Skunk Anansie - Rock en seine 2010
Skunk Anansie - Rock en seine 2010

Même la pluie s’est invitée aujourd’hui. Ce qui n’a pas empêché la foule d’arborer ses plus beaux t-shirts. Ceux de Faith No More et Blink 182 sont au coudes à coude au milieu des classiques Ramones et Beatles (mention spéciale pour le jeune homme au t-shirt Mister Caveman, qui se reconnaitra peut-être.). Une fois récupéré programmes, bouchons d’oreilles et flyers divers et variés représentant 1/5 de la forêt amazonienne, en avant.

Rock En Seine 2010

Minus The Bear - Rock en seine 2010
Minus The Bear - Rock en seine 2010

Minus the Bear et All Time Low ouvrent les festivités.

Minus the Bear envoie un pop rock efficace de bon ton pour se mettre en oreille pendant qu’All Time Low balance un punk rock tendance « bande son de One Tree Hill » très inspiré par Blink 182. Mais comme on aura droit aux vrais ce soir, on peut passer.

All Time Low - Rock en seine 2010
All Time Low (public)

Le très mélodique Roken is Dodelijk ressemble à un Arcade Fire light. Propret et classe. Un peu trop peut-être pour que la mayonnaise prenne vraiment.

Rocken Is Dodelijk
Rocken Is Dodelijk

Kele Okereke, sans Bloc Party devient Kele tout court. Il part sur des sentiers électro tout en percus et tension. Malgré une des chemises les plus laides de la création, le public est allié à sa cause et se dégivre les guiboles.

Kele Okereke - Rock en seine 2010
Kele Okereke - Rock en seine 2010

Vu le niveau de leur dernier album, on a peu de chance de se tromper avec Foals. Ils confirment tout le bien qu’on pouvait penser d’eux.

» Photos de Foals

Band of Horses est à peu de choses près créé expressément pour mâles sentimentaux dont le film préféré est probablement Garden State et le conseiller en relation humaine John Dorian (Scrubs). Je ne suis pas dans la cible.
The Kooks est sans surprise et joue les classiques attendus par la foule. Les entendre depuis la queue des chiottes sèches suffira amplement.
Rock en Seine aime les come back. 8 ans après leur séparation, Skunk Anansie est de retour avec Skin, qui porte mieux le crâne rasé que Nathalie Portman et Sinead O’Connor. Leur punk-metal-funk est en grande partie soutenu par la basse et la voix de Skin qui ne défaille jamais.

» Photos de Skunk Anansie

Skunk Anansie - Rock en seine 2010
Skunk Anansie - Rock en seine 2010

Même lorsqu’elle marche littéralement sur la foule (Oui comme ça au sens propre.) La foule reprendra Hedonism et Weak avec un plaisir non dissimulé. L’ultra burné Skin pourrait donner des leçons de virilité à beaucoup.

La bande de Cypress Hill débarque sur scène, attendue par un parterre de spectateurs dont on a du mal à voir la fin. Le Hip Hop sauce 90’s est déversé à grands coups de flow et de Beat dans la plus pure tradition. Aux forts relents de volutes de beuh.

Cypress Hill - Rock en seine 2010
Cypress Hill - Rock en seine 2010

» Photos de Cypress Hill

BRMC est nettement plus efficace en live que sur leur dernier album. De ce qu’il se passe sur scène, mon petit mètre 60 ne me laisse apercevoir qu’une enfilade de têtes immobiles qui écoutent un peu trop religieusement.

» Photos de Black Rebel Motorcycle Club

On quitte la scène de la Cascade pour la grande scène. Blink 182 oblige. Les californiens ont l’étrange pouvoir de réveiller l’adolescent qui sommeille en chacun d’entre nous (sauf malformation…). L’heure 20 de concert se révèle un poil longuette pour celui qui n’est pas un fan hard core, mais vaut tout de même pour son potentiel nostalgique. Les visages vieillis de Marc, Tom et Travis filent un coup de vieux à toute l’assistance. Le meilleur moment du concert ? Quand le batteur ultra tatoué, harnaché jusqu’aux dents lévite, pour finir par jouer tête et futs vers le bas. Belle performance. Si on me demande mon avis, musicalement, le solo de batterie accompagné de beat électro sera le moment le plus intéressant à mes oreilles.

» Photos Blink 182

photos Underworld @ Rock en seine 2010
Underworld @ Rock en seine 2010

On finit cette journée avec les pieds endoloris et les anglais d’Underworld. Pour les décrire, je citerai une philosophe méconnue : « Let your flame burn bright », surtout avec les lasers verts. Les initiés comprendront. Ils finissent leur set et la journée sur le très attendu Born Slippy. Fin des réjouissances, retour vers le métro escorté par une collection de CRS, rendez-vous demain.

» Photos de Underworld

Date : 27 aout 2010

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

We Hate You Please Die

Live Forever We Hate You Please Die !

C’est incontestablement la révélation de l’édition 2019 de Rock En Seine. A Saint-Cloud, il y avait la barbe d’Eels, la basse de Simon Gallup (The Cure) et les chaussettes rouges de Raphaël Balzary, étonnant chanteur de We Hate You Please Die. Vindicatif comme Lux Interior et tranchant comme un Stooges, ce Rouennais emmène son groupe […]
Johnny Marr @ Rock En Seine, 23-08-2019

Fais moi Marr Johnny !

Pendant que Morrissey continue de nous faire du mal avec ses déclarations, Johnny Marr trace sa voie et poursuit une carrière solo aussi efficace que « discrète ».
Boy Azooga @ Rock En Seine 2019

[RES 2019] Boy Azooga, pop bazooka

Héritier de la folie douce des Gorky’s Zygotic Mynci et de l’éclectisme des Super Furry Animals, le Gallois Dave Newington alias Boy Azooga a eu tout bon sur son premier disque publié l’an passé chez le très chic label Heavenly Recordings (Mark Lanegan, UNLOVED, Amber Arcades). Il sera présent à Rock En Seine cette année […]
Clairo - Immunity

Clairo – Immunity

Âgée de 20 ans, Clairo s’apprête à sortir son premier album, Immunity. Et comme dans Koh-Lanta, elle devrait être intouchable avec ce totem de l’immunité.
Silly Boy Blue

[RES 2019] Royale Silly Boy Blue

La première écoute de Cecilia avait été un choc. Bonne nouvelle : quelques mois après, la force de ce morceau est toujours intacte. Entretien avec Silly Boy Blue qui va bientôt jouer, pour la première fois à R.E.S. !
Biche

[Rock En Seine 2019] To Biche or not to Biche ?

To Biche voyons ! A Rock En Seine, il y aura du très lourd avec The Cure. Mais il y aura aussi des jeunes pousses qui ne demandent qu’à fleurir. C’est le cas de Biche et son psychédélisme finement ciselé qui s’apprête à jouer le 23 août 2019. Enquête sur ces gens bien sous tous […]

Plus dans Concerts (live reports)

The Pale Fountains

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.
Shack - La Locomotive, 1990

[1990 – 2020] Sur les rails avec Shack

8, 9 et 10 novembre 1990. Paris. Les La’s, les Boo Radleys, Dr Phibes et les House Of Wax Equations débarquent à Paris le temps d’un week-end pour initier les Français aux plaisirs plus ou moins méconnus (mais surtout exquis) de Liverpool. Les frères Head, ex Pale Fountains sont évidemment de la partie. On connaissait […]

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.
Kevin Morby @ Lune des Pirates, 11-02-2020

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…
Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ? […]
Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes, […]