Catégories
Son du jour

clip : Amanda Fucking Palmer – Want It Back

clip : Amanda Fucking Palmer - Want It Back
Tétons, nudités, poils pubiens, aisselles … C’est ce qu’on peut entendre du dernier clip d’Amanda Palmer, ex Dresden Dolls, qu’il convient aujourd’hui d’appeler AFP, comme Amanda Fucking Palmer.

Amanda Fucking Palmer

Après deux albums solos, un album de reprise de Radiohead, une multitude de collabarations et un passage d’une major à artiste indé, Amanda Fucking Palmer sort Théâtre Is Evil. Pour l’occasion, elle lance un projet de financement kickstarter, s’entoure de nouveaux musiciens et mobilise tout un tas d’artistes. Elle parle de sa démarche dans une video :

Want It Back est le premier extrait de ce nouveau projet dont le clip déclenche une petite polémique. Et il est donc possible de voir une version du clip exempte de poils pubiens et de tétons.
Quoi qu’il en soit il est certain qu’Amanda Palmer possède sa propre esthétique et une imagerie faite de cabaret, d’art de rue (qu’elle a performé pendant longtemps) et de féminisme queer. Et le clip en stop motion de Want It Back en est le reflet. Lorsqu’il s’agit d’expliquer son choix artistique, voilà ce que raconte Amanda Palmer au Guardian :

« Je me sens tellement bien nue, que je l’avais oublié. Je suis fière qu’il y ait de la nudité dans cette vidéo, mais que ce ne soit ni érotique, ni sexuel. Elle utilise le corps comme une toile brute, ce que j’adore. »

Theatre Is Evil sort en Septembre et Amanda Fucking Palmer sera en concert à La Maroquinerie (Paris) en Novembre.

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.
Partager cet article
1 réponse sur « clip : Amanda Fucking Palmer – Want It Back »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Son du jour

Roger Waters - The Gunner's Dream

Vidéo : Roger Waters – The Gunner’s Dream

Les vrais savent. Que n’a t-on dégoisé sur cet ultime album du Floyd pourtant classé numéro 1 chez les brit’ comme il était de bon ton de pisser sur le mur. Alors si le Waters prend peut être l’eau avec son gigantisme sur scène par rapport au Mason qui lui fait la nique, Roger dans…
Joao Selva - Navegar

Vidéo : Joao Selva – Navegar

João Selva est un garçon d’Ipanema qui a atterri à Lyon et à rencontré son Phil Spector, le sorcier multi-instrumentiste Bruno Patchworks pour un deuxième album intitulé Navegar, titre qui ouvre le disque et fait le grand écart entre les deux continents qui savent ambiancer le reste du monde.
BBCC — Human Capital2

[EXCLU] Vidéo : BBCC — Human Capital

Non, BBCC ne signifie pas barbecue même si l’on se damnerait pour une merguez party. BBCC, c’est BangBangCockCock et leur Human Capital fout la trique autant que leur clip en exclusivité fout la migraine.
Cocoon - Blue Night

Vidéo : Cocoon – Blue Night

Croiser l’amour dans un palace décrépi, vivre un temps suspendu, une parenthèse enchantée avec la fille aux yeux les plus solitaires, plonger dans une piscine et avoir du mal à remonter à la surface.
Lily Luca - Matthieu

[EXCLU] Vidéo : Lily Luca – Matthieu

On est open pour Lily Luca et ses chansons plus efficaces qu’un Lexomil. Elle nous offre en exclusivité son clip qu’elle a entièrement réalisé en stop-motion pour aller à la rencontre de Matthieu.