[EXCLU] Vidéo : Hyperrêve – Transparent

Après des participations d'Alain Damasio, Barbara Carlotti, Verity Susman et Francoiz Breut, Hyperrêve nous offre Transparent toujours arrangé par Bill Pritchard.

Delphine doit être une sacrée belle personne pour qu’on lui écrive cinq chansons d’amour à l’os de ce calibre. La pluie qui tombe rappelle Saint Daniel avec qui Bill Pritchard a collaboré. Silence plein de bruits, pensées muettes, on est happés par cette vidéo impressionniste de Jacques Perconte, pionnier de l’art vidéo. Transparent est peut être le titre le plus apaisé de Samuel Lequette sur son nouvel EP, Delphine qui finit moins tragiquement que l’héroïne du premier roman de Madame de Staël.

Hyperrêve – Transparent

Hyperrêve - Delphine
Hyperrêve - Delphine
  1. Mer
  2. Je vous vois encore
  3. Mon plus intime confident
  4. Ô mon amie
  5. Transparent

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Bebly-lesoleilporte

Vidéo : BEBLY – Le soleil à portée

Le soleil donne un coup de chaud à BEBLY qui se prend la tête et se démultiplie. L’hédonisme nombriliste estival fait place ici à un spleen solaire solitaire.
Grandgamin-poussire

Vidéo : Grand Gamin – Poussière

C’est aujourd’hui que tombent les masques et que possiblement nous retournons en poussière. Grand Gamin a l’âge de raison ou de déraison en nous mettant le nez dans la poussière en espérant ne pas suffoquer et croire aux lendemains qui chantent.

Plus dans Son du jour

Bebly-lesoleilporte

Vidéo : BEBLY – Le soleil à portée

Le soleil donne un coup de chaud à BEBLY qui se prend la tête et se démultiplie. L’hédonisme nombriliste estival fait place ici à un spleen solaire solitaire.
Grandgamin-poussire

Vidéo : Grand Gamin – Poussière

C’est aujourd’hui que tombent les masques et que possiblement nous retournons en poussière. Grand Gamin a l’âge de raison ou de déraison en nous mettant le nez dans la poussière en espérant ne pas suffoquer et croire aux lendemains qui chantent.