Vadim Vernay
Vadim Vernay – photo © Thomas Cardin

On avait repéré cet étrange garçon sur la compilation du label Bon Temps il y a quelques semaines. Et voilà que le hasard et le temps font bien les choses… Vadim Vernay s’apprête à sortir son nouvel album à la fin du mois d’avril. Si ce n’est pas merveilleux!
Merveilleux, merveilleux, ce n’est pas le premier mot qui vient en tête quand on écoute la musique de Vernay. On fait dans le bizarre, l’ambitieux et le singulier: (bon) voyage au bout de la nuit (en forêt).

Vadim Vernay

Noyé dans sa forêt, Vadim Vernay déterre le cadavre de Mark Linkous, diamant noir des 90’s, et le passe à la moulinette électro.
Tel un chat noir sautillant entre les tombes, Vernay susurre ses strophes élégamment et distille sa musique insidieusement.
Un plaisir à faire se réveiller les morts.

Vadim Vernay – See from now

It Will Be Dark When We Get There sera publié le 27 avril 2015.

Vadim Vernay - It Will Be Dark When We Get There
Vadim Vernay – It Will Be Dark When We Get There

Tracklist : Vadim Vernay - It Will Be Dark When We Get There
  1. Dog Days
  2. Bring Me Chaos
  3. A Lost Letter
  4. See From Now
  5. Our Disease
  6. Punk's Not Dead Success
  7. Murder In The Land Of Beauty
  8. Darkhorse
  9. Song For Light
  10. Wolfriver
  11. Fadeaway
  12. If You Just Go
  13. A Morning In White Gray

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Vadim Vernay - It Will Be Dark When We Get There

On est verni par Vadim Vernay

Après un excellent disque et après un excellent clip, voici venu le temps d’une excellente tournée. Tout va bien dans La Maison de Vernay.
Vadim Vernay

Vernay Vadim Vici

Voilà un disque singulier à l’heure où tout le monde se presse et où personne n’a le temps. Voilà un album qui a été réalisé non pas en trois mois, encore moins en trois semaines mais en trois ans. Et encore… It Will Be Dark When We Get There, troisième disque du sombre et ténébreux…
Bon Temps - Bon Temps #1

Bon Temps – Bon Temps #1

« Mon petit, vous me ferez la chronique de cette compilation électro du label Bon Temps! » : il est marrant le patron de Soul Kitchen avec ses idées farfelues. Encore faut-il savoir en parler de cette compilation pour types (ou nénettes, c’est tout comme) se déhanchant sur des rythmes bizarres et des bizarreries rythmiques. Bref, essayons…

Plus dans Découvertes

Mottron @Heart and Guts

L’intrusion de Mottron

Mottron n’est pas carré, il ne rentre pas dans les cases de la pop policée à la française. Il s’apprête à sortir son premier album, Giants le 30 octobre chez Pias Le Label.
Lomelda-Hannah © Tonje-Thilesen

Her name is Hannah !

Lomelda fait des merveilles de chansons. On avait beaucoup aimé M for Empathy l’an dernier, Hannah Read revient déjà avec Hannah, une collection de chansons bouleversantes.

Solaire Solaris Great Confusion

Accompagné par Elise Humbert au violoncelle, Yves Béraud à l’accordéon, Aurel Troesch aux guitares, Jérôme Spieldenner à la batterie, Foes Von Ameisedorf à la basse et Jacques Speyser aux chœurs, Stephan Nieser aka Solaris Great Confusion signe le disque le plus élégant de cette rentrée 2020.
Lucidvox

We Are Lucidvox !

Lucidvox est un quatuor moscovite qui mêle des riffs à la Kalachnikov à des chœurs puissants. Leur nouvel album, We Are sort sur le label Glitterbeat le 23 octobre.
Jonathan Personne © Dominic Berthiaume

Son nom est Personne

Jonathan Personne s’échappe de son Corridor pour son deuxième album, Disparitions à paraître le le 28 août 2020 chez Michel Records.
Dana Gavanski © Marija Strajnic

Le tribut de Dana

Canadienne aux origines serbes, Dana Gavanski parle au vent et reprend Tim Hardin. Hier étant parti, elle revient déjà après son premier album cette année avec un nouvel EP de reprises, Wind Songs chez Full Time Hobby.