Vidéo : The Monkberry Moon Orchestra – Last Farewell

The Monkberry Moon Orchestra © Fred Csupor
Après trois EP, voilà enfin le premier album des franco-suisses The Monkberry Moon Orchestra. Velvet Glove s'enfile sans peine, plein de shebam, de pow, de blop, de wizz ou de yeah ! Alors même si ce ne sont pas des rosbifs qui attaquent, l'ambiance sixties est assurée sur Last Farewell par des guitares sautillantes qui font du RAMdam et une voix cajoleuse qui adoucit le milkshake.

The Monkberry Moon Orchestra – Last Farewell

The Monkberry Moon Orchestra – Velvet Glove

The Monkberry Moon Orchestra - Velvet Glove

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

The Monkberry Moon Orchestra - Nadeje

Vidéo : The Monkberry Moon Orchestra – Nadeje

En 1978, Le Palace ouvre et devient le lieu emblématique des nuits parisiennes. L’Amoco Cadiz dégueule sa cargaison sur les plages bretonnes et Mesrine taille la route pendant que Raymond Barre continue la sienne et Aldo Moro la termine. Louise sort de son éprouvette, Alain Colas coula dans l’Atlantique et Cloco sombra dans sa baignoire.
Lauren Stuart meets The Monkberry Moon Orchestra

Mission Suisse

La Suisse, pays de cocagne musical. Avant le couronnement du Roi Angus le 14 octobre avec un premier album, Iles essentiel, pur bijou pop, voilà qu’un autre groupe genevois fraye avec un lyonnais talentueux, Lauren Stuart.

Plus dans Son du jour