Vidéo : Radio Elvis – La Traversée

Radio Elvis - La Traversée
Encore un très chouette projet de français en français.

Le nom de Radio Elvis est trompeur, on pense davantage à Dominique A.
Pierre Guénard est au chant, Manu Ralambo (Babx, les énormes Mother of two) à la guitare et aux claviers, Colin Russeil (Gaëtan Roussel, Hey Hey My My) à la batterie, ils forment un trio prometteur, Radio Elvis et nous invitent à une Traversée, un transport amoureux tumultueux.

Radio Elvis – La Traversée

Radio Elvis - Juste avant la ruée

Radio Elvis sera en concert le 05/09 à Parthenay (Diff’ Art), le 12/09 avec Feu! Chatterton à Paris (Point Éphémère), le 26/09 avec Volin à Montpellier (Maison pour tous), le 27/09, Finale SOSH AIME LES iNROCKS LAB à Paris (Le Trianon), le 08/11 avec Florent Marchet à Festiv’allier.

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Heyheymymy-restlessmind

Vidéo : Hey Hey My My – Restless Mind

« Quand je regarde la poitrine d’une femme, je vois double » affirmait Jules Renard. Hey Hey My My nous reveille en pleine nuit avec ce Restless Mind agité avant la sortie de leur nouvel album, High Life chez Vietnam le 3 février.
Gaëtan Roussel – La Colère

Vidéo : Gaëtan Roussel – La Colère

Certains multiplient les pains, d’autres ce sont les Kad. Gaëtan Roussel nous invite à une saine colère, celle qui revient toujours chez les plus sensibles, ceux qui se font avoir non pas par naïveté, mais sans doute par honnêteté.

Plus dans Son du jour

Augustincharnet-pleasedontdie

Vidéo : Augustin Charnet – Please don’t die

Augustin Charnet enfin dans la lumière. Après Kid Wise puis After Marianne et des mélodies pour Disiz et Damso ou Dinos, le voilà en solo avec un extrait de son premier album, Please don’t die .
Mattelliott-januaryssong

Vidéo : Matt Elliott – January’s Song

En Janvier, on voudrait du repos. Oublier les amours défuntes, les décès prématurés, les vœux hypocrites, les réformes iniques. Alors on écoute l’immense Matt Elliott avec désormais un saxophone envoûtant.