Mais où va donc s’arrêter Jérôme Sevrette ?
Après nous avoir enchanté avec ses clichés monochromes de Peter Milton Walsh et de Thurston Moore (pour ne citer qu’eux), voilà que ce photographe rennais s’apprête à publier en septembre prochain un livre-objet Terres Neuves [Re]Visions regroupant des photographies Polaroïds, des écrits d’auteurs et des collaborations avec de nombreux groupes.

Nous avions interviewé Jérome Sevrette il y a quelques mois. Ces clichés en noir et blanc du concert des The Apartments à La Carène de Brest avaient été l’élément déclencheur. La tournée Un Soir de Septembre des The Apartments en 2015 était une renaissance pour Peter Milton Walsh. Jérôme Sevrette avait su immortaliser comme personne ce retour immaculé du miraculé australien. Depuis, certaines de ses photographies ont fait le tour de France. En effet, elles ont été utilisées par Pascal Blua pour concocter l’affiche de Three For The Road Tour (french spring tour 2016).

Pour son nouveau projet, Terres Neuves [Re]Visions, nous avons posé quelques questions à Arnaud Le Gouëfflec, un des trois auteurs qui a participé ce libre.

Comment as-tu rencontré Jérôme ?

Arnaud Le Gouëfflec : J’ai rencontré Jérôme par l’intermédiaire d’un ami journaliste, Greg Bod, qui adore ce qu’il fait, et j’ai pu voir passer des portraits qu’il a réalisés.

Comment as-tu participé au projet ?

Arnaud Le Gouëfflec : Jérôme m’a demandé d’écrire en réaction aux photos de Terre-Neuve, en me laissant une grande marge de manœuvre, et j’ai opté pour une petite nouvelle, avec un début, une histoire et une chute plus que pour un texte plus poétique ou elliptique.

Pourquoi y avoir participé ?

Arnaud Le Gouëfflec : J’aime le principe de collaborer à un projet collectif. Et je connaissais déjà les Éditions de Juillet et Yves Bigot pour avoir publié un livre intitulé Terminus Saint-Malo avec le photographe Stéphane Mahé.

J’ai en outre été inspiré par ses photos, tout de suite.

Quels sont les groupes de musique que tu as en commun avec Jérôme ?

Arnaud Le Gouëfflec : Plein sans doute. Dans la liste des groupes invités, je connais très bien Dale Cooper Quartet et Colin Chloé. Je suis aussi fan de Richard Pinhas, d’Ulan Bator.

Peux tu me parler de ta contribution ?

Arnaud Le Gouëfflec : C’est une petite nouvelle qui répond aux photos et qui en découle en droite ligne. L’histoire d’un type avec des lunettes, avec ce que ça peut entraîner en terme de mise au point, de flou, et de problèmes.

Comme pour le premier volume , Terres Neuves [Re]visions est un livre-objet comprenant deux CD, un portfolio photographique et un livret de textes. Le livre est au format vinyle 33t – 3 volets avec dans le volet gauche, un portfolio de 22 polaroids couleur format 30×30 cm, dans le volet droit un livret texte 15 pages formats 30×30 cm et dans la partie centrale, 2 CD 2×15 titres. Si ce n’est pas merveilleux.

 

Pour la partie musique, on retrouve des artistes présents sur le premier volume et des petits nouveaux.

Au programme sont annoncés (on prend sa respiration…) The Apartments, Ricky Maymi & Franck Alba (respectivement membre des groupes The Brian Jonestown Massacre et Piano Magic), Blood On The Snare feat Maja Petrovnia (nouveau projet de Jérôme Tcherneyan du groupe Piano Magic), Richard Pinhas, Frantic, Brisa Roché, Tue Loup, Filip Chrétien, Kramies, Band of Ghosts (un groupe créé pour l’ocassion), Frantic feat. Robert Palmer (Frantic est le nom de scène de François-Olivier Nolorgues instigateur du projet MUTANT avec Barbara Carlotti, Tristesse contemporaine, Yan Wagner,etc. accompagné par le vrai Robert Palmer quelques temps avant sa disparition), Dead (groupe noisy/dark dans lequel figure Brice Delourmel des groupes Future et Giirls), Brisa Roché, Tue-Loup, Ulan Bator, A Singer Must Die ( le groupe de Manuel Ferrer dans une nouvelle formation avec la pianiste et vocaliste Liva Zafimehy et le guitariste Olivier Loas).

Pour la partie texte, on retrouve Arnaud Le Gouëfflec (écrivain, auteur de bd et musicien, un personnage emblématique de la scène culturelle brestoise… et bretonne), Dave Le Monocle (écrivain, poète et photographe il est aussi l’auteur du texte de la chanson que Filip Chrétien présente sur ce second volume) et Eric Scatton-Tessier ( professeur de Français exilé en Caroline du Nord, il propose ses écrits via son blog).

Terres Neuves [Re]visions paraitra en septembre 2016 aux Éditions de Juillet, en coédition avec Str8line Records.

Une souscription est en cours et va servir à financer la fabrication du livre (700 exemplaires).
Les 100 premiers souscripteurs recevront une affiche 40×60 cm hors commerce et en édition limitée.
Il faut noter aussi que les vingt tirages de tête sont également disponibles avec un tirage original de l’image de couverture en digigraphie sur papier baryté format 20 x 20 cm, signé et numéroté.

Pour bénéficier de ces offres, c’est jusqu’au 15 août 2016 et cela se passe ici !