Skip the Use @ Nouveau Casino

A l’occasion de la sortie de leur premier album éponyme, Skip the Use est venu enflammer le Nouveau Casino pour combattre la déprime saisonnière si appropriée en ce début d’automne.


Lorsqu’on écoute les premières mesures de n’importe quelle chanson de Skip the Use, on comprend que c’est un groupe à voir absolument en live. Les Lillois ont d’ailleurs été à la hauteur des espérances du public exigeant du Nouveau Casino. Le style de Skip the Use ne se décrit pas, c’est un ovni sur la scène française. La batterie est certes un peu rigide, le jeu de basse n’est pas très approfondi et les claviers et la guitare sont assez conventionnels mais ajoutez à cela une énergie qui décoiffe et un chanteur monté sur piles électriques, et vous avez un tout plus qu’efficace.

Et Matt sur scène, c’est à voir ! Il arrive avec sa casquette Suicidal Tendencies et son jean Ultra-Slim et saute partout. Ca pour sauter, ils sautent les Lillois, surtout pendant les solos de guitare de Yann où tout le monde part en live et Matt finit par terre. Jay, le bassiste, est passé apparemment maître dans l’art du sauté-retourné 360°, opéré comme une figure de skate. Il ne faut pas plus de deux chansons pour que la salle soit opérationnelle : sur ‘Off Me‘  tout le monde tape déjà dans ses mains en rythme. Ils enchaînent avec ‘Antislavery‘, une chanson qui révèle les origines Ska du groupe. La température monte, et quand ils sentent que le public est à point, ils lâchent leur petite bombe : ‘Give me‘.

Leur but est de « faire décoller le Nouveau Casino ». Matt descend même dans la fosse pour motiver les troupes. Opération réussie : sur leurs 3min30 de quartier libre accordée pour faire du n’importe quoi, le public part en pogo pendant que Jay tape un headbanging avec ses longues dreadlocks. Quand Matt annonce une chanson plus clame, il est hué par le public. Mais après une intro douce, et une petite pause pour effet, ‘Unbreakable‘ part en live et Yann se lâche en solo : le public montre son approbation par des pogos. ‘Song 2‘ de Blur paraît comme une continuation naturelle du set, tout comme ‘Breed‘ de Nirvana qui clôt le concert.

Le rappel démarre sur ‘My Generation‘ en duo à la guitare acoustique, suivie de ‘Paint it Black‘ des Rolling Stones. Sur cette dernière, la voix soul de Matt donne une toute autre dimension à la chanson ; néanmoins le chanteur est moins charismatique, tout occupé qu’il était à suivre les paroles sur une page posée sur un retour. Puis Jay revient sur scène, Lio rejoint ses claviers et Manamax reprend sa place derrière la batterie. Ils nous annoncent avoir encore deux chansons pour « foutre le feu » et compte sur le public. Sur ‘Bastard Song‘, tout le monde GOES BANANAS si vous me passez l’expression. Si bien qu’à la fin, le public réclame à cor et à cri une autre chanson. Les Lillois s’excusent, ils n’ont pas plus de chansons, aussi ils refont ‘Give Me‘. Mais le public ne s’en plaint pas, et tous applaudissent haut et fort, jusque dans les escaliers de la salle.

2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
2009_10_10_skip-the-use
Tracklist : Skip the Use - Live @ Nouveau Casino (10/10/2009)
  1. Intro
  2. Dr House
  3. Bullet in my Head
  4. Off Me
  5. Antislavery
  6. Electro Rock
  7. Give Me
  8. She’s My Lady
  9. You Are
  10. Don’t Want To Be A Star
  11. Unbreakable
  12. Hell Parade
  13. Song 2 (Blur)
  14. Breed (Nirvana)
  15. My Generation
  16. Paint it Black (Rolling Stones)
  17. People of the Shadow
  18. Bastard Song