Hercules & Love Affair : Blue Songs

Hercules & Love Affair : Blue Songs Le voilà donc le très attendu successeur du premier album paru chez DFA à l'époque. On ne sait ce qui a poussé Andy Butler et son crew à changer de label pour rejoindre la petite structure Moshi Moshi, petite par la taille j'imagine car on ne compte pas les gens talentueux à bord.

Hercules & Love Affair

Si c’est à cause de la visibilité trop grande de DFA c’est raté car nul doute que Moshi Moshi va se retrouver lui aussi auréolé d’une hype et la diffusion en streaming de l’album sur Soundcloud ne les aidera pas à rester discrets. Côté musique, on retrouve les ingrédients de ce qui avait fait le succès mérité du premier album, on navigue bien dans les eaux troubles de la nu disco et de la pop neurasthénique et compliquée , c’est d’ailleurs ce mélange qui fait la vraie originalité de ce groupe à géométrie variable. Moi je retourne danser avec les copines, et vous ?

7 réponses sur « Hercules & Love Affair : Blue Songs »

Euh, attendez… Vous êtes RÉELLEMENT basés dans la capitale, les amis ? ;-)

Nan parce que… moi aussi, avec ces sons, en particulier les 4 premières plages et la 7, les + catchy à mon goût, j’vous enflamme un dancefloor, et je tente de l’entraîner dans une valse sur la 5… mais seul two, as usual !!!

Ceci dit, mieux vaut une génération de la décennie 2010 faite de filles qui dansent pas, mais sans incidents majeurs dans les boîtes et à la sortie, contrairement à ce qui pouvait se passer dans les années 90, comme tu le laisses entendre dans ta chronique de Discodeine, Fred… et que je n’ose imaginer ! Ceci dit, à part 3 Showcases à mon actif, j’ai plutôt l’habitude de me rendre dans des salles de concerts + « classiques »… tout dépend si tu inclus des lieux comme la Flèche d’Or dans la catégorie des « boîtes » ! Mais de l’expérience que j’en ai, c’est un petit peu comme le décrivent les rappeurs de la ville que je représente, et qui devraient être prochainement mis en lumière « chez moi », à savoir : « Vazy checke mon numéro, 93360 » et une équation simple : « pas d’shit, pas d’seringue » !!

En ce qui me concerne non je ne suis pas basé dans la capitale, j’en suis même assez loin, 7 000 km à vue de nez ;-)

Wow !!! Aux States donc, j’imagine, à l’instar de notre ami Hervé de General Elektriks ?

Eh bien, tant mieux si dans ta nouvelle nation, ces demoiselles dansent volontiers avec toi ! Concernant Alain, en revanche, je continue d’être étonné… ;-)

Ah tiens c’est curieux : toi qui affectionnes le son de Detroit, j’aurais juré que… Au Brésil alors ? Fin prêt pour la Coupe du Monde 2014 ;-)

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Jay-jayjohanson-finally

Vidéo : Jay-Jay Johanson – Finally

Finally est enfin mis en images. Ce titre sensuelo-envoûtant de notre dandy suédois préféré, Jay-Jay Johanson méritait cet écrin en noir et blanc réalisé par Renata Litvinova.
Mézinc © Julien Monnet

Vidéo : Mézinc – Moth

Le mézigue Mézinc, c’est Star Wars a lui tout seul. Il dirige ses synthétiseurs et ses lumières comme on piloterait le Faucon Millénium. Sa musique est une forme d’hyperpropulsion vers un univers aux couleurs changeantes et aux sonorités fascinantes.

Plus dans Son du jour

Adriannelenker-fool

Vidéo : Adrianne Lenker – fool

On ne sait pas si le futur est brillant, mais ce qui est sur c’est que la voix d’Adrianne Lenker éclaire une fois de plus notre nuit.
Roxaane-horsligne

Vidéo : Roxaane – Hors Ligne

On avait pris une bonne claque aux iNOUïS du Printemps de Bourges en 2019, Roxaane poursuit sa route intime et universelle avec un deuxième EP, Hors ligne ce soir, entre errances nocturnes et amours déçus.
Flchelove-cetusavecchebanouar

Vidéo : Flèche Love – Cetus avec Cheb Anouar

Flèche Love revient avec un nouvel album en français dans son carquois. Son titre est sans ambiguïté. Guérison sera cathartique mais élargira assurément son public car nous sommes beaucoup en quête d’identité, de spiritualité et d’apaisement.