Pépite à La Mano : de l’or entre les mains

Pépite @ la Mano, Paris, 12/10/2016
On a pu découvrir leur EP Les bateaux il y a seulement quelques jours, une pépite soit dit en passant, et c'est dans une salle bondée qu'SK* les a retrouvés hier soir pour fêter cette sortie.

Une release party réussie

En effet, pressés à quatre sur la scène microscopique de La Mano, avec leur batteur et leur bassiste, Thomas et Edy, les deux membres de Pépite, font face à une salle remplie par un public très enthousiaste.
La Mano, c’est plus un club qu’une salle de concert et c’est vrai que ce n’est pas grand, mais pour le coup, on y glisserait difficilement un cheveu de plus lorsque les Pépite commencent leur set.

Ils jouent tard, quelque chose comme 23h30, et se sont faits attendre ! SK* les a rencontrés un peu plus tôt dans la soirée pour une interview, et on sait d’avance qu’il y aura de jolies surprises en plus de l’EP.

Pépite – Dernier Voyage

En effet, cela n’a pas manqué ! Les mecs sont aussi bons sur scène qu’en studio visiblement, c’est même encore mieux que ce que je pensai. Leurs musiciens sont excellents, la batterie sonne parfaitement et résonne en profondeur presque jusqu’à l’intérieur de nos corps. La voix de Thomas, si particulière (je suis toujours d’avis qu’il y a des similitudes avec Niagara, même en live) nous emmène très loin de l’antre de la nuit parisienne où nous nous trouvons, un peu entre ciel et terre, ou entre ciel et mer, plutôt.

2016_10_12_pepite
2016_10_12_pepite
2016_10_12_pepite
2016_10_12_pepite
2016_10_12_pepite
2016_10_12_pepite
2016_10_12_pepite

La guitare d’Edy sonne encore plus psyché que sur les versions enregistrées, et il s’essaie à des solos évolutifs accompagnant avec brio les nappes de ce synthé délicieusement rétro.

Les chansons de l’EP glissent toutes seules, on en redemande, et celles que nous ne connaissions pas sont très agréables aussi, toujours dans le même esprit.
Je suis très étonnée d’une chose : quelques jours seulement après la sortie de l’EP, le public scande déjà les paroles des quatre chansons, dans un choeur très bien mené, comme si on les connaissait toutes depuis des années.

Les Pépite ont d’ores et déjà marqué les esprits, challenge réussi pour cette release party !

On espère que d’autres dates arriveront bien vite, car les 8 titres d’hier nous ont un peu frustré, on en a clairement pas eu assez, on les attend sur un album, une tournée, tout ce que vous voulez, mais la déferlante Pépite est lancée !
Interview sur SK* à venir très bientôt !

Date : 12 octobre 2016
Photographe
J'aime le noir et blanc qui bave et le rock garage bien gras.

Batteuse et passionnée de musique depuis toujours, constamment à la recherche de nouvelles pépites. Un penchant particulier pour les sonorités rocks /indies /psychés et autre dreampop électronique et bizarroïde.

Cela pourrait vous intéresser

Themagiclantern-noonesfault

Non coupable

De l’étreinte musicale. Avec une économie de mots et une douceur infinie, The Magic Lantern éclaire notre nuit sentimentale.
Black Lilys @ Club Transbo, Lyon | 24.11.2022 © Stéphane THABOURET

Photos : Black Lilys @ Club Transbo, Lyon | 24.11.2022

Les Black Lilys ont rugi de plaisir de retour sur leurs terres lyonnaises après des concerts à Londres ou à Budapest. Ils viennent de sortir leur deuxième album, New Era sur le label La Ruche et Stéphane Thabouret était présent pour saisir les soubresauts de Störm ou la caresse de Gymnopédie.
Blacklilys-newera

Vidéo : Black Lilys – New Era

Se relever. Se régénérer. Et finalement renaître. Black Lilys titre son deuxième disque New Era et point d’errance ici, que de bonnes ondes, celles que l’on recueille tels des chamanes dans la forêt matricielle.

Plus dans Concerts (live reports)

Bandabardò & Cisco a Ripatransone

Festa a Ripa !

Bardot chantait nue au soleil, Bandabardò invite Cisco sur son dernier album, Non fa paura à rester nu et manifester. Date : vendredi 12 août
Florent Marchet

Le monde de Florent Marchet

Florent Marchet pour soi, quasi. C’était aux Abattoirs de Bourgoin-Jallieu dans un nouveau format intime où l’on a pu voyager en solitaire, de Courchevel à Levallois, de Paris à Nice en passant par Montréal.
Star Feminine Band à l'Opéra Underground

Star Feminine Band au firmament

Dans le cadre de leur carte blanche à l’Opéra Underground à Lyon, La Féline et Bertrand Belin invitaient le Star Feminine Band pour leur deuxième concert en France avant leur passage à Bobigny (Canal 93) le 30 novembre et au Transmusicales de Rennes les 3 et 4 décembre prochains.
Waed Bouhassoun et Moslem Rahal @ Opéra National de Lyon, 14-11-2021

Quelle nuit à l’Opéra (de Lyon) !

De la couleur avant toute chose. C’est amusant pour une carte blanche. Bertrand Belin et La Féline ont invité The Colorist Orchestra avec Howe Gelb puis la joueuse de oud syrienne Waed Bouhassoun, en duo avec le virtuose du ney Moslem Rahal.