Vidéo : José Medeles avec Marisa Anderson – Please Send To J.F.

Please Send To J.F. ouvre l'album qui rend hommage au guitariste John Fahey. José Medeles précise qu'il ne s'agit pas d'un disque de "reprises", mais d'un "coup de chapeau" à un musicien, écrivain et artiste avant-gardiste.

José Medeles, batteur bien connu de la côte Ouest notamment pour sa collaboration avec The Breeders a réuni trois après-midi quelques amis guitaristes, Marisa Anderson, M. Ward et Chris Funk (The Decemberists) pour un moment de partage et de création autour de l’immense John Fahey.

« Toutes les pièces ont été improvisées sous l’égide de la vulnérabilité et de la confiance. Rêveries musicales capturées comme un ambre flottant juste avant qu’il ne s’éteigne. Je ne peux pas m’empêcher de penser aux pionniers de l’enregistrement Alan Lomax ou Chris Strachwitz qui ont audacieusement capturé des sons sur le terrain des Southern chain gangs et autres juke joint raconteurs il y a des décennies. Le résultat ici est similaire : des enregistrements purs et honnêtes. »

Railroad Cadences & Melancholic Anthems de José Medeles est disponible chez Jealous Butcher Records et ici.
Melt Away : A Tribute to Brian Wilson de She & Him est disponible ici.
Still, Here de Marisa Anderson sort le 23 septembre 2022.

José Medeles avec Marisa Anderson – Please Send To J.F.

José Medeles avec M. Ward – Richness of Peace

José Medeles avec Chris Funk – Golden

José Medeles - Railroad Cadences & Melancholic Anthems, A Drummers Tribute to John Fahey

Railroadcadencesmelancholicanthemsadrummerstributetojohnfahey

Tracklist : José Medeles - Railroad Cadences & Melancholic Anthems, A Drummers Tribute to John Fahey
  1. Please Send To J.F. avec Marisa Anderson
  2. Richness Of Peace avec M. Ward
  3. Golden avec Chris Funk
  4. The Paper Snake avec Marisa Anderson
  5. Something Else avec M. Ward
  6. Before & After avec Marisa Anderson
  7. Juxtaposition avec Chris Funk
  8. Mid The Ice & Snow avec Marisa Anderson
  9. Illumination avec Chris Funk
  10. Takoma avec Marisa Anderson
  11. Voice Of The Turtle avec Chris Funk

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cela pourrait vous intéresser

Aleladiane-whenwebelieved

Vidéo : Alela Diane – When We Believed

« L’amour fait songer, vivre et croire » écrivait Victor Hugo dans Les Contemplations. Alela Diane nous tend un miroir avec son nouvel album à paraitre à l’automne chez Believe / Naive.
Blacklilys

Lendemain de fête

Pendant que certains insouciants égoistes se ruent à la plage ou profitent de leurs piscines de lotissements pavillonnaires, d’autres luttent pour sortir des ténébres.
Andrew Bird – Make A Picture

Vidéo : Andrew Bird – Make A Picture

Avec plus d’une vingtaine d’albums, Andrew Bird continue de se réinventer en creusant dans son dernier album, Inside Problems les affres de son intimité.

Plus dans Son du jour

Juliajacklin-lovetrynottoletgo

Vidéo : Julia Jacklin – Love, Try Not To Let Go

Oubliez la grenouille de Roger Glover, place à Julia Jacklin qui exhorte, « love, love is all that I want now » sur Love, Try Not To Let Go qui figure sur son nouvel album, PRE PLEASURE à paraître le 26 août 2022.
Willsheff-estrangementzone

Vidéo : Will Sheff – Estrangement Zone

Après avoir fermé la boutique Okkervil River avec la compilation en douze volumes A Dream In The Dark en 2019, Will Sheff, l’homme qui voulut être roi sort son premier album solo, Nothing Special et s’éloigne des addictions et des sonorités du passé pour trouver davantage de lumière.