La MES est dite !

Petit retour sur le festival gratuit Musiques en Stock qui s'est déroulé à Cluses sous le soleil de Haute Savoie au début de l'été.

Cluses, Haute-Savoie. Pour tout historien qui se respecte, cette commune est associée au fondateur de l’Ecole des Annales, Fernand Braudel qui révolutionna avec Lucien Febvre la vision de l’Histoire en privilégiant le te1mps long. Et la durée, c’est aussi ce qui caractérise le festival Musiques en Stock qui connaissait cet été déjà sa seizième édition.

Toujours gratuit, MES pour les intimes est un festival à la programmation variée et de qualité qui permet aux touristes de passage, aux locaux ou au passionnés de musique de se faire plaisir. Cette année, le beau temps était au rendez-vous tout comme des artistes hors normes aux styles très différents.

On vous a déjà fait les louanges de RY X qui passera par L’Epicerie Moderne le jeudi 1er décembre. Il ne fut pas le seul à émerveiller le festival, SK* a particulièrement apprécié la pop classieuse du Kaiser Konstantin Gropper avec ses Get Well Soon, le garage psyché de Ty Segall avec ses Muggers, le rock rugueux et énergique des Band Of Skulls ou les excentriques et géniaux suisses hybrides, Puts Marie.

Mais à Musiques en Stock, il n’y a pas que les concerts. C’est un festival où l’on se sent bien, libre, entre amis avec son fameux bar. Un hommage fût d’ailleurs rendu à un ami trop tôt disparu, Hubert Mounier alias Cleet Boris qui avait réalisé l’affiche 2011. Les mots simples de Marc Minelli et la diffusion de Mobilis in Mobile provoquèrent un sévère serrement au cœur. On espère que les Primal Scream, forfaits cette année du fait de la blessure de Bobby Gillespie, seront au rendez-vous l’année prochaine !

Birdpen, Satellite Jockey, Ty Segall and The Muggers, Ulrika Spacek, Temples

2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1
2016_06_30_MES_JOUR_1

Get Well Soon, Wood Men, Keren Ann, Puts Marie, Charles Bradley and His Extraordinaires

2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2
2016_07_01_MES_JOUR_2

Matt Corby, Hannah Lou Clark, RY X, Liima, Band of Skulls

2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3
2016_07_02_MES_JOUR_3

Photos © Fabrice Buffart

Date : 30 juin, 1er et 2 juillet 2016

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

RY X - Only

Vidéo : RY X – Only

RY X a été touché par la grâce, ou plutôt par le Grace de Jeff Buckley dans sa prime jeunesse australe en Angourie.
MES-2016

Musiques en Stock disponible !

Encore une très belle affiche pour le festival Musiques en Stock, malgré la défection de Primal Scream due à la lourde chute de Bobbie Gillepsie du haut des enceintes au Caribana Festival en Suisse. Mais les haut-savoyards ont de la ressource puisque ce sont les pétaradants Band of Skulls qui les remplacent et c’est So […]
Band Of Horses - Why Are You OK

Band of Horses – Why Are You OK

En 2006, les Band of Horses avaient décroché le pompon avec leur premier album Everything All the Time. Confinés dans le carcan Carissa’s Wierd depuis le milieu des années 90, Ben Bridwell et Mat Brooke avaient conquis les foules avec un disque où la tension était plus que palpable. Tellement palpable qu’elle a fait exploser […]
Peau - Musiques en Stock 2013

Peau neuve

C’est aujourd’hui que sort le deuxième et formidable album de Peau alias Perrine Faillet, Archipel (Chant du Monde), 3 ans après le déjà remarqué Première Mue.

Plus dans Photos de concert

Louise Combier @ Bourse du Travail | 24.11.2022 © Fabrice Buffart

Photos : Louise Combier @ Bourse du Travail | 24.11.2022

Louise Combier fêtait son anniversaire ce soir là à la Bourse du Travail à Lyon en ouverture de Marc Lavoine mais pour le public, c’était elle le cadeau, une fleur en hiver dont les pétales ont été saisis par Fabrice Buffart.
Black Lilys @ Club Transbo, Lyon | 24.11.2022 © Stéphane THABOURET

Photos : Black Lilys @ Club Transbo, Lyon | 24.11.2022

Les Black Lilys ont rugi de plaisir de retour sur leurs terres lyonnaises après des concerts à Londres ou à Budapest. Ils viennent de sortir leur deuxième album, New Era sur le label La Ruche et Stéphane Thabouret était présent pour saisir les soubresauts de Störm ou la caresse de Gymnopédie.