Pi Ja Ma est une chanteuse qui aime se compliquer la vie. Au lieu de publier une chanson de son répertoire, Pi Ja Ma a décidé d’ouvrir les hostilités avec une reprise. Et quelle reprise !


Pi Ja Ma s’est donc attaquée à une chanson des Meat Puppets. Sauf que le dernier a avoir tenté l’ascension du Plateau des Meat Puppets n’est autre que Kurt Cobain. Et son ascension avait été aussi vertigineuse que sensationnelle.
Pour une très grande majorité des adolescents des années 90, les Meat Puppets se résument à leurs trois chansons reprises faites par le leader de Nirvana lors du concert MTV Unplugged. Pi Ja Ma n’a pas le vertige et attaque sa jeune carrière par le versant le plus difficile.

Et cette reprise faite par Pi Ja Ma ? Du bonheur.

Pi Ja Ma – Plateau Cover

La présence d’Axel Concato (Axel And The Farmers, My Bee’s Garden – ex-Melody’s Echo Chamber, 99 Trees) a servi de catalyseur à cette belle voix qui a pour modèle Hope Sandoval.
Son label, Bleepmachine, annonce un EP pour le printemps.

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Pi Ja Ma

Pi Ja Ma donne le vertige

Pi Ja Ma fait ce qu’elle veut. Elle a sorti un premier disque de fort bonne facture il y a quelques semaines. Elle aurait du sortir un clip. Perdu, elle en sort deux. Et c’est toujours aussi barré (et de bonne facture).
Nirvana

Dans le ventre d’In Utero

Il y a vingt-cinq ans, la crise de nerfs généralisée chez les employés de Geffen s’achevait enfin. Le 21 septembre 1993 sortait (enfin) In Utero, le successeur de Nevermind. Moins de deux ans après avoir renversé la table, Nirvana bouleversait de nouveau les codes avec un disque qui regardait vers différents horizons en même temps.
Pi Ja Ma

Les bonnes étoiles de Pi Ja Ma

L’hiver fait actuellement son office mais on s’en fiche car on a trouvé le printemps. En plein mois de décembre, écouter Pi Ja Ma, c’est basculer vers les belles journées du printemps si proche. Rencontre donc avec Pi Ja Ma et ses chansons qui passent l’héritage de Pavement à la moulinette pop.
Pi Ja Ma © Fabrice Buffart

C’est déjà Noël avec Pi Ja Ma !

[Breaking News] La soirée de Noël est déplacée au 18 janvier 2019. Noël est annulé le 25 décembre. Pourquoi le 18 janvier 2019 ? Car c’est le jour de la sortie du premier album de Pi Ja Ma, notre slackeuse pop préférée.
Pi Ja Ma - Ponytail

Vidéo : Pi Ja Ma – Ponytail

Pi Ja Ma confirme son talent pour trousser des ritournelles pop qui restent dans la tête avec Ponytail, premier extrait de son ‘début’ album à paraître cet automne chez Cinq7.
Home 2017 © Marcel Hartmann

Home sweet Home !

C’était comme une évidence. Jouer Home, le projet commun de Chiara Mastroianni et Benjamin Biolay à la maison, enfin presque, au festival les Vendanges Musicales sur le parvis accueillant du château aux pierres dorées de Charnay en Beaujolais, à quelques encablures de sa natale Villefranche sur Saône le 16 septembre.

Plus dans Découvertes

Ela Minus

Maximus Ela Minus

Ela Minus est maousse costaud. Pas seulement parce qu’elle vient de Bogotá et a joué dès ses 12 ans et pendant 10 ans de la batterie pour Ratón Pérez, un groupe punk hardcore décolleur de tympan. Elle signe chez Domino un premier album addictif, Acts Of Rebellion, fruit de son expérience à la Berklee College…
OBI © Frank Loriou

La force d’OBI

Obi-Wan Kenobi affirme « l’œil ne voit que la surface des choses, ne t’y fie pas ». Alors il faut écouter OBI et suivre son odyssée jusqu’au collège Maurice-Scève délabré de la Croix Rousse à Lyon, métaphore ironique de nos sociétés sans valeurs.
Slight Of © Gracie Pendleton

Slight Of par petits bouts

On a découvert Slight Of avec Winter’s Maze et son clip poético -humaniste qui va à la rencontre des autres de son quartier, Brooklyn, ces Other people qu’on ne voit pas d’habitude. Il vient de sortir un album qui sent bon les 90′, sans Trump et virus.

Vote for Kiwi Jr. !

A cheval entre les Strokes et Pavement, les Canadiens de Kiwi Jr. font coup double avec leur nouveau single. En plus de nous faire remuer la tête comme au bon vieux temps, ces natifs de Toronto viennent de signer chez Sub Pop.
Mottron @Heart and Guts

L’intrusion de Mottron

Mottron n’est pas carré, il ne rentre pas dans les cases de la pop policée à la française. Il s’apprête à sortir son premier album, Giants le 30 octobre chez Pias Le Label.
Lomelda-Hannah © Tonje-Thilesen

Her name is Hannah !

Lomelda fait des merveilles de chansons. On avait beaucoup aimé M for Empathy l’an dernier, Hannah Read revient déjà avec Hannah, une collection de chansons bouleversantes.

Solaire Solaris Great Confusion

Accompagné par Elise Humbert au violoncelle, Yves Béraud à l’accordéon, Aurel Troesch aux guitares, Jérôme Spieldenner à la batterie, Foes Von Ameisedorf à la basse et Jacques Speyser aux chœurs, Stephan Nieser aka Solaris Great Confusion signe le disque le plus élégant de cette rentrée 2020.