En 2006, les Band of Horses avaient décroché le pompon avec leur premier album Everything All the Time. Confinés dans le carcan Carissa’s Wierd depuis le milieu des années 90, Ben Bridwell et Mat Brooke avaient conquis les foules avec un disque où la tension était plus que palpable. Tellement palpable qu’elle a fait exploser le duo en question.

Et depuis Everything All the Time ? Une vraie catastrophe.
En 2007, l’affaire sent déjà le sapin avec Cease to Begin. Mat Brooke a claqué la porte et a eu la garde des mélodies (que l’on peut trouver dans le très bon disque The Grand Archives) laissant Bridwell esseulé et totalement à sec.
Mais aussi étonnant que cela puisse paraître, plus la musique de Band of Horses s’est alourdie, plus elle a grimpé dans les classements. Les Band of Horses tutoient le top 10 américain à chaque disque.
En 2016, nous n’attendons plus rien de ce garçon. Enfin ça, c’était avec le 10 juin 2016, date de la sortie de Why Are You OK.

Band of Horses – Casual Party

Casual Party, le premier extrait disponible depuis quelques semaines, avait annoncé la couleur. Les Band of Horses ont repris du poil de la bête. Ben Bridwell est retourné dans son garage et a rangé ses ambitions mainstream dans le placard.
Le résultat n’est certes pas à la hauteur d’Everything All the Time mais permet de gommer les précédents albums.

Band of Horses – Whatever, Wherever

Les responsables de ce redressement sont sûrement Rick Rubin et surtout Jason Lytle (Grandaddy) qui ont mis à la diète cette tête de mule de Bridwell et qui ont produit ce disque. Why Are You OK contient donc de bonnes chansons qui piochent dans le panthéon musical de Bridwell (Neil Young en premier) et qui restent en tête toute la journée. Écouter Solemn Oath c’est l’adopter. In A Drawer et Country Teen raviront les fans des premières heures.
Why Are You OK ? La réponse est dans le disque.

Band of Horses - Why Are You Ok

Why Are You Ok des Band of Horses est publié le 10 juin 2016 via American Recording/Caroline International.

Les Band of Horses seront en concert le 2 juillet au festival Gratuit Musiques en Stock à Cluses et le 3 juillet 2016 au Main Square Festival (Arras).

Tracklist : Band of Horses - Why Are You Ok
  1. Dull Times/The Moon
  2. Solemn Oath
  3. Hag
  4. Casual Party
  5. In A Drawer
  6. Hold On Gimme A Sec
  7. Lying Under Oak
  8. Throw My Mess
  9. Whatever
  10. Wherever
  11. Country Tee
  12. Barrel House
  13. Even Still
Band of Horses – Why Are You OK3.3
6.6/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Skip The Use @ Main Square Festival, 06-07-2019

Cool as Skip The Use

Samedi 6 juillet 2019 : le Tour de France débute à Bruxelles et l’Hollandais Mike Teunissen gagne la première étape et étonne tout le monde en endossant le Maillot Jaune. Samedi 6 juillet 2019 : le Main Square entame son deuxième jour. Les Skip The Use s’échappent du peloton et endossent le Maillot Jaune du…
Arnaud Rebotini @ Main Square Festival, 06-07-2019

Arras Calling ! Arnaud Rebotini can’t fail !

Avant de monter sur la scène du Main Square pour clôturer la deuxième journée de l’édition 2019, Arnaud Rebotini après un passage à l’Astropolis avec le Don Van Club pour un concert autour de la B.O. de 120 Battements par Minute et avant de jouer aux Eurockéennes de Belfort, Rebotini est passé par le Main…
Angèle @ Zénith Amiens - 05 juin 2019

Balance ton concert

Avant d’être la tête d’affiche du Main Square et du Paléo Festival (pour ne citer qu’eux), Angèle posait ses enceintes dans un Zénith d’Amiens qui affichait complet (comme les autres) pour faire danser et chavirer les cœurs de plusieurs générations.
Queens of the Stone Age 06-07-18

[Main Square 2018] L’ADN des QOSTA

Josh Homme et ses Queens ont pris en main la Main Stage du Main Square pour dérouler un set sec comme un coup de trique et jouissif comme un coup de… Tout en écoutant leur set du ‘Villains Tour’, on s’est rappelé d’un seul coup que le premier album de ce groupe avait pile 20…
The Breeders 06-07-2018

[Main Square 2018] Cool as The Breeders

Avant de revenir cet automne le temps de deux concerts (un à Lyon, l’autre à Paris), les soeurs Deal étaient en villégiature à Arras le temps d’un concert au Main Square Festival.
Depeche Mode 07-07-2018

[Main Square 2018] Depeche Mode sans échec

La Citadelle d’Arras est tombée le 7 juillet 2018. Huit ans après être tombée aux pieds de Prince, la « Belle Inutile » et ses 42 000 spectateurs ont rendu les armes devant les anglais de Depeche Mode.

Plus dans Chroniques d'albums

idles-ultra-mono

Idles – Ultra Mono

Plus finaud que Brutalism et Joy As An Act Of Resistance, Ultra Mono devrait (enfin) consacrer les Idles et leur permettre d’étendre un peu plus leur empire qui n’a de cesse de s’étendre depuis leurs débuts.
Bob Mould - Blue Hearts

Bob Mould – Blue Hearts

2020 est une année terrible. Elle aura même réussi à (re)mettre Bob Mould en colère. Le résultat s’appelle Blue Hearts et fait écho à Zen Arcade, le grand disque d’Hüsker Dü.

Thurston Moore – By The Fire

Enregistré à Londres avec Debbie Googe de My Bloody Valentine, Steve Shelley de feu Sonic Youth, Jon Leidecker aka ‘Wobbly’ de Negativland, James Sedwards et Jem Doulton, By The Fire rappelle à qui l’aurait oublié que Thurston Moore reste le patron quand il s’agit de faire mumuse avec des pédales de distorsion et de tresser…
Doves - The Universal Want

Doves – The Universal Want

Après des escapades en solitaire fort peu concluantes, les Doves ont décidé de refaire de la musique ensemble. Et le constat est le même qu’en 2000 quand Lost Souls est arrivé dans les bacs des disquaires anglais : ce groupe est le plus doué de sa génération.
The Apartments - In and out out the light

The Apartments – In and Out of the Light

In and Out of the Light est donc le nom du nouvel album des The Apartments. L’oxymore guette la phrase d’ouverture de cette chronique… Chaque chanson des Apartments est un coût pour son auteur, l’australien Peter Milton Walsh qui ne sait pas tricher et qui écrit des chansons en clair-obscur qui illuminent nos journées.