Timber Timbre et Mogwai partageant la scène aux Nuits de Fourvière, c’était un peu l’alliance de la carpe et du lapin. Et Pourtant…

Mogwai @ Musilac 2011
Mogwai @ Musilac 2011

Quand Taylor Kirk de Timber Timbre déboule sur scène avec son front luisant, son pantalon blanc immaculé mettant en valeur son gros paquet et entonne le premier titre de sa voix de crooner suavement sexy et cafardeuse, on se dit que peut être que la pluie qui tombe sans discontinuer depuis plus d’une heure va rendre grâce, terrassée par le sex-appeal inusité du cintré canadien. Et bien non, Jupiter Pluvius n’aura sans doute pas eu assez d’offrandes ce soir là, privé des coussins volants car dangereusement gorgés d’eau. Mais le public encapuchonné, emmailloté dans des ponchos pour les plus prévoyants réserve un très bon accueil au blues modernisé du chaman au timbre si particulier. C’est bien à un rêve éveillé et humide auquel nous assistons, hypnotisé par ce groupe fascinant comme les enfants par le révérend Harry Powell dans The Night of the Hunter.

Timber Timbre – NPR Music Tiny Desk Concert

Quand surgissent les écossais de Mogwai, la douche ne s’est pas arrêtée, la nuit est tombée et l’humidité et le froid se font davantage ressentir. Pourtant, cela sera l’un des grands moments de ces Nuits de Fourvière 2014 avec ces longues plages instrumentales telluriques, roller coaster musical où les émotions sont ballottées en tous sens. Bien sûr, les membres du groupes sont souvent immobiles, hiératiques, dans une posture marmoréenne mais ils envoient sacrément du lourd. Le public ondule, vacille, chavire sous les coups de boutoirs électriques des 5 de Glasgow auquel s’ajoute un violoniste percutant. L’enchaînement Mexican Grand Prix / Auto Rock / How to be a Werewolf est redoutable d’efficacité sonique mais ils assomment la concurrence au rappel avec un Mogwai Fear Satan furibard et rougeoyant qui emporte tout. La pluie n’a pas cessé, certains regards hagards prouvent que l’on vient d’assister à un moment suspendu d’une intensité rare, les jeans sont lourds, gorgés d’eau mais le cœur est léger.

Mogwai – Primavera Sound Festival 2014

Setlist

  • Heard About You Last Night
  • Friend of the Night
  • Take Me Somewhere Nice
  • Master Card
  • Ithica 27ø9
  • White Noise
  • Mexican Grand Prix
  • Auto Rock
  • How to Be a Werewolf
  • Deesh
  • Remurdered
  • We’re No Here

Rappel

  • Hunted by a Freak
  • Mogwai Fear Satan
Date : 06 Juillet 2014
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Interpol @ Nuits de Fourvière 2019, 01.07.2019

photos : Interpol et Idles @ Nuits de Fourvière 2019, 01.07.2019

L’orage sur Fourvière a galvanisé les déjà très remuants Idles jusqu’à improviser Thunderstruck d’AC/DC. Mais une fois les grondements du tonnerre et les vociférations brutalisantes de Joe Talbot passés, ce sont les classieux Interpol en maraude qui ont interpellé le public des nuits de Fourvière enfin apaisées.
Affiche Nuits de Fourviere 2019

Nuits roses à Fourvière

« 60 jours, 5 créations, 8 coproductions, 9 premières françaises. Ainsi s’annonce l’édition 2019 des Nuits de Fourvière, avec 53 spectacles de théâtre, danse, musique, opéra, cirque et 131 représentations du 1er juin au 30 juillet. » Voilà pour la première phrase du communiqué de presse de ce 12 mars pour présenter cette nouvelle édition de ce…

Plus dans Concerts (live reports)

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.
Shack - La Locomotive, 1990

[1990 – 2020] Sur les rails avec Shack

8, 9 et 10 novembre 1990. Paris. Les La’s, les Boo Radleys, Dr Phibes et les House Of Wax Equations débarquent à Paris le temps d’un week-end pour initier les Français aux plaisirs plus ou moins méconnus (mais surtout exquis) de Liverpool. Les frères Head, ex Pale Fountains sont évidemment de la partie. On connaissait…

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…
Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ?…
Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…