[EXCLU] Caesar Spencer avec Jacqueline Taïeb – Waiting for Sorrow

Caesar Spencer by Thödol
Caesar Spencer en duo avec the French Mademoiselle, Jacqueline Taïeb, c'était presque une évidence, surtout pour "démontrer qu’en France, il y a une sophistication dans la créativité musicale qui n’existe nulle part ailleurs."

A la recherche d’un ciel moins lourd. Comme Jarvis Cocker, l’anglo-suédois Caesar Spencer aime le coq au vin. « Get Out Into Yourself est tout simplement une lettre d’amour à la France. Je voulais donner quelque chose en retour à un pays qui m’a tant offert. Et je voulais mettre en lumière cet art musical français incroyablement sophistiqué. Les Français ont une façon de faire les choses qui me paraît inégalée et bizarrement pas si connue à l’étranger. » Avec Waiting for Sorrow on court après une chimère au son de guitares tintinnabulantes. Mais la cerise sur le gateau c’est la voix sensuelle de Jacqueline Taïeb qui ouvre ce titre, celle qui nous donnait déjà des frissons à 7 heures du matin et qui vient de sortir, Play it like Jacqueline, six titres remixés qui sera le disque de vos fêtes estivales. Elle déclame d’une voix profonde et intense, Est-ce qu’un jour tu m’oublieras mon bel amour ? Est-ce qu’un jour viendra le temps d’un ciel devenu moins lourd ? La réponse mon ami repose en ton esprit avant que Caesar Spencer enchaine d’une voix à la Richard Hawley. « Nous pouvons vivre seuls, pourvu que ce soit dans l’attente de quelqu’un » écrivait Gilbert Cesbron dans son Journal sans date. Attendre le chagrin ? Plutôt le dépasser avec Caesar Spencer et Jacqueline Taïeb.

Get Out Into Yourself de Caesar Spencer avec Jacqueline Taïeb, Jo Wedin, Jean Felzine, Gilles Tandy et Mareva Galanter sort le 4 novembre 2022 chez New Radio Records.

Caesar Spencer avec Jacqueline Taïeb – Waiting for Sorrow

est-ce qu’un jour tu m’oublieras
mon bel amour ?
est-ce qu’un jour viendra le temps
d’un ciel devenu moins lourd ?
la réponse mon ami, repose en ton esprit,
caesar, are you waiting for sorrow ?
walked on through the park
go start my day
i tried so hard to rid you from my mind
i know i should
but that’s hard to do
when you’re drifting through the mires of my heart
made myself a wish
that i be saved
from all my thoughts
you stood outside my door
i prayed some more
but that’s hard to do
when you are drifting through the mires of my heart
and through the night we pushed ourselves to sleep
and vowed ourselves a love to keep
we clawed ourselves into a hole
god rest our souls and lead us not astray
lead and guide us still
told me how you felt
you loved me more
for all my faults
i never let you down
wish i could be good
but that’s hard to do
when you’re drifting through the mires of my heart
i know that i was wrong through all those years
i know that i can’t just wipe away the tears
we clawed ourselves into a hole
god rest our souls and lead us not astray
lead ans guide still

Jacqueline Taïeb - Play it like Jacqueline

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Talisco-human

De la nature humaine

Retour sur terre pour Talisco avec un titre, Human qui annonce un nouvel album.
Initialsmb

Insatiable initials

Vous revenez d’une journée de boulot pas folichonne. Vous allumez la radio pour entendre la bornée vous expliquer les bienfaits d’une réforme qui défonce les jours heureux. Vous éteignez la radio. Et vous partez en quête de sérénité, d’ailleurs et vous tombez sur Initials MB et sa wah wah d’un autre âge.
Belleandsebastian-idontknowwhatyouseeinme

On respire avec Belle and Sebastian

C’est la bonne surprise du jour, Belle and Sebastian sort un titre en avant première de leur nouvel album, Late Developers ce vendredi 13 janvier chez Matador.
Enattendantana-sameoldstory

Vidéo : En Attendant Ana – Same Old Story

On avait été séduit par la douce indolence de Principia, parfait pour les courses de fond ou les siestes crapuleuses, En Attendant Ana nous offre une Same Old Story et nous invite à l’apéro.

Plus dans Son du jour