Le rideau se lève pour Cinema

Cinema - Fille sans soucis
Le EP 6 titres Fille Sans Soucis du séduisant duo Cinema sort ce mardi, l'occasion d'aller à la rencontre de Calypso Valois et d'Alexandre Chatelard.

D’où venez-vous ? quel est votre passé musical ?

Nous nous sommes rencontrés par hasard lors d’un dîner et nous avons parlé musique. Dès lors l’idée a germé de faire des chansons ensemble.

Pourquoi ce nom ? comment passe t-on de Téléfilm (déjà un titre très cinématographique, qui appelle des images) à Cinema ?

Nous sommes des enfants de la pop culture, la télé et le cinéma furent aussi importants que les livres pour les générations antérieures.

Vous figurez sur la compilation French pop, que pensez-vous de ce retour de la pop à la française des 80′? quel(s) groupe(s) vous touche(ent) plus particulièrement ? Comment cependant se démarquer de cet effet de mode ?

Nous sommes trop peu au fait de ce qui se passe dans le milieu de la pop française, nous traçons notre route, nous ne cherchons pas à sonner d’une certaine façon. Notre héritage est inconscient.

Bien sûr il est difficile de ne pas évoquer Elli et Jacno puisqu’il y a une filiation directe (et ce titre clin d’oeil, Papamaman) en plus d’être deux et très 80′, alors quelles influences pour l’un et l’autre ? Chagrin d’amour fait penser aussi à un autre duo des années 80 avec Valli…

Nous ne savons pas, cela nous échappe certainement. J’ai écouté beaucoup de disques avec mon père, je pense que cela a inévitablement eu une incidence sur ce que j’aime aujourd’hui.

Ou voulez-vous aller avec ce projet ? Redonner ses lettres de noblesse à la variété de qualité ?

Nous cherchons avant tout à nous faire plaisir en nous exprimant au travers de chansons. Nous ne sommes pas des porte-étendards de la variété française. Si nous voulons chanter en anglais ou en russe demain nous le ferons.

Vos titres sont assez mélancoliques mais contiennent en filigrane une forte tension sexuelle, « En amour je suis Kérozène » (érogène ? zen.), « 18 fleurs toute en sueur, le cours d’aérobic, les filles défilent et moi je meurs », est-ce une vue de mon esprit ou c’est voulu ?

Ce qu’il y a de beau avec les mots c’est justement les sens multiples. Le tragique est étroitement lié au sensuel oui.

Ce nom, Cinema sans accent est très visuel, vous avez un logo qui frappe, qui accroche l’oeil, un peu comme celui de Kavinsky, qui en a eu l’idée ?

Calypso griffonnait au stylo bic une esquisse de ce que vous appelez « logo », ça me faisait penser aux typos de heavy metal que j’affectionnais dans ma prime adolescence. C’est devenu ensuite évident de le garder pour les pochettes de disque.

Cinema – Fille sans soucis

Avec un nom pareil, qu’aimez-vous au cinéma ?

La musique de l’âge d’or du cinéma et le pop corn.

Des envies de composer une BO à la Giorgio Moroder ?

Une BO pourquoi pas, en revanche pas spécialement comme Giorgio, cela dépendra du film en fait, il y a tellement de terrains à explorer.

Avec un nom pareil, qu’aimez-vous au cinéma ?

Vous semblez soigner particulièrement votre image, quel est votre rapport à la mode ? (très Emma Peel dans le clip Fille sans soucis)

Bien vu pour Emma Peel. Nous aimons bien une certaine rigueur vestimentaire.

Cinema
Cinema

On finit par un simili questionnaire de Proust en rapport avec vos chansons :

Votre dernier souci futile de la vie quotidienne ?
Garer la 2cv dans Paris…
Votre dernier rayon de soleil ?
Ce matin même, d’ailleurs c’est lui qui nous a réveillé.
Votre dernier brûlage de calorie ?
Notre dernier Cours de Gym.
Votre dernier chagrin (d’amour) ?
cf. Chagrin d’Amour
votre dernier repas de famille ?
Saumon et pommes de terre.
Votre dernier voyage en avion ?
Pour revenir d’un volcan…

Cinema sera en concert avec Lescop le 14 Novembre au Badaboum, on vous laisse découvrir le EP ci-dessous :

Cinema – FILLE SANS SOUCIS EP

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Björk - Ancestress

Vidéo : Björk – Ancestress

Si vous faites partie des déçus d’House of the Dragon ou des fans de Midsommar, suivez la procession funéraire de Björk avec Ancestress qui rend hommage à sa mère Hildur Rúna Hauksdóttir, disparue en 2018.
Pethrol - capital remix de locfleury

Pêché capital

On vous avait fait découvrir en exclusivité, Capital le nouveau titre de Pethrol. Voici en avant première son remix par Loïc Fleury d’Isaac Delusion.
This immortal coil - Where are you

(Im) mortel !

A la recherche de l’âge sombre de l’amour. This Immortal Coil revient avec un reprise hantée de Where Are You avec Matt Elliott, Aidan Baker, Gaspar Claus, Maxime Tisserand et Franck Laurino.
Belvoir

Vidéo : Belvoir – La rue des vaincu.e.s

Belvoir formé par Romain Vasset (Frànçois & The Atlas Mountains) et François Le Roux (Selen Peacock, programmateur avec le Collectif Pieg) sort un diamant noir et brut avec un premier album, Nouvel Anormal le 21 octobre.

Plus dans Interviews

Nicolas Tarik

5 questions à … Nicolas Tarik

Nicolas Tarik est un conteur musicien voyageur. On lui a posé quelques questions autour de son nouveau titre, libre, ode aux personnes que l’on a dans la peau passionnément et fougueusement, que l’on retrouvera sur son nouvel album, Gibraltar qu’il présentera à la Salle Barbara de la MJC Montchat le jeudi 24 novembre prochain.
Timolonlejardinier-zombiep

5 questions à … Timoléon Le Jardinier

Tout est bon dans le Timoléon. Qu’il hésite entre Vishnou ou Arinna, entre Proust et Engels, Thibauld Labey (Trumpets of Consciousness) nous emballe avec une playlist enthousiasmante et quelques conseils pour l’été.
Jeromedidelotsonparapluiemarch2022thomasguerigen

5 questions à … Son Parapluie

A l’heure où Jacqueline Taieb revient sur le devant de la scène, il faut absolument écouter Son Parapluie avec son EP plantureux, Paris n’existe pas disponible chez 80 Proof records et Hot Puma Records.
Skopitone Sisko

5 questions à … Skopitone Sisko

Skopitone Sisko s’offre avec Remember Tomorrow une quête intemporelle, pas à pas dans des paysages désertiques espagnols majestueux.