Declan McKenna a la baraka

Declan McKenna
Louis - 24/02/2016

Declan McKenna et ses 16 ans vont envoyer Jake Bugg et ses morceaux à la maison de retraite.
L’anglais McKenna a gagné le concours du meilleur jeune talent lors du festival de Glastonbury 2015 et s’apprête à publier un EP gorgé de chansons typiquement… anglaises. De festival, il en est encore question en 2016 puisque ce jeune premier jouera dans quelques mois au This Is Not A Love Song aux côtés de Dinosaur Jr et Foals.

Tu as joué avec les Foals à L’OLympia. L’année dernière c’était La Boule Noire. On va te retrouver en 2018 devant 80 000 personnes au Stade de France ?

Declan McKenna : Cela va être difficile mais qui sait… Je suppose en plus que ce doit être un chouette endroit pour jouer.

Comment as-tu rencontré les gens de Because Music, ton label ?

Declan McKenna : Ils m’ont envoyé quelques emails au départ. Mais pour être honnête, cette histoire est tout sauf intéressante.

Peux-tu m’expliquer le choix de la photographie qui est utilisée pour la couverture de Stains ?

Declan McKenna : En avril, je suis venu à Paris pour jouer dans un festival. Un couple d’amis m’a accompagné. Mon ami a pris cette photo lorsque nous étions à l’hôtel. Elle a un coté très DIY. Je l’aime beaucoup. Comme Stains est publié exclusivement en France… Je me suis dit qu’elle faisait parfaitement l’affaire.

Comment écris-tu tes chansons ?

Declan McKenna : Généralement, c’est la mélodie qui arrive en premier. J’ai toujours trouvé qu’il fallait une bonne mélodie. Après tout dépend de la chanson.

Si tu devais choisir un seul mot pour décrire Stains, lequel choisirais-tu ?

Declan McKenna : Tourbillonnant.

Declan McKenna – Brazil

Brazil et Paracatemol sont des hits en puissance. Tu aimes les hits ? Quels sont les hits préférés de Declan McKenna ?

Declan McKenna : Je ne sais pas si j’aime les hits. J’aime les bonnes chansons qui sont mes hits. Parmi mes chansons, j’adore The kids don’t wanna come home. Je ne l’ai pas encore publiée. Mais en live, elle embarque le public en moins de deux !

Qu’écoutaient tes parents comme musique quand tu étais petit ?

Declan McKenna : Plein de trucs. Ça va de la pop très années 80 à Simon and Garfunkel en passant par les The Beatles et Wishbone Ash. Bref, plein de choses différentes.

Comment as-tu appris à jouer de la musique ?

Declan McKenna : J’ai appris la guitare à l’école. De là, j’ai continué. J’ai toujours voulu jouer de la guitare. J’étais un grand fan de pop punk quand j’étais gosse. Je pense que c’est ça qui m’a donné envie de devenir guitariste.

Quelle est l’histoire de Paracetamol ? Comment as-tu rencontré Tom Vek ?

Declan McKenna : Paracetamol évoque les médias et l’oppression. Paracetamol évoque surtout le transgendérisme. C’est quelque chose de très important que les gros médias n’évoquent jamais.

Quels sont tes projets pour 2016 ? Une grande tournée française ?

Declan McKenna : J’aimerais bien. Je vais revenir en France dans quelques temps. Et je vais publier des nouvelles chansons. 2016 va être une année fantastique !

[divider]TOP 9[/divider]

1) Le meilleur album de 2015 ?

Declan McKenna : Carrie and Lowell de Sufjan Stevens.

2) Ta bande originale de film préférée ?

Declan McKenna : Les bandes originales pour conduire sont les meilleures.

3) Le meilleur endroit pour voir un concert ?

Declan McKenna : The Roundhouse à Camden (Londres).

4) Le meilleur endroit pour faire un concert ?

strong>Declan McKenna : Dehors ! Peu importe l’endroit tant qu’il y a du soleil.. C’est toujours les meilleurs concerts.

5) Le producteur de tes rêves ?

Declan McKenna : Probablement Kevin Parker (Tame Impala). Cela doit être assez cool de travailler avec lui.

6) Blur ou Oasis ?

Declan McKenna : Blur.

7) Ton plaisir coupable en musique ?

Declan McKenna : The Scissor Sisters.

8) Arsenal ou Totthenham ?

Declan McKenna : Tottenham.

9) London ou Paris ?

Declan McKenna : Paris.

Stains de Declan McKenna sera publié le 4 mars 2016 via Because Music.
Declan McKenna sera en concert le 3 mars 2016 à La Boule Noire (Paris) et le 3 juin 2016 au This Is Not A Love Song (Nîmes)

Declan McKenna - Stains
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Interviews

À mon W. Hamon

Dans le Hamon tout est bon écrivait il y a quelques mois le collègue Guimauve. Son disque, Soleil, Soleil Bleu, se bonifie comme un Chablis Grand Cru et prend une jolie patine au fil des écoutes.

Octave_Noire_presse2019_credit_Fabien_Tijou_2

5 questions à … Octave Noire

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Octave Noire qui de retour de Los Angeles s’apprête à sortir une nouvelle galette, non un monolithe pop le 14 février 2020…

Mélodie Lauret © Sarah Balhadere

5 questions à … Mélodie Lauret

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Mélodie Lauret, jeune artiste de 19 ans sur qui on mise une pièce sans trop de risques tant son naturel et…

Yannick-Owen

5 questions à … Yannick Owen

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Yannick Owen, jeune artiste lyonnais fervent adepte de la six cordes et des mélodies ouvragées. Mais quand en plus on aime…

Le Punk voit la vie en rose !

Punk is not dead, Lexique franco-punk est un ouvrage collectif dirigé par Luc Robène et Solveig Serre qui regroupe 178 entrées/définitions élaborées par 50 contributeurs du monde universitaire et de la scène punk.

[1989 – 2019] Rire (et chanter) avec les Mighty Lemon Drops

En 1989, les Mighty Lemon Drops sont à la croisée des chemins. En 1988, World Without End a fait une percée conséquente dans les charts anglais et américains. Originaires de Wolverhampton, les hommes en noir avaient ce qu’il fallait pour faire la nique à Manchester et Liverpool.

Miossec

Miossec – Discuter

10 avril 1995. Il y a bientôt 25 ans, celui qui est tombé nez à nez avec Non non non non (je ne suis plus saoul) a toujours Le Cul par Terre. Miossec s’en est relevé. En 2019, le Brestois a sorti onze albums et est toujours aussi passionnant sur disque comme sur scène.

Photo Presse - Leon Newars

[EXCLU] 5 questions à … Leon Newars

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Leon Newars , anagramme de New-Orleans, ce qui veut tout dire de la nature du projet du Bordelais Vincent Pollet-Villard et…

L’art d’être Camilla Sparksss

Échappée de Peter Kernel, Barbara Lehnhoff aka Camilla Sparksss a publié cette année Brutal, suite sans concession de For You The Wild (2014).

Bandit Bandit

5 questions à … Bandit Bandit

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Bandit Bandit qui a déjà fait du chemin avec un premier EP et quelques concerts crasseux et torrides. Leur playlist est…

Juan Wauters

5 questions à … Juan Wauters

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Juan Wauters en provenance de Montevideo, Uruguay mais citoyen de la République libre de Jackson Heights, NY, quartier cosmopolite par excellence…

Les photographies sonores de Delphine Ghosarossian

Delphine Ghosarossian réunit ses beaux clichés dans un livre élégant et conséquent. Faces of Sound réunit les bouilles de Thurston Moore (Sonic Youth) ou d’Irak Kaplan (Yo La Tengo) de Brett Anderson (Suede). Et en plus de photographier Sir Brett, Ghosarossian fait parler Bernard Butler (et d’autres) sur leur relation à leur image et au…

© Clara Ozem

[EXCLU] 5 questions à … Johnnie Carwash

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Johnnie Carwash dont le nom réveille nos sens et nos tuyaux d’arrosage. Normal, leur mère est punk et vivante ! Le…

Jim Jones

Jim Jones toujours au top !

Jim Jones avait fait exploser la maison avec son premier groupe, The Jim Jones Revue. Et alors qu’on ne s’était pas tout à fait remis de Burning Your House Down, Jim Jones a mis au placard sa Revue et est revenu encore plus fort avec Jim Jones And The Righteous Mind. Jim Jones, Gavin Jay,…

The Fat Badgers © Bartosch Salmanski

5 questions à … The Fat Badgers

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de The Fat Badgers, le groupe qui fait danser l’Alsace et bientôt le monde avec leur premier album Soul Train le 29…

Paul Et Mickey - Mortel

5 questions à … Paul Et Mickey

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. On connaissait Paul & Nany, Paul une Tourtel, faire pleurer paupaul, ou Gainsbourg qui avait un « mickey maousse, un gourdin dans sa housse et quand…

Crime & The City Solution

[1989 – 2019] Crime And The City Solution à bride abattue

Formés en 1977 par l’Australien Simon Bonney, Crime & The City Solution fut un groupe qui inventa des nouveaux mondes sonores grâce au soutien indéfectible par Mute Records. En 1989, le groupe poursuivit sa période berlinoise entamée un an plus tôt avec Shine et publia The Bride Ship. Adulés par Wim Wenders (qui les avait…

Stan Mathis

5 questions à … Stan Mathis

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Stan Mathis à découvrir de l’intérieur avec une playlist punchy et un nouvel album, Plexus solaire. Il sera en concert avec…

Robi

C’est dire le bonheur de revoir Robi

On ne meurt plus d’amour dit la chanson de Robi… Nous, on pourrait bien mourir d’amour pour ses chansons. On est même volontaire. Après cinq ans d’absence (qui ne sont pas synonymes d’inactivité), Robi fait son retour avec un disque pénétrant qui vous transperce et vous sublime. Comme les dernières chansons de Vincent Delerm, les…

La tornade Oiseaux-Tempête

A peine un an après la sortie du splendide طرب TARAB, Oiseaux-Tempête revient avec From Somewhere Invisible, un disque auquel participe Radwan Ghazi Moumneh (Jerusalem In My Heart), Jessica Moss de (Thee Silver Mt. Zion), Mondkopf, Jean-Michel Pirès ou encore G.W. Sok. Un disque hors-normes pour un groupe qui est hors-normes.

A ne pas rater dans Interviews !