Vidéo : Richard Hawley – Prism In Jeans

Le roi Richard Hawley revient aux affaires avec un nouvel album, In This City They Call You Love cinq ans après Further.

Depuis l’indispensable Truelove’s Gutter, il est beaucoup question de love avec Richard Hawley sur ce disque. Mais ce mot est souvent utilisé du côté de Sheffield pour s’interpeler avec affection. Avec Prism In Jeans, Richard nous caresse de sa voix de miel de working class hero ou de common people. Il sera en concert à l’Épicerie moderne de Feyzin le jeudi 12 septembre, les places seront en vente dès ce jeudi.

Richard Hawley – Prism In Jeans

Discographie

Here’s the story of a Prism in Jeans
The words are blurred and the colours bleed
To belong – Oh to belong

She is the spectrum
She is the light
She is the shadow
The mysterious night
To Belong – She don’t belong

There is an epic loneliness
That you just can’t hide
When you just can’t fit
Or belong – Oh to belong
To belong – She don’t belong

The wind blows forward and the wind blows back
Catch the first train smokin’ and never look back
I’ll be gone – I don’t belong

I’m trying to get where I understand
I’m counting stars and I’m counting sand
To belong – I don’t belong

There is an epic loneliness
That you just can’t hide And you just can’t fix
To belong – I don’t belong

She has an ocean’s loneliness
Where there is no tide
And there is no ship
To belong – She don’t belong
To belong – She don’t belong

Richard Hawley - Live at Halifax Piece Hall

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Richard Hawley

Hawley mains !

Échappé des inoffensifs Longpips et pensant enfin à lui, Richard Hawley publia de beaux disques solo dès le printemps 2001. Son label historique, Setanta, les réédite cet automne en vinyle.
Richard Hawley - Hollow Meadows

Richard Hawley – Hollow Meadows

Richard Hawley revient donc le 11 septembre 2015 avec Hollow Meadows, son huitième et meilleur album. Le natif de Sheffield arrête les bêtises psychédéliques qui donnent le tournis (Standing At The Sky’s Edge) et les sottises pop dignes d’un disque des autres neuneus de Sheffield (Lady’s Bridge).
Richard Hawley - Heart of Oak

Hawley coeur à vif !

Dick a le truc pour remuer le cœur et notre « jeunesse revit en cette ardeur si prompte. »
Richard Hawley - Hollow Meadows

Richard Hawley défend son pré carré

C’est confirmé par les autorités compétentes : le huitième album de Richard Hawley sera publié le 11 septembre 2015. Hollow Meadows annonce un retour en forme de l’esthète de Sheffield. Oui, car ces derniers temps, Hawley avait un petit coup de pompe…

Plus dans Son du jour

Jacquesloucel-michle

Vidéo : Jacques Loucel – Michèle

Non, Jacques Loucel (Cavale, Karimouche) ne bosse pas pour Parcoursup. Pourtant l’on suit avec justesse et finesse Michèle dans sa quête émancipatrice.
Johncale-howweseethelight

Vidéo : John Cale – How We See The Light

John Cale sera t-il celui d’où viendra la lumière ? 82 ans au compteur comme Sir Paul, il balance une bombinette pop comme pourrait faire un jeunot qui déclare sa flamme pour la première fois.
Louisecombier-jeveuxdanser

Vidéo : Louise Combier – Je veux danser

On ose l’affirmer, on aime Louise Combier. Pourquoi ? parce qu’on la suit depuis ses débuts et qu’on aime sa mue pop. Françoise vient de nous quitter mais Louise réunit les garçons et les filles par la main et elle répand l’amour sur terre et refait le monde.