Catégories
Interviews

Dunkerque ne perd pas le Nord

photo © Anne Bitner

Les trois de Dunkerque sont nantais et pratiquent une pop d’excellente facture.
Ces trois tchiottes biloutes en veulent et ont fait une première tournée française il y a quelques mois.
Une interview semblait nécessaire. Et comme Jean Félix alias JF évoque les Doves au cours de celle-ci, on se dit qu’on a pas forcément eu tort de poser des questions à ce groupe.

Comment vous êtes vous rencontrés ?

JF : J’ai poké Gwen sur Facebook. Au même moment, Thomas avait un match avec elle sur Tinder. Au lieu de régler ce conflit naissant par un bon vieux duel au pistolet, on a décidé de former un groupe.
Gwen : N’importe quoi, un trouple ça serait trop instable comme groupe !

Il y a un groupe qui fait l’unanimité chez Dunkerque ?

JF : Belle & Sebastian.
Gwen : je dirais sinon Les Beatles ou Blur ?
Tom : Oui !
JF : Oui !

Mais pourquoi ce nom de groupe d’ailleurs ?

Tous : La graphie du nom nous amène à penser que l’important dans Dunkerque, c’est le Q.

Comment élaborez-vous vos chansons ?

JF : On tend vers une méthode globale. L’un de nous nous propose un riff, un bout de chant, une ligne de basse et on se débrouille pour imaginer le reste, ce qui donne souvent un morceau. Pour l’instant, on est encore à l’équivalent du niveau CP de la méthode, mais on progresse.

Dunkerque - Cabriolet

Sur combien de temps s’est déroulé l’enregistrement de votre EP ?

JF : A partir de 9 morceaux, on peut dire que c’est un LP non ? Heu, longtemps, certains morceaux datent d’il y a 7 ans. Mais on va essayer de réduire les délais pour le second. On se fixe 2 ans.

Donc il y a un album en approche ?

Tous : Bien sûr, sinon à quoi bon tourner sur nous même autour du soleil ?
JF : Faire de la musique nous permet de donner du sens à ce qui n’en a pas, ou faire quelque chose qui n’a pas de sens dans un monde où l’on en cherche trop, tout en intégrant la notion plaisir. Le plaisir est là et nous allons nous dévoiler, c’est aussi l’amour, le surf, caresser un bébé cochon, écouter une fille chanter du folk toute seule avec sa guitare, faire une commande sur Thomann…

Vous avez fait votre première tournée… Quel est votre meilleur souvenir ? Le pire ?

JF Pour le meilleur souvenir : les fans en sueur de Paris et le pire souvenir : les fans en pleurs de Tours.
Tom Pour le meilleur souvenir : le brunch « à volonté » à Amiens et pour le pire souvenir : Le Quick, la veille.
Gwen : Pour le meilleur souvenir : les fans inespérés à Paris. Pour le pire souvenir : le retour à la réalité. Il s’agit de ma première tournée : j’ai tout aimé.

Qui a fait la pochette de votre dernier EP ?

Tous : La photo a été prise par Anne Bitner, mais pour l’image du groupe, il vaut mieux ne pas dire que c’est la copine du guitariste. L’artwork a été fait par Kevin Lecoq, artiste nantais, secondé par Jean-Félix. Des gens nous ont demandé d’où venait ce camping-car en photo, mais c’est un bateau…

Vous vous sentez proches de quels groupes ? La scène française actuelle ça vous parle ?

JF : Bien sûr, tout le monde parle des mêmes groupes mais c’est sans doute parce qu’ils le méritent : la folie de La Femme en live, l’écriture pop de Pendentif et la beauté de François & The Atlas Moutains…
Tom et Gwen : et les copains de la scène nantaise, pas seulement géographiquement: Al Von Stramm, Classe Mannequin, Gascoigne, Cher Journal…

Et un batteur ? Vous songez à en recruter un ?

JF : La boite à rythmes, logistiquement, c’est bien pratique. Humainement et énergiquement, c’est bien bof. On est donc partagé entre la facilité de pouvoir tournée à 3 dans un break, et l’apport live indéniable que pourrait nous apporter un batteur. Alors oui, on y pense, on y viendra, forcément, mais quand ? Et puis quand on aura un batteur, on ne pourra plus se moquer des batteurs.

TOP 10

1) Le meilleur disque de 2015 ?

JF : Peu convaincu, je vais dire le Django Django.
Tom : Convaincu Till it’s all forgotten ! de Farao.
Gwen : Rien écouté, j’étais en exam’ (contribution dispensable)

2) Le pire album de 2015 ?

JF : Globalement, la presse sur vend beaucoup de disques. Une fois dans les oreilles, c’est souvent décevant. J’oserais, par mauvaise foie et surtout parce que je ne l’ai pas écouté : le dernier Muse.
Tom : Je l’ai pas écouté…
Gwen: Idem (contribution dispensable).

3) L’album que tu attends le plus ?

JF : le prochain Doves ? ou plus simplement le prochain album que je trouverai bien du début à la fin, ce qui n’est pas si fréquent. Ghinzu, ils prévoient de sortir un disque bientôt ? J’ai vu qu’ils tournaient cet été…

https://www.youtube.com/watch?v=m-YKx475hlE

Tom : Le nouveau Gorillaz, si, et seulement si il y a vraiment une contribution de David Bowie sur le nouveau Gorillaz.
Gwen : Le prochain George Harrison, ah non mince.

4) L’album qui va forcément vous décevoir ?

JF : Le nouveau Renaud ou le prochain Coldplay, mais qui sommes-nous pour juger ?

5) Le meilleur endroit pour faire un concert ?

JF : Benicassim (pour sa piscine backstage).
Tom : La plage des Sables Blancs à Douarnenez ? On confirmera le 25 Juin.
Gwen : N’importe où à Dunkerque.

6) Le meilleur endroit pour voir un concert ?

JF : Feu l’Olympic à Nantes. Une salle, une ambiance, une salle ambiance !

7) Rennes ou Nantes ?

JF : Nantes franchement. On a rarement eu l’occasion de jouer dans de bonnes conditions à Rennes, c’est toujours un peu foireux. Mais il ne faut pas qu’on s’arrête sur cet apriori.

8) Blur ou Oasis ?

JF et Gwen : Oasis pour le début de carrière (et les occasions de choper grâce à Wonderwall), Blur pour la fin.
Tom : Blur Blur Blur !!

Oasis – Wonderwall

9) Le producteur de vos rêves ?

JF : Etienne Daho. Ou bien celui qui a produit « It’s not me, it’s you » de Lily Allen (NDLR : c’est Greg Kurstin, qui a notamment travaillé pour The Shins, Beyoncé, Britney Spears, Kylie Minogue…)
Tom : Tony Visconti.
Gwen : George Martin, ah non mince (je suis monomaniaque).

10) Si vous pouvez créer un festival…Quel nom ? Quelles têtes d’affiche ?

Tous : Le « A l’Est D’Hesdin Festival » avec en tête d’affiche, en se basant sur nos meilleurs expériences live : François & The Atlas Moutains, The Streets, Tindersticks, Franz Ferdinand, Vampire Week-end, Sigur Ros, Blur, SUUNS. Thomas tiendrait absolument à ce qu’il y ait une scène folk avec : This is the kit, Rozi Plain, Tunng, Laura Marling et James Yorkston.

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Algo - Dunkerque - Pascal Blua

Dunkerque à Amiens : (AL)GO !

Soirée pop à Amiens ! Sous la bannière du label Microcultures (The Apartments, deux groupes viendront enchanter la capitale picarde avec leur pop de qualité. Une soirée aussi belle à entendre qu’à voir puisque c’est Pascal Blua qui assure le visuel.
Dunkerque

Dunkerque

Dunkerque, groupe nantais de son état, s’est appelé ainsi car la cité de Jean Bart est proche du littoral anglais et des banlieues anonymes des villes grises anglaises. Vivement qu’un groupe de Marseille s’appelle Loos-En-Gohelle ou qu’un artiste de Montpellier prenne le pseudo de Biloute. A part ces élucubrations géographiques inutiles, on découvre avec surprise…

Plus dans Interviews

ojos

[MaMA 2020] 5 questions à … Ojos

SK* a demandé à une centaine (et beaucoup plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Ojos passé l’Huracán qui crée toujours le mystère entre français et espagnol. Les lyonnais nous font aussi les yeux doux avec…
Bafang © Franck Blanquin

5 questions à … BAFANG

SK* a demandé à une centaine (et beaucoup plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de BAFANG qui sort ce vendredi 27 novembre Elektrik Makossa, le disque idéal pour ambiancer votre confinement dé-confiné ou votre dé-confinement…
lee-ann-curren

[MaMA 2020] 5 questions à … Lee-Ann Curren

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Lee-Ann Curren, surfeuse et rockeuse qui aurait du être la déferlante du MaMA 2020. Alors côté concert c’est le calme plat,…
Photos de concert : Damon Albarn @ Nuits de Fourvière, Lyon | 5 juillet 2014

Damon Albarn par Nicolas Sauvage

Après avoir classé et brillamment raconté la carrière de Paul Weller, Nicolas Sauvage domestique la carrière inclassable de Damon Albarn. Le chanteur de Blur n’a eu de cesse, depuis 1995, de perdre les journalistes musicaux et surtout de trouver de nouveaux publics. Avec Mali Music, Gorillaz, The Good The Bad & The Queen, Albarn a…
nico_eric_faceprofil 2 @linda_tuloup

Le (re) nouveau Nicolas Comment !

Après Rose planète en 2015, Nicolas Comment sort un nouvel album en janvier 2021, intitulé… Nouveau. Mais attention, ce disque tourne autour de la figure mystérieuse de Germain Nouveau, compagnon de Rimbaud et inspirateur des surréalistes. Son premier titre, Dévotion est en écoute exclusive ci-dessous, il clôt l’album et pourtant nous permet d’entrer dans le…
20480152lpw-20480186-article-jpg_7186380_980x426

5 questions à … Arielle Dombasle et Nicolas Ker

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Arielle Dombasle et Nicolas Ker, les Bonnie & Clyde baroques et inclassables qui dépoussièrent la scène française. Après un premier album commun…
Temps Calme

5 questions à … Temps Calme

SK* a demandé à une centaine (et beaucoup plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Temps Calme nouveau sur le Circuit avec leur premier album ce 6 novembre accompagné d’un nouveau clip avec Mirrorball. La…