Strasbourg is burning ! Les deux artistes Lenz et Zenoy exposent leurs travaux dans la galerie la Popartiserie à Strasbourg. Le temps pour Soul Kitchen de s'arrêter quelques instants dans cet antre dédié à l'art et au graff le temps de cette exposition. Graff et musique ? Un accord majeur ?

LENZ & ZENOY

Quel rôle joue la musique dans ton processus créatif ?

LENZ : La musique est avant tout un fond sonore, un accompagnement dans mes créations.
JB : Je suis pas vraiment un créatif, mais la musique est omniprésente du rap au classique en passant par le rock…
ZENOY : La musique m’apporte l’impression de ne pas être seul à l’atelier, elle me calme ou m’agite en fonction de ce que j’écoute

D’ailleurs qu’écoutes-tu régulièrement ? Tu travailles en écoutant de la musique ?

LENZ : J’écoute Oasis, Blur, Stillpulse, Rage Against The Machine et Renaud. Un panel assez large, pop, rock, chanson française…
Pas tout le temps, j’aime bien être au calme parfois (comme ça j’entends mon fils pleurer)
JB : Idem avec ma fille mais il y a des grands classiques qu’on lâche pas, Joe Dassin, NTM ou The Hives pour avoir la pêche au réveil…
ZENOY : J’aime bien l’électro, Daft Punk, la variété française et vue que j’aime bien rire… Rire et chansons très souvent à l’atelier

Lenz & Zenoy
Zenoy

Quels artistes ont compté dans ton éducation artistique ? Des musiciens ? Des chanteurs ?

LENZ : Omar Achim (le batteur de Police), Zac de la Rocha.
ZENOY : De la Soul, Kwamé, Gun shot.
JB : Keith Moon, John Fogerty, Jimmy Page, Run DMC

Quel est le premier disque que tu as acheté ? Tu l’écoutes encore ?

ZENOY : Premier disque comme si c’était hier : Kwamé, It’s OK.

Kwame – Only You

LENZ : J’ai acheté deux cassettes: Nevermind de Nirvana et celle des Guns and Roses (sur le site du club Dial, un truc dans Télé 7 jours)
JB : Idem chez Dial (ou ça devait être Télé Loisirs) je crois… Le premier Creedence Clearwater Revival ou les Beatles… et oui encore…

Tes disques de chevet ?

LENZ : Je n’en ai pas, j’ai qu’une lampe!
JB : Cosmo’s Factory, Tyranosaurus Hives, Berlin de Lou Reed et du classique…
ZENOY : Pas de disque de chevet… Par contre, j’ai des films de chevet, la musique ne m’endort pas, par contre, y’a pas mieux qu’un film merdique pour s’endormir…

Lou Reed – Berlin

Aaron Savage est assez célèbre avec ses pochettes de disque en Lego. Tu aurais envie de revisiter certaines pochettes de disque ?

JB : Aaron qui ? LENZ tu te mets au boulot maintenant…
LENZ : J’y ai pensé sans savoir que ce mec avait fait ça, je voulais faire des formats carrés et j’ai cherché de vieilles pochettes de disque.
ZENOY : Ce n’est pas une envie, je crois qu’on a la pochette qu’on mérite.

Lenz & Zenoy
Lenz

Neil Young, dans une ses tournées, faisait intervenir des graffeurs pour peindre pendant qu’il jouait ses chansons. C’est une idée qui te brancherait ? Pour qui aimerais-tu bosser ?

LENZ : pour Oxmo Puccino. Je l’ai eu fait pour des potes à moi qui avaient un groupe de hardcore,
JB : C’est le genre de proposition que l’on soumet souvent aux artistes, mais il est assez difficile de le mettre en place sur les concerts. La dernière collaboration était avec Public Enemy. On a fait également Raggasonic… La dernière pour Set et Match, un clin d’œil sur le dernier Free Music Festival avec lequel je bosse depuis 4 ans maintenant.
ZENOY : J’ai peint pour Urban Peace (le premier) il y avait une belle brochette d’artistes. J’aimerais bien peindre pour un groupe genre Motörhead, ou un fou genre Lenny Killmister… un vrai ouf…

Et niveau concert… Le concert qui t’a marqué à vie ? L’artiste que tu rêves de voir en concert ?

LENZ : Celui qui m’a marqué: Iggy Pop and the Stooges; sinon j’aurais aimé voir Bob Marley, j’ai fait pas mal de reggae.
ZENOY : J’aime pas trop les concerts, ça gueule trop, le son est trop fort, on comprend que la moitié des trucs et y a trop de monde… Ça me saoule vite… J’avais été au concert des NTM en 98 et c’était vraiment bien…
JB : Ah les vieux, j’adore les concerts… Les ados prépubères qui sautent sur tout et n’importe quoi en fumant de l’herbe et qui finissent en vomissant partout…. Celui qui m’a marqué à vie : FAUVE… de niaiserie… la pire daube que j’ai vue… marqué à vie, sans aucun doute The Hives, je vais les voir dès que je peux… ça fait.. Pffff une bonne dizaine de fois…

The Hives – Tick Tick Boom

TOP 10

Le meilleur album de 2014 ?

LENZ : AC/DC.
ZENOY : Aucune idée.
JB : Caribou.

Ton album honteux ?

LENZ : Sexion d’assaut, Black M,Z.
JB : Joe Dassin, j’adore ce mec…
ZENOY : Jackie et Corbier.

Lenz & Zenoy
Zenoy

Le disque de 2015 que tu attends le plus ?

LENZ : Étant toulousain, je soutiens Big Flow et Oli.
JB : The Shoes et Kendrick Lamar.
ZENOY : Pas un disque, un film… et donc peut être une B.O : « Automaton Transfusion 2 ».

Un musicien/chanteur qui devrait se mettre au graff’ ?

LENZ : Noel Gallagher.
ZENOY : Djamel Laroussi.
JB : Vincent Delerm (un nouveau courant l’abstraction dépressive).

Un graffeur qui devrait se mettre à la chanson ?

LENZ : ZENOY.
ZENOY : Sezam.
JB : Nasty (pour coller à son côté Fame!) ou LENZ dans un album de reprises de Renaud version reggae.

Si tu étais une bande originale de film ?

.
LENZ : Drive.
ZENOY : The Big Lebowski.
JB : Midnight Express.

Le musicien pour qui tu rêves de faire une pochette de disque ?

LENZ : Pink Floyd.
ZENOY : Daft Punk.
JB : The Hives.

Si tu pouvais créer un festival…. Quel nom ? Qui invites tu ?

LENZ : Le Backjump Festival avec sur un jour Jedi Mind Tricks, Coka Nostra, Awolnation, Triggerfinger… buvette bière à 1€ !!!
JB : ARISTOI Festival sur les invitations on va avoir la line up la plus chère de l’histoire… les Who, The Hives, Oasis, Bowie, les Stones, Cypress Hill, DMX, NTM… Des reformations juste pour le festival…
ZENOY : Vendetta avec Silver Bullet, Cypress Hill, Gun Shot

Ta pochette de disque préférée ?

LENZ : Celle du The White Album des Beatles.
ZENOY : La pochette de NTM, Le Monde De Demain réalisée par KEA et Mode2.
JB : Cosmos Factory de CCR.

LE groupe qui servirait de fond musical à l’exposition ?

LENZ : Triggerfinger.
ZENOY : Daft Punk.
JB: The Shoes.

L’exposition LenZenoy de Lenz & ZENOY est visible à la Popartiserie, 3 rue de l’Ail (Strasbourg).

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Noel Gallagher

Noel en juin

Dix ans de carrière solo, trois albums avec ses High Flying Birds… Il était temps que Noel Gallagher (Oasis ) sorte une compilation.
Noel Gallagher

Noel en avril

Onze ans après la séparation d’Oasis, Noel Gallagher met en ligne Don’t Stop, un morceau inédit enregistré pendant les sessions de Dig Out Your Soul. Connaissant la pingrerie du Monsieur pour les inédits, on peut se réjouir de l’idée. Du morceau beaucoup moins.
Noel Gallagher

Joyeux Noël avec Noel !

Pendant que Liam Gallagher gère l’héritage d’Oasis en remplissant des salles aussi facilement qu’il descend des bières, Noel Gallagher continue ses pérégrinations pop et multiplie les EP’s.

Plus dans Interviews

Marilyne Léonard

5 questions à … Marilyne Léonard

Marilyne Léonard n’est plus seule dans la foule. Elle vient de sortir une mixtape chez Audiogram, Vie d’ange rassemblant ses premiers titres avant un album en préparation. En attendant, pour la sortie de son nouveau clip, Quand tu parles ci-dessous, elle répond à quelques questions et commente une playlist bien de son époque.
Bryon Parker

5 questions à … Bryon Parker

On vous a déjà dit tout le bien de 3 Consecutive Championships, le nouvel EP de Bryon Parker. On découvre davantage son univers musical avec une playlist composée de morceaux d’artistes avec lesquels il a joué au cours de ces quinze dernières années.
Jules Jaconelli

5 questions à … Jules Jaconelli

Jules Jaconelli avait susurré à notre oreille avec sa voix de velours liquide. Il embarque Deborah Leclercq avec Quand même avant un premier album le 10 juin qui figure bien sûr sur notre to do list.
Villa Fantôme

5 questions à … Villa Fantôme

Villa Fantôme, c’est Pierrot et Manu de la Ruda Salska qui sortent un album ce 25 mars qui vous déniaisera les esgourdes. L’énergie et la bonne humeur sont toujours au rendez-vous. Bien sûr le nom de ce projet évoque le ghost town des Specials, mais ces sonorités chantées toujours en français sont plus sombres comme […]