Elle ne possède pas encore de trône, mais la reine Christine sans ses Queens est déjà adoubée par ses sujets.

Christine and the Queens en apesanteur dans son clip Saint Claude risque à la rentrée d’atteindre les nuées de la renommée. Des premières parties prestigieuses (The Do, Stromae entre autres), une presse séduite et déjà un public fervent en font avec Grand Blanc ou Feu! Chatterton plus qu’un espoir.
Avant un marathon de dates cet été et cet automne, Christine and the Queens venait présenter à la Fnac Bellecour à Lyon son premier album, le bien nommé Chaleur Humaine. Présenter est sans doute impropre tant les 80 privilégiés venaient communier avec une artiste dont il connaissent les chansons par cœur. De la chaleur humaine, elle en déborde, elle ne tient pas en place et réussit dès le deuxième titre à faire lever le public bigarré et conquis de la fédération nationale des cadres. Elle saute, danse, smurfe, moonwalke, s’amuse de l’incongruité à chanter en showcase à une heure avancée.

Christine and the Queens - Lyon

Christine and the Queens – Lyon

Véritable Zébulon musical même sans ses Queens dansants et même chantant sur une bande son, elle charme par son côté boute-en-train bulldozer, ses paillettes lancées debout sur une chaise, ses déambulations façon défilé de mode, sa malice, son autodérision (« il faut m’interner ») mais qui au final semblent dissimuler une tendresse extrême, une sensibilité à fleur de peau pour oser voguer vers les Paradis Perdus du Saint Christophe. L’opération séduction est une réussite à la vue de l’impressionnante série de concerts à venir et d’une salle entière composée de jeunes, de moins jeunes, de filles et de gars venus spécialement se faire dédicacer Chaleur Humaine à défaut de toucher thaumaturgique.

Date : 26 juin 2014

Christine and the Queens – Les Paradis Perdus

Christine and the Queens – Nuit 17 à 52

Christine and the Queens - Chaleur Humaine

Christine and the Queens sera en concert cet été le 29 juin à Solidays, le 11 juillet à Montmartin Sur Mer, le 14 juillet aux Francofolies à La Rochelle, le 17 juillet aux Vieilles Charrues à Carhaix, le 1er août à Aulnoye Aymeries, puis à la rentrée, le 17 septembre au festival Scopitone à Nantes, le 30 septembre au festival Coconut à Saintes, le 30 septembre et le 1er octobre à La Cigale à Paris, le 9 octobre à l’EMB de Sannois, le 11 octobre à L’Autre Canal à Nancy, le 15 octobre à La Coopérative de mai à Clermont-Ferrand, le 16 octobre à la Fiesta des Suds à Marseille, le 22 octobre au Rockschool Barbey à Bordeaux, le 23 octobre au Metronum à Toulouse, le 24 octobre à La Paloma à Nîmes, le 29 octobre au 106 à Rouen, le 12 novembre au festival Bebop au Mans, le 21 novembre au 6 par 4 à Laval, le 22 novembre au Splendid à Lille, le 25 Novembre à La Vapeur à Dijon, le 12 décembre au Cargo à Caen, le 13 décembre à l’Antipode à Rennes.