Catégories
Concerts (live reports)

Rencontre au sommet

Alela Diane & Ronan Siri

C’est dans le cadre un peu désuet de la salle Rameau à Lyon que Ronan Siri et Alela diane ont offert un instant suspendu, un moment d’émotion unique et intense dans la moiteur de ce début d’été précoce.

Alela Diane & Ronan Siri
Alela Diane & Ronan Siri

Mais quel meilleur écrin pouvait accueillir deux artistes en solo, à nu, sans parasites visuels ou électriques que cette salle construite en 1908, au style « art nouveau » sous le yeux doux des muses Euterpe et Polymnie ?

Ronan Siri
Ronan Siri

Ronan Siri en seulement six titres fiévreux a conquis, enchanté, envoûté le public de cette soirée parrainée par le Petit Bulletin et Rain Dog Productions.

Avec une paisible assurance et une voix boisée qui s’est cuivrée avec l’âge, le jeune lyonnais a connu sa première standing ovation de sa jeune carrière. Les poils se sont peu à peu dressés plus le set avançait, mais c’est sur ce In god’s house habité que l’acmé fut atteinte, Ronan commotionné et accroupi, le public debout et pantelant. Un moment rare dans une jeune carrière vite surmonté par un Swallows radieux pour parachever la belle synergie de l’instant.

Alela Diane
Alela Diane

Alela Diane dans sa robe pastorale porte bien son nom, elle pourrait figurer dans une toile de maître, une Diane enchanteresse qui pourrait reprendre Il n’y a pas d’amour heureux d’Aragon, tant elle aime et est aimée par la France depuis The Pirate’s Gospel en 2007. Quand elle surgit sur scène, elle diffuse une onde de douceur, de quiétude, d’humanité bienveillante malgré les affres de sa vie. Elle évoque les yeux pétillants de bonheur sa récente maternité et livre un set mêlant son premier et son dernier album, To be still. Cela pourrait paraître aride, voir ascétique mais quand sa voix incroyablement chaude vous enveloppe, on s’échappe vers les contrées verdoyantes de la Californie du Nord. La « girl in gray » illumine les cœurs les plus sombres, son picking vous berce vers une douce ataraxie.

Au final, on espère que ces deux artistes pourront se retrouver très bientôt le temps d’un duo.

Ronan Siri – In God’s house

Alela Diane – The Rifle / Oh ! My Mama

Alela Diane – The Girl In Gray

Date : 12 juin 2014
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Ronan Siri - In God's House

Vidéo : Ronan Siri – In God’s House

Notre rencontre avec Ronan Siri date d’un temps que déjà certains ont oublié, voire n’ont pas connu, celui de Myspace, îlot de liberté et de création musicale.
Ronan Siri

SK* Session : Ronan Siri

C’est une SK* Session particulière que celle-ci. Premièrement parce que Ronan Siri est un artiste que l’on aime beaucoup sur Soul Kitchen et deuxièmement parce qu’il fait parti de « l’histoire » de ces sessions acoustiques, il fut l’un des premiers a accepter qu’on le filme à nos débuts.
Nakamal

Le Nakamal ouvre le bal

Nakamal Le Nakamal est un lieu hybride sur Lyon, restaurant raisonnable où tout est fait sur place le midi (si, si , cela existe !), bar à tapas, boulodrome et terrasse quand les beaux jours arrivent mais c’est encore des matchs d’improvisation théâtrale, des blind test et des concerts comme la soirée du samedi 23…
Le Caravage - Les musiciens

Viens voir les musiciens…

L’été s’étiole mollement, la reprise n’est pas loin et plutôt que de gloser sur les lieux de villégiatures de nos artistes, façon Closer, SK a préféré leur demander qu’elle avait été la bande son de leurs vacances parfois studieuses. Et l’on découvre d’autres passions que la musique…
Ronan Siri - Photo de D.Fusina

Ronan Siri aux nuits !

Ronan Siri – Photo de D.Fusina Sur Soul Kitchen on aime les artistes en devenir (c’est plus joli qu’en développement non ?) et cela fait plaisir quand il arrive de belles choses à ceux que l’on suit depuis leurs débuts. Alors après avoir assuré en 2010 la première partie de Benjamin Biolay, son mentor Caladois,…

Plus dans Concerts (live reports)

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.
Shack - La Locomotive, 1990

[1990 – 2020] Sur les rails avec Shack

8, 9 et 10 novembre 1990. Paris. Les La’s, les Boo Radleys, Dr Phibes et les House Of Wax Equations débarquent à Paris le temps d’un week-end pour initier les Français aux plaisirs plus ou moins méconnus (mais surtout exquis) de Liverpool. Les frères Head, ex Pale Fountains sont évidemment de la partie. On connaissait…

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…
Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ?…
Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…