etienne-jaumet-night-music Fort heureusement il y a encore de nos jours de « vrais » artistes qui ne vendent pas leur âme et surtout leur talent à quelque maison de disque plus intéressé par le profit que par la création. Etienne Jaumet fait partie de ces artistes et son album sorti chez Versatile est un des disques essentiels de 2009.

Etienne Jaumet : Night Music

La musique de « Night Music » fait penser à une longue divagation intimiste aux accents pinkfloydiens dans une ville d’Allemagne par exemple. On décèle en effet chez Etienne Jaumet des réminiscences krautrockiennes à la Klaus Schulze ou Manuel Göttsching. Le long morceau qui ouvre l’album « Far falling asleep » reprend les choses là où Lindstrøm s’était un peu pris les pieds dans le tapis avec son album « Where you go I go too » trop connoté baléarique pour touriste…

« Night Music » a été produit par Carl Craig et cela paraît logique tant il n’a jamais caché sa fascination et son érudition pour tout un pan de la culture électronique (le krautrock en tête…). Il y a donc beaucoup de répétitions, de nappes techno, de sons chuintants et insidieux sur cet album mais pas seulement, on y retrouve également du saxophone interprété par M. Jaumet himself, de la vielle à roue, de la harpe jouée par Emmanuelle Parrenin et ces instruments traditionnels donnent une liberté telle qu’au long des cinq morceaux qui composent le disque on se sent happé, captivé et on a réellement le sentiment de voyager immobile.

Certes, la musique d’Etienne Jaumet est exigeante et pourrait paraître élitiste aux yeux de certains mais la sincérité dont il fait preuve et la créativité déployée devrait lui attirer la reconnaissance qu’il mérite.

Tracklist : 1. For Falling Asleep, 2. Mental Vortex, 3. Entropy, 4. Trough the Strata, 5. At the crack of Dawn.

Pour les fans de Carl Craig, à noter qu’il sort en édition limitée des remasterisations de vinyles de sa période 69 et c’est par là que ça se passe : www.planet-e.net.

Cela pourrait vous intéresser

Bethgibbons-reachingout

Vidéo : Beth Gibbons – Reaching Out

On n’attend plus Portishead dont on doute un retour discographique alors on se contente de la diva du Devon, Beth Gibbons qui sort un album solo, Lives Outgrown le 17 mai chez Domino Record.
Jay-jayjohanson-finally

Vidéo : Jay-Jay Johanson – Finally

Finally est enfin mis en images. Ce titre sensuelo-envoûtant de notre dandy suédois préféré, Jay-Jay Johanson méritait cet écrin en noir et blanc réalisé par Renata Litvinova.

Plus dans Chroniques d'albums

Lesmarquises-soleilsnoirs

Les Marquises : Fiat Lux

Avec Soleils Noirs, Les Marquises nous entraîne dans un archipel du bout du monde, un voyage au long cours en deux plages mystérieuses et fascinantes aux titres puissamment évocateurs, L’étreinte de l’aurore et Le sommeil du berger.
Karkwa Dans-la-seconde

Karkwa – Dans la seconde

Qui l’eût cru ? Karkwa revient dans la seconde, treize ans après Les Chemins de verre. Peu connue en France, la formation québécoise est la valeur sûre de la Belle Province avec des arrangements amples et une voix, celle amicale de Louis-Jean Cormier.
Imagecouv-abelk1-sk

AbEL K1 – AbEL K1

AbEL K1 dessine des trajectoires. Il en a dessiné beaucoup, à l’écart, pour celles qui les chantent, ou les tracent avec lui. De Pomme à Blondino. Et elles sont à chaque fois ciselées, tendues, presque émaciées. Sans déséquilibre. Des chevauchées sensibles, vers des endroits non bornés, qui pourraient tout aussi bien en être d’autres. Mais […]
Guilhemvalay-aubrac

Guilhem Valayé – Aubrac

Le français est une belle langue. C’est une évidence. Mais il faut l’écrire, la manier, la chanter avec honnêteté, simplicité et pureté. Guilhem Valayé livre à l’ancienne le plus bel EP de cette année avec son voyage en Aubrac et ses terres rêches comme nos cœurs.