[EXCLU] Vidéo : Hum Hum – A

Faire d'un drame une chanson ondoyante comme une vague, c'est ce que réussit Hum Hum, de retour avec un nouvel album, Le Prince de Cendres le 13 septembre 2024 chez Dragon Accel et Modulor.

Dans Océan Mer, Alessandro Baricco avance « le destin n’est pas une chaîne mais un envol. » Bien sûr, celui d’Anne Dufourmantelle a été stoppé tragiquement en juillet 2017, elle a perdu la vie en essayant de sauver un enfant de la noyade. Sa fille, Clara Ysé lui a rendu un vibrant hommage dans sa Lettre à M . Le duo Hum Hum composé de Sophie Verbeeck et de Bernard Tanguy l’évoque aussi avec ce titre accrocheur qui questionne le hasard, la providence, le fatum. Patrick Goraguer (le fils d’Alain) à la batterie et Marcello Giuliani (musicien d’Etienne Daho) à la basse font chalouper la mélodie et cet ultime voyage repousse l’horizon.

Le Prince de Cendres de Hum Hum sort le 13 septembre 2024 chez Dragon Accel / Modulor.

Hum Hum – A

A
Allongée sur le sable
Consciente du lien sauvage
Anne peut sentir l’orage
Sa peau son sang sa rage
La mer change de visage
Un corps bouge un présage
La course ultime voyage

Anne est prête au partage
Tous ces êtres faits de grâce
Le corps est une parade
qui enchantent au passage
La mer veut son ombrage
L’horizon péremptoire
Prends ma vie dans tes lames
La mer pousse le rivage
La mer gronde pour mon âme
écoute la joie sauvage
Le risque court dans mes pages
Tout court et tout s’empare
Audace prémonitoire
De nos rêves dérisoires
L’âme a vu le voyage
De nos corps ébranlables
Allongée sur le sable

Laisse-moi glisser
Dans la nuit
Sous les vagues
Dans l’silence de l’eau
L’or bleu m’appelle
Mon cœur dort
Tout est chaud

Laisse-moi glisser
J’avais vu
Sous les vagues
Dans l’silence de l’eau
L’or bleu m’emporte
Dors mon cœur
Tout est chaud

A
Allongée sur le sable
Les ombres penchent et regardent
Leur souriante compagne
Son imminent départ
Anne a vu le passage
L’électricité plane
Le temps pèse sur son âme

Cassandre danse dans les lames
Tous ces êtres faits de grâce
L’eau renverse les âges
Qui enchantent au passage
Lui rend l’enfance sauvage
L’horizon péremptoire
De l’origine regarde
La mer pousse au rivage
La beauté implacable
Écoute la joie sauvage
L’aube se lève si calme
Tout court et tout s’empare
Accueille cette nuit noire
De nos rêves dérisoires
Le lieu bleu te réclame
De nos corps ébranlables
La mer vient pour ton âme

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Jacquesloucel-michle

Vidéo : Jacques Loucel – Michèle

Non, Jacques Loucel (Cavale, Karimouche) ne bosse pas pour Parcoursup. Pourtant l’on suit avec justesse et finesse Michèle dans sa quête émancipatrice.
Louisecombier-jeveuxdanser

Vidéo : Louise Combier – Je veux danser

On ose l’affirmer, on aime Louise Combier. Pourquoi ? parce qu’on la suit depuis ses débuts et qu’on aime sa mue pop. Françoise vient de nous quitter mais Louise réunit les garçons et les filles par la main et elle répand l’amour sur terre et refait le monde.
Lueurs-sireine

[EXCLU] Vers les Lueurs

On a bien besoin de Lueurs en ces temps sombres. Il nous offre en exclusivité un nouveau titre, Si reine qui sacre le sentiment amoureux.

Plus dans Son du jour

Jacquesloucel-michle

Vidéo : Jacques Loucel – Michèle

Non, Jacques Loucel (Cavale, Karimouche) ne bosse pas pour Parcoursup. Pourtant l’on suit avec justesse et finesse Michèle dans sa quête émancipatrice.
Johncale-howweseethelight

Vidéo : John Cale – How We See The Light

John Cale sera t-il celui d’où viendra la lumière ? 82 ans au compteur comme Sir Paul, il balance une bombinette pop comme pourrait faire un jeunot qui déclare sa flamme pour la première fois.
Louisecombier-jeveuxdanser

Vidéo : Louise Combier – Je veux danser

On ose l’affirmer, on aime Louise Combier. Pourquoi ? parce qu’on la suit depuis ses débuts et qu’on aime sa mue pop. Françoise vient de nous quitter mais Louise réunit les garçons et les filles par la main et elle répand l’amour sur terre et refait le monde.