La treizième édition des Nuits Secrètes se tiendra les 1er, 2 et 3 août 2014 à Aulnoye-Aymeries, jolie bourgade du Nord de la France. Comme à son habitude, on fait dans le classique avec des grands noms de la scène française et des nouveaux venus.

Les Nuits Secrètes

On vous conseillera évidemment de ne pas passer à coté de Christine And The Queens le premier soir du festival. Jouant juste avant Arno sur la scène du Jardin, Christine et ses sbires devraient convaincre les derniers indécis.

Christine And The Queens – Saint Claude

Mais il faudra choisir : Arno au Jardin ou Surkin sur la Grande Scène.

Le deuxième soir, on ne loupe sous aucun prétexte le retour de l’année. C’est à dire Les Innocents. Dieu qu’ils nous ont manqué. Les revoilà de nouveau partis pour un tour de manège.

https://www.youtube.com/watch?v=jnR0CI3a3R8

La soirée du samedi 02 août sera celle de la classe naturelle car après avoir pris l’apéritif avec Les Innocents, nous passerons dans le salon pour prendre le digestif avec Agnes Obel.

Agnes Obel – The Curse

Mais comme nous sommes des personnes galantes, nous saluerons Moriarty & Christine Salem, groupe mélangeant avec brio le blues et le maloya.
Pour les plus courageux, et ils seront nombreux, les choses se termineront avec Fauve sur La Grande Scène.

Le dernier jour, Les Nuits Secrètes assurent une fin des festivités digne de ce nom avec les très distingués Frànçois & The Atlas Mountains, et les très énergiques Skip The Use.

Skip The Use – Nameless World

A noter la présence au Jardin des nouveaux jusqu’au-boutistes The Wytches. Ils devraient marquer la rentrée avec un premier album produit par Bill Ryder-Jones et une presse anglaise en attente de sensations fortes.

A noter que chaque soir est clôturé par une scène électro trustée par Dj Wallace notamment qui pousse les hostilités jusque très tard le soir. Ou très tôt le matin. A la Bonaventure Messieurs Dames.

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Arno

Arno à jamais

Des racines. Opex, c’est un quartier de l’est d’Ostende où les grands parents d’Arno tenaient un café, Chez Lulu, le prénom de sa mère.
Arno

Moment de vérité

Arno doit certainement faire du cancan avec les nuages. Disparu le 23 avril dernier, le belge bourlingueur revient déjà avec La vérité extrait d’un album à paraitre prochainement.

Plus dans News

Richarddawson

Dawson freak

Le morne mois de novembre touche à sa fin après le débilitant vendredi noir, bientôt Noël et sa frénésie de bénévolence. Alors pourquoi ne pas se cloîtrer dans une bulle en écoutant The Hermit, la première plage de 41 minutes du nouvel album de Richard Dawson, The Ruby Cord.
Themagiclantern-noonesfault

Non coupable

De l’étreinte musicale. Avec une économie de mots et une douceur infinie, The Magic Lantern éclaire notre nuit sentimentale.
Jeanfelzine-ablanc

Jean foutre ?

Jean Felzine est un immense parolier de son temps que cela soit pour Mustang, pour d’autres ou pour ce futur album prévu pour février 2023 mixé par Adrien Durand (Bon Voyage Organisation) qui risque de faire date.
Tom Bird – Grand-Mère

Tendre Tom Bird

Il y a des coïncidences, d’autres parleront de Mekhtoub. Tomber sur un texte jamais lu de Rimbaud, Un cœur sous une soutane au fin fond de ses Oeuvres complètes quand sort ce nouveau titre de Tom Bird, Grand-Mère.