SK* Session : Babx

SK* Session : Babx
Nous avions rendez-vous avec David, alias Babx, à l'occasion de la sortie de son nouvel album, Drones personnels dans un café parisien.

Babx

Le lieu est vivant, et donc bruyant, mais Babx arrive à nous transporter dans son univers si particulier. Drones personnels est une réussite, un des meilleurs albums de cette année, à écouter d’urgence.

Babx – Suzanne aux yeux noirs

Discographie

Merci à : Chez Justine (96 rue Oberkampf 75011 Paris) et Ninon / Cinq7.

Fou de musique au goûts éclectiques (électro, pop, rock, jazz...) fondateur de Soul Kitchen, réalisateur des SK* Sessions et photographe

2009 - 2021 : 32 millions de vues sur note chaine YouTube !

Abonnez-vous !

Cela pourrait vous intéresser

Babx (par Nicolas Auproux)

portrait : Babx

Babx est un auteur compositeur français à l’univers poétique-mélancolique que j’aime depuis que je l’ai découvert avec le morceau Lettera en 2006.

Plus dans Soul Kitchen Sessions

Chris Garneau

SK Session : Chris Garneau en acoustique #2

Mai 2009, Soul Kitchen fait ses premiers pas. Les premières SK Sessions sont tournées dès le mois de sa création. Juillet 2009, c’est notre septième SK Session, et c’est probablement cette vidéo, sans que l’on sache pourquoi qui a impulsé cette série et nous a donné l’envie de revivre d’autres moments comme celui-ci.
La Féline - SK Session

SK Session : La Féline – Senga & La Mer Avalée

Triomphe est le 4e album de La Féline et c’est ce qu’on lui souhaite, Triomphe est un petit bijou pop, une merveille ciselée avec délicatesse et profondeur. Mélodies entrainantes, de vrais textes et une voix, tout ça grâce à Agnès alias La Féline.
Romain Humeau

SK* Session : Romain Humeau

Leader d’Eiffel, Romain Humeau vient de publier son troisième album solo Mousquetaire #1, premier volet d’une série de deux albums. Aidé de Nicolas Bonnière, Humeau a enregistré son disque dans son studio bordelais.
SK* Session : Mademoiselle K

SK* Session : Mademoiselle K

Enfin ! Voila une SK Session que l’on aurait dû faire depuis longtemps, depuis que j’ai découvert Mademoiselle K sur scène un jour de 2007 et pris une grosse claque. C’est la sortie de son nouvel album, « Hungry Dirty Baby« , qui me donne l’occasion de la rencontrer dans un hôtel parisien.