Échappé des inoffensifs Longpips et pensant enfin à lui, Richard Hawley publia de beaux disques solo dès le printemps 2001. Son label historique, Setanta, les réédite cet automne en vinyle.


On n’est jamais mieux servi que par soi même. Richard Hawley est la parfaite incarnation de ce dicton. Après avoir servi la sauce à Jarvis Cocker et Pulp, après avoir enduré la voix de Crispin Hunt le temps de deux albums chez les Longpips, Richard Hawley a décidé de commencer une carrière solo en 2001. Grand bien lui en a pris !
Totalement à contre-courant, le guitariste de Sheffield et sa gomina mirent sur le tapis des chansons d’une beauté renversante.
Et ce n’était que le début. En quittant Setanta et en rejoignant Mute, Hawley publia de bien meilleurs disques. Mais c’est une autre histoire.
Setanta s’apprête donc à rééditer les trois premiers disques de Richard Hawley en oubliant de mettre des bonus dans les deux derniers.
Vous êtes prévenus.

Richard Hawley – Baby You’re My Light

Les trois premiers albums de Richard Hawley seront réédités le 27 octobre 2016 via le label Setanta.

Discographie

Tracklist : Richard Hawley - Richard Hawley
  1. Coming Home
  2. Bang To Rights
  3. Sunlight
  4. Caravan
  5. Naked In Pitsmoor
  6. Time Has Made A Change
  7. Happy Families
  8. Caned*
  9. Cheap Spanish Whine*
  10. Sick Pay*
  11. Troublesome Waters*
  12. Aran Loop*

* Bonus Tracks

Tracklist : Richard Hawley - Late Night Final
  1. Something Is...!
  2. Baby; You're My Light
  3. Love of My Life
  4. The Nights Are Cold
  5. Can You Hear the Rain
  6. Love?
  7. Lonely Night
  8. Precious Sight
  9. No Way Home
  10. Cry a Tear for the Man on the Moon
  11. Long Black Train
  12. The Light at the End of the Tunnel
Tracklist : Richard Hawley - Lowedges
  1. Run for Me
  2. Darlin'
  3. Oh My Love
  4. The Only Road
  5. On the Ledge
  6. You Don't Miss Your Water
  7. The Motorcycle Song
  8. It's Over Love
  9. I'm on Nights
  10. Danny
  11. The Nights Are Made for U

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Richard Hawley - Hollow Meadows

Richard Hawley – Hollow Meadows

Richard Hawley revient donc le 11 septembre 2015 avec Hollow Meadows, son huitième et meilleur album. Le natif de Sheffield arrête les bêtises psychédéliques qui donnent le tournis (Standing At The Sky’s Edge) et les sottises pop dignes d’un disque des autres neuneus de Sheffield (Lady’s Bridge).
Richard Hawley - Heart of Oak

Hawley coeur à vif !

Dick a le truc pour remuer le cœur et notre « jeunesse revit en cette ardeur si prompte. »
Richard Hawley - Hollow Meadows

Richard Hawley défend son pré carré

C’est confirmé par les autorités compétentes : le huitième album de Richard Hawley sera publié le 11 septembre 2015. Hollow Meadows annonce un retour en forme de l’esthète de Sheffield. Oui, car ces derniers temps, Hawley avait un petit coup de pompe…
clip : Richard Hawley - Leave Your Body Behind You

clip : Richard Hawley – Leave Your Body Behind You

Virage pysché pour le crooner et ex Pulp Richard Hawley avec ce luxuriant et hypnotique Leave Your Body Behind You qui se veut plus accessible et catchy : l’influence des Arctic Monkeys ? on attend donc impatiemment l’album Standing at the Sky’s Edge qui paraîtra le 7 mai et que l’on écoutera sûrement avec une […]

Plus dans News

Yvesmariebellot-collecontremoi

A la colle

Yves marie belloT chante le temps qui passe et l’amour absolu et c’est bougrement beau.
Thehauntedyouth-intoyou

Roulez jeunesse !

Revoilà The Haunted Youth avec Into you, un titre qui entre bien dans notre tête. Nous non plus, nous ne voulons pas rester seuls.
Jimballon6

[EXCLU] Sensationnel Jim Ballon

Attention, Jim Ballon n’est pas seul. C’est un groupe psychédélique tourangeau dont tous les morceaux excèdent huit minutes, le temps de nous propulser dans un univers sonore barré, agréablement répétitif, propice aux sensations hallucinogènes et extatiques.
Orsojesenskaaveccabane-effacerlamer

Le bon moment

Il y a un peu moins de dix ans sortait un album merveilleux que nous réécoutons souvent. Effacer la mer d’Orso Jesenska est un bijou de caresses musicales, de temps heureux suspendu, de plongée dans une beauté qui tremble.