Promised Vesperland

Sur cette colline, il y a une maison. Celle que Mikael Cointepas a construite autour des textes du poète américain Edwin Arlington Robinson, trois fois prix Pulitzer de poésie (1922, 1925, 1928).

The House On The Hill est un des huit poèmes mis en musique par Mikael Cointepas alias Vesperland. Et cette poésie austère d’ascète résonne dans notre brouhaha quotidien. Car qui y t-il de plus à dire en ces temps troublés, tourmentés, détraqués ? Vesperland nous offre un moment de répit, voir de repos à l’écoute de ces titres acoustiques où se côtoient clarinette, flûte traversière, pedal steel, piano ou harmonica. On entre dans cette maison douillette pour faire une pause mais aussi pour rêvasser, oublier nos tourments ou peut être lutter contre le ciel. « Poets and kings are but the clerks of Time, tiering the same dull webs of discontent, clipping the same sad alnage of the years » écrivait Edwin Arlington Robinson. Et si le mécontentement confine à l’exaspération, il y a des disques qui aident à la surmonter.

Vesperland sera en concert le mardi 3 mai 2022 à l’Espace 44 à Lyon pour présenter son nouvel album, Exit.

Vesperland – The House On The Hill

They are all gone away,
The House is shut and still,
There is nothing more to say.

Through broken walls and gray
The winds blow bleak and shrill:
They are all gone away.

Nor is there one to-day
To speak them good or ill:
There is nothing more to say.

Why is it then we stray
Around the sunken sill ?
They are all gone away,

And our poor fancy-play
For them is wasted skill :
There is nothing more to say.

There is ruin and decay
In the House on the Hill :
They are all gone away,
There is nothing more to say.

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Adriannelenker-fool

Vidéo : Adrianne Lenker – fool

On ne sait pas si le futur est brillant, mais ce qui est sur c’est que la voix d’Adrianne Lenker éclaire une fois de plus notre nuit.
Maxinefunke

Maxine Funke, maximum de douceur

Maxine Funke est originaire de Dunedin en Nouvelle Zélande. A part cela, on ne sait pas grand chose et c’est sans doute mieux ainsi. La douceur de sa voix et son jeu gracile de guitare sont une merveille d’apaisement, une accalmie dans le fracas bavard du monde.
Solhess-cityghosts

[EXCLU] Vidéo : Sol Hess – City Ghosts

Si vous avez aimé A Ghost Story, vous adorerez City Ghosts, le titre que nous offre en exclusivité Sol Hess avant la sortie de son nouvel album, Waiting For The Cricket Choir le 1er mars chez Platinum Records.

Plus dans News

Elysianfields Vincent Assi

Aux champs Élysées

Que peut bien encore nous donner la voix langoureuse et charnelle de Jennifer Charles et d’Elysian Fields ? Et bien du sang sur les ronces !
Nicolascommentavecbrisaroch-nahui

Venus aztèque !

Nahui fait partie de la galerie de portraits du dernier excellent disque de Nicolas Comment, Blason. Ce titre vient d’être mis en images par lui-même et Christophe Acker avec Brisa Roché et Milo McMullen.
Franoizbreut-odeauxvers

Mise aux vers

Entre la terre et l’argile, la voix séraphique de Françoiz Breut volute avec cette ode aux vers, premier extrait de son nouvel album qui sortira le 19 avril.