En avant avec The Sand Band !

Publié il y a dix ans sur feu Deltasonic, le premier disque de The Sand Band bénéficie (enfin) d’une réédition en vinyle grâce à Heavenly Recordings.

Vidéo : Son Lux – A Different Kind of Love

Des lendemains qui chantent avec Son Lux ? Pas sûr avec A Different Kind of Love extrait de Tomorrows 3 qui clôt leur triptyque sombre et réaliste en quête d’un Graal inaccessible.

Vidéo : Lambchop – The Last Benedict

Se renouveler dans la continuité. Kurt Wagner est un maitre à ce jeu entre dernièrement l’utilisation de l’autotune sur Flotus ou Trip son album de reprises. Confiné mais pas en panne d’inspiration et d’intermittence créatrice, Lambchop revient avec Showtunes et ses enregistrements de guitares convertis en pistes de piano midi. Et cela donne faim.

Surfin’ Mattiel

Le printemps est pluvieux, pas grave, Mattiel a les mots et l’énergie pour faire briller ce soleil frondeur avec deux nouveaux titres, Those Words et Freedom Feels.

Vidéo : Lambchop – A Chef’s Kiss

C’est quoi la beauté ? C’est l’ombre d’une main dans un noir et blanc sépulcral. C’est une voix reconnaissable aux premiers mots. C’est ce baiser qui vous paralyse, vous électrise, vous hypnotise.

Iceage fait Boom Boom

Et de cinq pour les Iceage ! Nouveau disque des Danois au printemps qui s’annonce comme très frais.

Can’t stop the Tindersticks

Se réinventer. Comment ne pas se répéter quand on a une discographie impeccable. En balançant un titre de 11 minutes totalement addictif à écouter lors de vos siestes crapuleuses ou lové à l’arrière des taxis.

Le b.a.-ba d’Anna B Savage

Les premiers morceaux d’Anna B Savage avaient séduit Father John Misty en 2015 à tel point que ce dernier l’avait embarquée sur sa tournée. Cette année, Anna B Savage ouvrira pour Destroyer sur sa tournée européenne et sortira un album chez City Slang. Tout va bien pour notre américaine préférée.

Nada Surf(in’ Bird)

En tirant la langue à l’industrie musicale (ou plus exactement à Elektra) qui réclamait en 1998 un second Popular, Nada Surf s’est sauvé du piège d’une carrière pré-formatée et en a profité pour casser son plafond de verre. Avec l’imbattable Let Go et l’impeccable Lucky, Nada Surf a écrit les plus belles lignes de la…

Vidéo : Tindersticks – For The Beauty

On referme cette année 2019 sur un espoir et sur la beauté des Tindersticks. For The Beauty ouvre l’île aux trésors de leur dernier stratosphérique album paru chez City Slang au titre programmatique et poétique, No Treasure But Hope.

Treasure & Tindersticks

Il a fallu six jours aux Tindersticks pour enregistrer No Treasure But Hope dans les studios parisiens de MidiLive. Et il nous faudra plus de six mois se remettre de ce trésor musical.

Looking For Nada Surf

Nada Surf confirme avec Looking For You tous les espoirs soulevés avec son premier single.

Always Love pour Nada Surf

En 2017, Nada Surf a célébré le quinzième anniversaire de l’album Let Go, un disque capable de faire pleurer à chaudes larmes un régiment de légionnaires. En 2020, Nada Surf décide de nous donner de l’énergie avec Never Not Together, un disque qui les fait revenir à une power pop essentielle.

Rosir de plaisir avec Tindersticks !

On écoute les Tindersticks depuis qu’ils nous ont accroché l’œil avec une danseuse de flamenco et l’oreille avec un titre, Patchwork. Depuis, chaque disque est un enchantement qui construit une oeuvre au sens classique du terme avec entre autres, Curtains, Simple Pleasure, The Hungry Saw, The Something Rain ou The Waiting room.

Vidéo : Girl Ray – Show Me More

Girl Ray. Bon, vu de France, cela sonne étrange et l’on veut en voir plus. Cela tombe bien, Show Me More est le premier extrait du nouvel album du trio féminin londonien, sobrement intitulé, Girl qui sort le 8 Novembre chez Moshi Moshi.

Alalala revoilà les Allah-Las !

Las d’attendre un nouvel des La’s, on se félicite du retour des Allah-Las sur le devant de la scène avec un nouvel album et une date parisienne.

Pas une Ride !

Ils avaient surpris leur monde avec un album, Weather Diaries en 2017, le premier depuis Tarantula en 1996. Ride enchaîne cette année avec This Is Not A Safe Place dont est extrait le très prometteur Future Love.

Vidéo : Great Mountain Fire – Look Up

On avait découvert Great Mountain Fire au feu festival For noise de Lausanne en 2015 pour la sortie de leur deuxième album, Sundogs. Les revoilà avec un nouveau titre, Look Up chez Kitsuné qui leur permet de lorgner du côté de la pop scintillante de Parcels et consorts.

Drugdealer Deluxe

Michaël Collins aka Drugdealer avait été une des plus belles découvertes de l’année 2016. Il est de retour dans quelques semaines avec un nouveau disque.

[1998 – 2018] Notre amour pour Melville

Il y a des disques qu’on a beaucoup écoutés et qui ne comptent pas. Il y a aussi des disques qu’on a écoutés au final assez peu mais qui ont beaucoup compté. Est-ce que l’amour restera ? fait partie de la seconde catégorie. Ce disque, enfant prodige des Melville, combina le sens du détail des…

Amber Arcades à la montagne

Pendant qu’on se dore la pilule à la plage, Amber Arcades écrit des chansons à la montagne. Et tout le monde le sait : la montagne est magnifique l’été. Tout comme les chansons de notre Hollandaise préférée.

[Minuit Avant La Nuit 2018] Amber Arcades in Fire !

Amber Arcades, alias Annelotte De Graaf, était à Amiens hier soir pour sa deuxième date française en quelques semaines dans le cadre de la première édition du festival Minuit Avant La Nuit. Après avoir enchanté le Pop-Up du Label avec sa pop aussi réfléchie qu’addictive, Amber Arcades a électrisé la scène amiénoise.

Chillons avec les 77:78

Aaron Fletcher et Tim Parkin enchantèrent notre été 2004 avec le deuxième disque des Bees. Il se pourrait qu’ils rééditent cet exploit en 2018 avec 77:78.

Hello Hello Sunstack Jones

Produit par Paul Den Heyer et masterisé par Nick McCabe (The Verve), le premier album des Sunstack Jones devrait nous faire passer l’été à l’ombre des rives de la Mersey.

Jess Williamson entre dans la danse

Sur son troisième album (mais son premier chez l’excellent label Mexican Summer), Jess Williamson chante l’amour. Et comme nous ne sommes qu’amour et douceur chez SK*, nous ne pouvions qu’aimer ce disque.

Dungen & Woods – Myths 003

Après avoir réuni Weyes Blood et Ariel Pink le temps d’un EP (Myths 002), le festival californien Marfa Myths a enfermé les Suédois de Dungen et les Américains de Woods dans un studio. Le résultat de cette résidence s’appelle logiquement Myths 003 et sera le disque parfait pour célébrer le retour du printemps.

[exclu] Vidéo : Pale Grey – Seasons

Vous avez peut être découvert les belges de Pale Grey en ouverture des concerts d’Electric Guest l’année dernière. Après un premier EP remarqué, ils sortiront un album, Waves le 23 février.