Il y a des coïncidences, d'autres parleront de Mekhtoub. Tomber sur un texte jamais lu de Rimbaud, Un cœur sous une soutane au fin fond de ses Oeuvres complètes quand sort ce nouveau titre de Tom Bird, Grand-Mère.

Ne devinez-vous pas pourquoi je meurs d’amour ?
La fleur me dit : salut : l’oiseau me dit bonjour :
Salut ; c’est le printemps ! c’est l’ange de tendresse !
Ne devinez-vous pas pourquoi je bous d’ivresse ?
Ange de ma grand’mère, ange de mon berceau,
Ne devinez-vous pas que je deviens oiseau,
Que ma lyre frissonne et que je bats de l’aile
Comme hirondelle ?…

La Grand-Mère de Tom Bird pourrait être la notre. Celle que l’on ne voit pas assez avec de mauvais prétextes et dont on regrettera de ne pas avoir conservé sa voix et ses souvenirs. Il est devenu oiseau et tutoie les anges avec cet hommage délicatement sensible.

Discographie

Tom Bird et Lara Taska seront en concert le jeudi 1er décembre à la MJC du Vieux Lyon.

Tom Bird – Grand-Mère

Raconte-moi tes histoires grand-mère
Comment pourrais-je m’en lasser
Repasse ta mémoire à l’envers, sans la froisser
Ne m’en veux pas si je ne suis pas passé te voir
Rien qu’une fois cette année
J’avoue, en douce, tu aurais pu t’envoler

J’admire ta beauté grand-mère
Avec tes cheveux blancs
Comme une fleur d’été au cœur de l’hiver
Arrête un peu de me parler
De la mort qui t’attend chaque soir
Ne vois-tu pas qu’elle t’a laissé tomber
Ton départ vient d’être retardé

Ne ferme pas les yeux grand-mère
Je t’en prie laisse-moi les regarder ces deux belles âmes solitaires
Juste avant que tu t’endormes en silence ma centenaire
Fais-le encore patienter
Fais-toi encore encore encore désirer

Fais-toi encore encore encore désirer
Fais-toi encore encore encore désirer
Attends encore encore encore une nuit
Attends encore encore un peu mamie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Tombird-saintmalo

L’envol de Tom Bird

Bon, on le sait désormais avec Astéréotypie, on fait du vélo à St-Malo et du kayak à St-Briac. Mais avec Tom Bird et sa p’tite gueule bien sympathique sur son banc public, on danse la valse des sentiments.
Lara Taska @ Salle Léo Ferré - MJC du Vieux Lyon | 01.12.2022

Photos : Lara Taska & Tom Bird @ MJC du Vieux Lyon | 01.12.2022

Moment plein de douceur à la MJC du vieux Lyon avec la voix céleste et les pieds sur terre de Lara Taska et la machine à remonter le temps avec Tom Bird pour sa carte blanche. Fabrice Buffart était là pour capter les nombreux instants d’émotion et d’amitié.
Crmefrench1-tombird

Sabayon musical

Le duo magique Lucas Roullet-Marchand et Matthias Bouffay se reforme non pas pour un never ending tour autour de Jean Jacques G, mais pour présenter un dimanche sur deux à 10h un podcast revigorant centré sur la crème de la crème french de la scène musicale lyonnaise.
Tom Bird - Les dimanches

Vidéo : Tom Bird – Les dimanches

“Comme le souvenir est voisin du remords !” s’exclamait Victor Hugo. Tom Bird à « fleur de mots » évoque les dimanches de grisaille où l’on repense à l’être aimé, aux histoires qui ont pris fin mais qui sont au final un nouveau départ.

Plus dans News

Orsojesenskaaveccabane-effacerlamer

Le bon moment

Il y a un peu moins de dix ans sortait un album merveilleux que nous réécoutons souvent. Effacer la mer d’Orso Jesenska est un bijou de caresses musicales, de temps heureux suspendu, de plongée dans une beauté qui tremble.
Jamesvincentmcmorrow-richgilligan

Wide James Vincent McMorrow

James Vincent McMorrow sortira son septième album, Wide open, horses le 14 juin chez Nettwerk Music Group.
Jehan

Jéhan des villes

Jéhan nous offre avec Raconte-Moi un deuxième extrait en exclusivité de son dernier album, On Ne Sait Jamais disponible chez Hasta Luego recordings et La Jument du Jeudi.
Foray

L’ami Foray

Foray continue de creuser notre intimité avec lucidité. L’ami de la famille bouleverse de simplicité. En un refrain et deux couplets nous sommes terrassés.