East Village

East Village


Voilà un objet qui coutera sûrement quelques euros de moins que le coffret Scared To Get Happy, anthologie de l’indie pop britannique des années 80 anthologiquement bien agencée mais qui contiendra plus de saveur que tous les morceaux réunis de ce coffret. Oui car les frères Kelly ne plaisantaient pas avec les compositions.
Heavenly Recordings ressort en vinyl le 21 juillet 2013 l’unique album de ces beaux garçons.Et le single Circles.
Pendant qu’on y est, autant faire les choses correctement.

Martin et Paul Duffy sont sur un bateau. Ils sont rejoints par Johnny Wood et Spencer Smith en 1984. Ils voguèrent vers le firmament de la constellation Byrds mais la coquille de noix pris rapidement l’eau.

Inéluctablement le voilier Kelly fit naufrage. Les ventes ne faisaient pas de vagues alors l’affaire coula. Lee Mavers, matelot de Liverpool, est une star planétaire à coté des frères Kelly.
Fan des Onlookers, les East Village sont un des secrets bien gardés de l’indie pop. Et quand on entend les notes de here it comes, on comprend pourquoi… Un mix intemporel des Byrds et des Beatles.
Heavenly fait donc l’événement avec cette sortie en vinyl.

Chouette.

East Village – Circles