Tout le monde, y peut pas être de Lyon !

On connait le Lyon Presqu'île de Benjamin Biolay, voilà que glisse, majestueux le Ma ville de Kent en préambule à un album prévu pour la rentrée.

« La ville est comme un grand manège dont chaque tour nous vieillit un peu. » écrivait le fou chantant Charles Trenet. Kent lui a les racines baladeuses mais revient à son camp de base, Lyon, ou pluôt la Croix Rousse et faire des chansons simples, sensibles et imagées. Kent alors se balade sur le boulevard de la colline qui travaillait pour mieux prendre de la hauteur. Le gros caillou devient minuscule en drone dans cette déclaration d’amour à sa ville.

Ma ville est extrait du nouvel album de Kent, Scherzando à paraître le 16 septembre 2022 et en précommande.

Discographie

Kent – Ma ville

Je ne connais pas la fierté des imbéciles nés quelque part
On est tous malgré nous des enfants du hasard
J’ai les racines baladeuses de territoire en territoire
J’ai habité le monde au gré de mes histoires

Mais à chaque fois que je reviens
Déambuler dans ta presqu’île
Chez toi, je me sens vraiment bien
Tu es ma ville

Tu m’as vu courir dans tes rues et jouer dans la cour des grands
Tu m’as vu te quitter un jour insolemment
Je pense à toi, j’me sens tout chose et mon pouls ralentit le temps
Je vois presque la vie en rose en plein écran

Et dès que j’aperçois les berges
D’un de tes fleuves, je devine
Que c’est toi que mon cœur héberge
Tu es ma ville

En moi tes rues et tes ruelles, tes avenues et tes passerelles
Ton Rhône ouvert à tous les ciels, à tous les vents
En moi la Saône, les deux collines, la religieuse et la mutine
Les roses du parc et des fantômes errants

Je t’ai dans la peau, dans mes veines
Écrite au sang indélébile
Tu t’es faufilée dans mes gênes
Tu es ma ville

Oui, à chaque fois que je reviens
Chez toi, je me sens vraiment bien
Tu es ma ville

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
1 réponse sur « Tout le monde, y peut pas être de Lyon ! »

Voila un bel hymne à notre cher ville lumière !! Lugdunum fière avec ses deux fleuves et ses trésors . Nougaro a crée « Toulouse  » et aujourd’hui Kent après Benjamin Biolay . C’est très bien décrit , très bien écrit et la mélodie est plaisante. Bravo !

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Trio de choc !

Capitaine Hubert

Pas facile de rendre hommage à un ami, pas facile de rendre hommage sur ses terres à une figure attachante, Hubert Mounier que l’on croisait régulièrement à Lyon. La gageure sera relevée le temps d’une soirée exceptionnelle par Benjamin Biolay et ses invités Kent, Raphaël, Pascal Obispo pour une création d’après une idée originale de […]

Plus dans News

Themagiclantern-noonesfault

Non coupable

De l’étreinte musicale. Avec une économie de mots et une douceur infinie, The Magic Lantern éclaire notre nuit sentimentale.
Jeanfelzine-ablanc

Jean foutre ?

Jean Felzine est un immense parolier de son temps que cela soit pour Mustang, pour d’autres ou pour ce futur album prévu pour février 2023 mixé par Adrien Durand (Bon Voyage Organisation) qui risque de faire date.
Tom Bird – Grand-Mère

Tendre Tom Bird

Il y a des coïncidences, d’autres parleront de Mekhtoub. Tomber sur un texte jamais lu de Rimbaud, Un cœur sous une soutane au fin fond de ses Oeuvres complètes quand sort ce nouveau titre de Tom Bird, Grand-Mère.