Swim Deep

Swim Deep - Where the Heaven Are We
Swim Deep - Where the Heaven Are We
Swim Deep – Where the Heaven Are We

En 1977, l’ami Johnny Rotten beuglait : « She was a girl from Birmingham… ».
En 2013, Johnny Lydon pourrait hurler : « It’s a great band from Birmingham… ».
Deuxième ville d’Angleterre, Birmingham est plus connue pour ses groupes de métal et son parc d’attraction Cadbury que pour ses groupes de rock et ses refrains entêtants.
Les Swim Deep et leurs t-shirts Nirvana XXL devraient changer la donne.

Swim Deep

Le premier album des Swim Deep arrivera le 5 aout 2013 et pourrait frapper un grand coup. Produit par Charlie Hugall (Florence And The Machine, Lucy Rose), Where the Heaven Are We replace Birmingham sur la carte du rock anglais. Il y avait Ian Brown et Manchester, il y aura Austin Williams et Birmingham. La musique des Swim Deep part donc du Nord de l’Angleterre et franchit l’Atlantique pour atterrir dans les états de Washington et de l’Oregon. La revanche des ploucs.

Au delà de leur dégaine à la Cobain, Austin Williams et ses potes grandissent très rapidement. Comme Oasis qui faisait la première partie de Ride quelques mois avant la sortie de Definitely Maybe, et qui finira par vendre plus de disques que la tête d’affiche quelques semaines plus tard.
Formés en 2011, Swim Deep a ouvert pour Spector ou pour les pénibles Mystery Jets. Si tout va bien, le chanteur de ces derniers devrait vendre des posters Swim Deep dans quelques semaines au coin de la rue.
Des chansons comme She Changes the Weather et comme King City sont des petits joyaux indépassables. Il faut vraiment grandir dans une morne cité anglaise et ne pas avoir un kopeck pour pondre de tels refrains.

Swim Deep – King City

https://soundcloud.com/swimdeep/crush

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

blacklips

Vidéo : Black Lips – Gentleman

Robin Williams affirmait, « adolescent, j’étais pyromane. On m’a placé dans un foyer. » Les Black Lips brûlent toujours même en vieillissant.

Plus dans Découvertes

Grand Ressac

Ecouter (le) Grand Ressac

Grand Ressac, c’est déjà un nom. Car il y a tellement de noms de scène stupides. Grand Ressac c’est une évocation, ou peut être un souvenir d’école, à apprendre Rimbaud et son bateau ivre, « je sais les cieux crevant en éclairs, et les trombes / Et les ressacs et les courants : je sais le […]
FUR

Au FUR et à mesure

Produit par Theo Verney et mixé par Caesar Edmunds (Queens of the Stone Age, Foals, St. Vincent), le premier disque des Fur redonne confiance et promet un hiver radieux.
SUN GAZOL

En quête de Sun Gazol

A Tours il n’y a pas que la vie de château. Sun Gazol propose de suivre les aventures en dix titres de Nick Alvani, un flic dépité en quête de renommée.