoner Rise » le 15 mars avec The Elderberries + Mudweiser + 7 Weeks, le rock épileptique de Cheveu + The Good Damn le 17 mars, une soirée découverte « Zic Zac du Conservatoire » avec Abrybuss + Yeasty Kids + Septanbre le 25 mars ou encore le festival Les Chants de Mars avec entre autres Les Tit’Nassels le 2 avril.

Un 45 tours de Cheveu

Le Transbordeur commence à se libérer des contrats signés avec la précédente direction et semble vouloir redevenir ce qu’il était à ses débuts, une salle conviviale avec des concerts aussi au bar dans une configuration plus intime, et dans un futur très proche des soirées électro et des concerts en plein air dans un parking devenu inutile. En ce début d’année on trouve quelques pépites, le retour de Skunk Anansie le 13 février, le concert déjà complet de Cocoon le 14 février, un plateau pop de qualité pour un concert gratuit avec le label lyonnais Echo Orange et A*Song + Mr Day + The Invaders le 18 février, deux dates pour Dub Inc. les 21 et 22 février ou encore le retour du carton d’il y a deux ans, The Do le 16 mars, des Têtes Raides pour un nouvel album avec un titre en duo avec Jeanne Moreau, les supersoniques écossais de Mogwai pour venir jouer Hardcore will never die, but you will« ou enfin de la première production du Transbordeur avec Le festival Les Femmes S’en Mêlent le 31 mars qui célèbre la scène indépendante féminine depuis maintenant 12 ans avec Le Corps Mince de Françoise + The Pack AD. La programmation est complétée par l’inévitable Gaëtan Roussel, les gentils Puggy, Raggasonic, Massilia Sound System, Mademoiselle K, Aloe Blacc ou encore le 13 mars le nouveau projet d’Alden Penner (Unicorns, Clues), The Hidden Words + Glass Candy.

Le Corps Mince De Francoise – Bitch Of The Bitches

Le Fil est indéniablement l’une des plus belles salles de la région avec l’accueil le plus sympathique que cela soit au bar ou de la part de la sécurité ce qui est tellement rare qu’il faut le souligner. La furia espagnole des Tokyo Sex Destruction, débarquera le 4 février, Yael Naim et son ombre David Donatien viendront présenter leur dernière galette azyme, She was a boy le 12 mars, le FAIR viendra faire un tour avec une sélection Hip Hop et rock, Binary Audio Misfits + La Canaille + Mirabo le 23 mars sans oublier l’étape stéphanoise du festival Festival les Femmes S’en Mêlent avec Anika + Glasser + Barbara Novak le 2 avril.

Anika – Yang Yang

De quoi donc au final occuper bien des soirées pour les Rhône Alpins…