Entre l’obscurité et l’aube

Phosphorescent reprend I'm a Mess de Nick Lowe et Bad News from Home de Randy Newman.

Passer de You said you love me but I know you lied à I’m a mess look at what I’ve been reduced to I don’t blame you for sayin’ no when you should have answered yes, cela se tient. Dans l’attente d’un futur album de Phosphorescent, on se délecte des affres de ce Full moon project. Matthew Houck a découvert The Convincer de Nick Lowe (2001) en prenant la route en tournée avec Phosphorescent avec un ami qui venait de perdre son père et qui voulait se changer les idées. « Ca m’a assommé et il est devenu une base pour ce voyage et beaucoup d’autres à suivre ».

« Chaque soir, espérant des lendemains épiques
L’azur phosphorescent de la mer des Tropiques
Enchantait leur sommeil d’un mirage doré. »
Les Trophées (1893), ‘Les conquérants’ de José Maria de Heredia.

Phosphorescent – I’m a Mess

I should be filling rooms with the sweet smell of success
I’m a mess look at what I’ve been reduced to
I don’t blame you for sayin’ no when you should have answered yes
But darlin’, darlin’, darlin’, look at me now I’m a mess

I’m a mess, I’m a wreck
I’m really on the deck
I’m a mess, look at how I’m living
Some of these days I’m gonna get back on my feet and
Quit this blue address
But darlin’, darlin’, darlin’, in the meantime I’m a mess

The smart set, I used to run around with are invisible now
They all cut me loose when one said that what I’ve got
Might just rub off on them somehow
I’m a mess, for want of your caress
Darlin’, darlin’, darlin’, look at me now I’m a mess

Phosphorescent – Bad News from Home

High on a cliff in Mexico
Staring down at the rocks and the sea below
I can hear the church bells ring
I can hear the choir

I remember the night she left
I drove to the station in the pouring rain
Sat all night behind my big iron desk
The oil on the water made a rainbow

At the end of this bone-white gravel road
They both lie sleeping on a feather bed
And her hair’s as black as the sky at night
But her eyes are gray like the moon

You can run but you can’t hide
You can run but you can’t hide
You said you love me but I know you lied
You said you love me but I know you lied

Nick Lowe - The Convincer

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Lonny – Le Goût de l’Orge

La caresse de l’ivresse

Non, Le Goût de l’Orge n’est pas une ode aux buveurs de bière. Et pourtant. On se fabrique parfois du chagrin après quelques pintes.
Adam Green & Turner Cody

2X2 places pour Adam Green & Turner Cody à l’Epicerie Moderne

Tout le monde connait Adam Green avec Kimya Dawson, et le Anyone Else But You des Moldy Peaches. C’était le temps béni du D.I.Y, le vrai, pas celui des rutilants home studios d’aujourd’hui. En 2007 ce titre figure sur la bande originale de Juno avec Michael Cera, Ellen Page et le désormais terrifiant Jason ‘Marty […]
Vesperland - Exit

Promised Vesperland

Sur cette colline, il y a une maison. Celle que Mikael Cointepas a construite autour des textes du poète américain Edwin Arlington Robinson, trois fois prix Pulitzer de poésie (1922, 1925, 1928).
J.E. Sunde au Rockstore à Montpellier

2X2 places pour J.E. Sunde au Rockstore à Montpellier

Attention, concert bouleversant. Si vous n’avez pas honte d’être ému en public alors J.E. Sunde et ses 9 Songs About Love risquent de titiller vos glandes lacrymales. Avec sa voix venue d’ailleurs posée sur quelques accords, ses chansons qui rappellent que l’amour est fragile et douloureux, J.E. Sunde vous paralysera par cette beauté des gens […]

Plus dans News

Rover

Rover a du cœur !

Wicked Game a fait irruption dans nos vies avec Sailor au volant et Lula le vent dans les cheveux entre incendie et sa sorcière de mère. Depuis ce titre hante les fins de soirées alcoolisées et a été repris maintes fois. C’est le tour du bon géant Rover.
Lonny – Le Goût de l’Orge

La caresse de l’ivresse

Non, Le Goût de l’Orge n’est pas une ode aux buveurs de bière. Et pourtant. On se fabrique parfois du chagrin après quelques pintes.
Moondog

In the Moondog’s world

Samedi 14 mai à 20h sur la Grande Scène de l’Opéra de Lyon aura lieu un moment magique unique, un concert se faisant rencontrer Louis T. Hardin alias Moondog avec entre autres, John Greaves, Bertrand Belin, Borja Flames, Melaine Dalibert, David Sztanke, Olivier Mellano, Midgets! ou encore Gavin Bryars.
Bertrand Belin - Tambourvision

Tambour-major !

Voir l’envers de l’homme est sans doute plus facile en skate. Bertrand Belin revient avec un disque intemporel et quasi dansant.