Vidéo : MNTR ‒ Ghost

Le poison est dans nos veines depuis avril, les lillois de MNTR sortent les fantômes du placard.

On croise tous des fantômes au detour d’un lieu, d’un son, d’un mot. Parfois pour nous rappeler que nous avons fait les bons choix… ou pas. You’re the kind of person I hate the most. MTNR se la joue Resident Evil avec ce Ghost furieux mis en images par isés avec Liam Holland, co-réalisateur de visuels de tournée de Billie Eilish.

Plus d’informations : https://mntrband.com

MNTR ‒ Ghost

There’s no heart, all I can see
Is the hole where it should be
You’re the noxious poison with no hope
For a remedy

You kind of remind me of a ghost
An empty shell without a ghost
Cold-shoulder, see-through body
Just like a ghost

Then it bleeds into my dreams
Your hands on my body
Their blood all over me
I can never run, because

You’re gonna ignore me like I’m a ghost
And talk from behind me like a ghost
Cold-shoulder, see-through body
Just like a ghost

No, it’s not better to pretend
You can’t mend
The scars you’ve selfishly made
In my heart you were a friend
‘Till the end

So this is how you leave me
No end to the story
Instead just a sorry memory

You’re the kind of person I hate the most
Just die already, become a ghost
Dead to me anyway
Just like a ghost

MNTR - Poison
MNTR - Poison

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Jimballon6

[EXCLU] Sensationnel Jim Ballon

Attention, Jim Ballon n’est pas seul. C’est un groupe psychédélique tourangeau dont tous les morceaux excèdent huit minutes, le temps de nous propulser dans un univers sonore barré, agréablement répétitif, propice aux sensations hallucinogènes et extatiques.

Plus dans Son du jour

Louisdurdek-unnamedroad

[EXCLU] Vidéo : Louis Durdek – Unnamed Road

Louis Durdek nous promène sur son chemin de traverse. « On t’accompagnera si tu trouves ta route » écrivait Eugène Guillevic, avec ce titre, on suit Louis Durdek jusqu’au bivouac et davantage.
Ltrangleuse-lespins

[EXCLU] Vidéo : L’Étrangleuse – Les Pins

Ambiance Argile de L’Étrangleuse sera t-il le remède à la morosité ambiante ? Les mantras de leur nouveau disque nous font sortir des ornières en explosant les œillères musicales.