2016 est donc l’année de l’Australie en France.
Peter Milton Walsh des The Apartments n’est pas encore dans l’avion qui le ramènera à Brisbane que quatre louveteaux de Sydney pointent leur museau avec un disque plus que sympathique…

On rappellera à cette jeune meute que le challenge est grand. Les The Goon Sax ont déjà mis leur premier album dans notre top 5.
Les Spookyland n’ont pas inventé l’eau tiède. Marcus Gordon chante comme Bob Dylan et les trois moulinent comme s’ils accompagnaient Patti Smith sur scène.

Spookyland – Big Head

Auteurs d’un EP (Rock and Roll Weakling – 2014) remarqué par les autorités compétentes (comprendre Pitchfork and co), le premier album des Spookyland est attendu comme le messie par l’Australie.

Discographies

Spookyland – God’s Eyes

Et chez nous ? Ils pourraient être les Last Train de l’hémisphère sud.

Beauty Already Beautiful des Spookyland sera publié le 06 mai 2016 via Inertia Music/PIAS.

Tracklist : Spookyland - Beauty Already Beautiful
  1. Abuse
  2. Nowhereland
  3. Big Head
  4. Champions
  5. Discipline
  6. Rebellion
  7. Prophet
  8. Turn
  9. Can’t Own You
  10. God’s Eyes
  11. Bulimic

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

MDM_CARRE

What a Messe !

Le groupe Last Train depuis ses débuts a un credo, le Rock’n’roll. Et dans ce domaine, ce ne sont pas des enfants de chœur.
Last Train - The Big Picture

[MDM] Vidéo : Last Train – The Big Picture

The big picture pourrait se résumer à ces hugs de fin de concerts, moites et hallucinés d’un groupe de potes qui l’est resté, sans concessions, droit sur ses rails, qui a su négocier les bons aiguillages avec la création de Cold Fame et de la Messe de Minuit, festival rock à Lyon du 19 au […]
Patti Smith @ Olympia 27-08-2019

Photos : Patti Smith – L’Olympia, Paris – 27.08.2019

Avant de pénétrer dans la salle de L’Olympia, on pouvait acheter au stand de merchandising deux t-shirts. Le premier avec une photo de Patti Smith dans les 70’s et un autre avec cette phrase de Gloria « Jesus died for somebody’s sins but not mine » (« Jésus est mort pour les péchés de quelqu’un, mais […]
Last Train - Disappointed

Vidéo : Last Train – Disappointed

Clip tsunamesque pour le Disappointed de Last Train. Cette déception nous comble par ses crépitements de guitare, nous ravi par ses vrombissements de basse et nous enchante par l’énergique chant de Jean Noël pour un titre taillé pour la scène.
last-train-idea-someone

Gare à Last Train !

Voilà un retour en douceur pour un groupe qui a multiplié les concerts épiques et intenses en 2017 avec Weathering un premier album marquant. Last Train remet le couvert et annonce avec The Idea of Someone un deuxième album, The Big Picture à paraître en octobre.

Plus dans Découvertes

Grand Ressac

Ecouter (le) Grand Ressac

Grand Ressac, c’est déjà un nom. Car il y a tellement de noms de scène stupides. Grand Ressac c’est une évocation, ou peut être un souvenir d’école, à apprendre Rimbaud et son bateau ivre, « je sais les cieux crevant en éclairs, et les trombes / Et les ressacs et les courants : je sais le […]
FUR

Au FUR et à mesure

Produit par Theo Verney et mixé par Caesar Edmunds (Queens of the Stone Age, Foals, St. Vincent), le premier disque des Fur redonne confiance et promet un hiver radieux.
SUN GAZOL

En quête de Sun Gazol

A Tours il n’y a pas que la vie de château. Sun Gazol propose de suivre les aventures en dix titres de Nick Alvani, un flic dépité en quête de renommée.
Ponta Preta

Surfin’ Ponta Preta !

C’est la bande son de Thomas Pesquet en transit dans l’espace, ce sera la votre en transat sur la plage. Ponta Preta surfe sur le Rhône en cru et nous procure de bonnes vibrations.
Diana Hutch & Val Nacho - Jennifer

Diana Hutch & Val Nacho, et notre cœur fait boum !

Vous cherchiez un EP à écouter en boucle cet été en sirotant votre Spritz sur votre Vespa, direction l’Italie pour courir la gueuse avant le râteau final, suivez les aventures de Jennifer sans Jonathan du duo lyonnais Diana Hutch & Val Nacho.
Teeth

Dans les dents !

Mordant Teeth ? Assurément avec ce premier disque au titre tranchant, J’ai Raté Ma Vie. Selon ces bordelais, ce projet est « à la fois sarcastique, léger et colérique, tout en étant très honnête, profond et sensible. »