The Polyphonic Spree – Aphonie médiatique

The Polyphonic Spree - You Don't Know Me
Tim DeLaughter est un type bizarre. Mais doué. En 1995, il avait réussi à attirer l'attention du monde indé avec I Am an Elastic Firecracker, disque doté de la pochette la plus laide de la décennie. Et il y avait de la concurrence... Mais son aventure avait tourné court en 1999 avec la mort d'un membre du groupe. En 2000, on le retrouve à la tête d'une chorale de 30 personnes. Cette dernière arrive à faire danser des centaines d'Anglais éméchés mais à l'heure de la crise du disque... C'est bonbon pour le cachet. 3 dollars le concert par choriste. Authentique allumé texan, DeLaughter continue à prêcher dans le désert. Avec encore plus d'acuité en 2013.

The Polyphonic Spree

Au début des années 2000, The Polyphonic Spree avait fait sensation. Une chorale de beatniks qui fait la nique aux pénibles Flaming Lips avec des reprises de Nirvana, c’est peu commun. Et assez sensationnel.

Mais en 2013, tout le monde s’en fiche. Alors que ces rigolos viennent de sortir un sacré disque. Celui qu’Arcade Fire n’a pas sorti? Nous ne franchirons pas le Rubicon. Mais tout de même. Il flingue à tout va et on récupère la mise de départ facilement.
Yes It’s True se doit donc d’être dans les classements de fin d’année. Non mais.

On s’excuse par avance auprès des familles: le disque est sorti il y a quelques mois et on vient de tomber sur le dossier. Banzai!
The Polyphonic Spree – You Don’t Know Me

The Polyphonic Spree - Yes, It's True

Pouet? Tsoin. Évidemment.
1 réponse sur « The Polyphonic Spree – Aphonie médiatique »

Oui, il est bien cool cet album. Bon les refractaires aimeront pas. Faut aimer chanter à tue-tête (mais qui n’aime pas ?), les mélodies baroques, mais c’est typiquement le genre de disque qui fait du bien. Et puis rien que pour What Would You Do !

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

M(h)aol - Asking For It

Vidéo : M(h)aol – Asking For It

Auteur d’une poignée de singles qui dépotent, le groupe dublinois M(h)aol a ouvert pour les renversants Gilla Band et risque d’être la sensation de 2023 loin des rêves mouillés à gambettes.

Plus dans News

Richarddawson

Dawson freak

Le morne mois de novembre touche à sa fin après le débilitant vendredi noir, bientôt Noël et sa frénésie de bénévolence. Alors pourquoi ne pas se cloîtrer dans une bulle en écoutant The Hermit, la première plage de 41 minutes du nouvel album de Richard Dawson, The Ruby Cord.
Themagiclantern-noonesfault

Non coupable

De l’étreinte musicale. Avec une économie de mots et une douceur infinie, The Magic Lantern éclaire notre nuit sentimentale.
Jeanfelzine-ablanc

Jean foutre ?

Jean Felzine est un immense parolier de son temps que cela soit pour Mustang, pour d’autres ou pour ce futur album prévu pour février 2023 mixé par Adrien Durand (Bon Voyage Organisation) qui risque de faire date.
Tom Bird – Grand-Mère

Tendre Tom Bird

Il y a des coïncidences, d’autres parleront de Mekhtoub. Tomber sur un texte jamais lu de Rimbaud, Un cœur sous une soutane au fin fond de ses Oeuvres complètes quand sort ce nouveau titre de Tom Bird, Grand-Mère.