Boy King, leur dernier album, est sorti le 5 aout dernier, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il divise. Si certains le voient comme un chef d’oeuvre, d’autres déplorent le tournant très électro-pop pris par le groupe sur cet album.
SK* a voulu aller analyser de plus près le phénomène anglais, et voir si cette déferlante électronique prenait vraiment le pas sur les guitares, les beats et les harmonies sauvages des Wild Beasts.

En soi, c’était un très beau concert, dans un lieu qui leur allait parfaitement, et la dimension à la fois planante et pesante des nappes électroniques assorties des rythmiques profondes et des envolées vocales presque lyriques m’a rappelé ces groupes electro à voix comme Moderat ou Griefjoy, que j’ai d’ailleurs vu récemment au même endroit.

Wild Beasts – Mecca

Des breaks planants

Les Wild Beasts sont vraiment bons techniquement, vraiment pros, et nous ont offert un beau spectacle d’une heure et demie, jonglant entre arrangements électroniques et performances acoustiques : une première pour moi d’ailleurs, le bassiste s’est saisi d’un archer pour chatouiller son instrument tout à fait subtilement, étonnant !

2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts
2016_10_13_wild_beasts

Cependant, j’ai été moins transcendée que ce à quoi je m’attendais. Ils ont joué majoritairement Boy King, mais également pas mal de titres de Présent Tense, album que j’apprécie beaucoup, et notamment Mecca, mon coup de coeur, qui m’a pourtant presque déçue en live. La voix moins cristalline que sur la version studio m’a filé moins de frissons que lorsque je l’écoute dans mon casque, même si cette chanson reste toujours un plaisir à entendre.

Le public, très éclectique en terme d’age et de style, semblait en tout cas conquis, et en redemandait. Moi ce que j’en dis, c’est qu’il n’ y a pas grand chose à redire, mais que je n’ai finalement pas beaucoup à en dire non plus !

Ils repassent à l’épicerie moderne à Lyon très bientôt, avis aux amateurs, ça peut être le moment d’aller vous faire un avis sur le virage artistique des – plus si sauvages – Wild Beasts !

Wild Beasts - Boy King

Date : 13 octobre 2016
Photographe
J'aime le noir et blanc qui bave et le rock garage bien gras.
Batteuse et passionnée de musique depuis toujours, constamment à la recherche de nouvelles pépites. Un penchant particulier pour les sonorités rocks /indies /psychés et autre dreampop électronique et bizarroïde.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Metronomy @ Primavera Sound 2017 © Eric Pamies

Primavera Sound Barcelona 2017

Primavera Sound, c’est ce festival de grande ampleur à Barcelone qui, chaque année, réserve son lot de surprises et de folies. Cette édition n’a pas manqué à ses obligations : des découvertes aux têtes d’affiches, les apparitions et les révélations inattendues se sont succédées d’un bout à l’autre du festival, à ne plus savoir où…
photos : Rock en Seine 2014 - 22/08/2014

Rock en Seine 2014 : live report du 22 août

Rock en Seine le vendredi 22, on y était (courtoisie de nos amis de chez Martini), retour sur quelques événements marquants qui ont traversé cette journée étrange. La rédaction tient à préciser que tout placement de produit serait fortuit et involontaire. Rock en Seine 2014 – 22/08/2014
Wild beasts - Smother

Wild Beasts en écoute intégrale

Les baroques Wild Beasts sont en retard. Deux ans pour le troisième album. Quel scandale. Alors qu’ils n’avaient mis qu’un an entre les excellents Limbo, Panto et Two Dancers, le groupe a mis un peu plus de temps pour livrer Smother.
Gojira @ Cosmao Dumanoir (Festival Les Indisciplinées), Lorient | 6 novembre 2009

photos : Festival Les Indisciplinées @ Lorient

La 4ème édition du Festival des Indisciplinées vient de se terminer. Cette année encore, tout avait été prévu pour que tout le monde y trouve son compte. A chaque soir son style de musique.

Plus dans Photos de concert

Terrenoire © Fabrice Buffart

[En lutte] Photos : L’éPOPée verte @ Le Fil, Saint-Etienne | 03.10.2020

Le Fil était en lutte ce samedi 3 octobre à Saint-Etienne. En lutte pour proposer une soirée pop qui devait avoir lieu le 1er avril à La Maroquinerie et faire découvrir la richesse de l’émergence artistique stéphanoise avec Fils Cara, La Belle Vie, Cœur, Terrenoire et Zed Yun Pavarotti. En lutte pour ne pas faire…
Énoïa © Fabrice Buffart

Photos : Finale Tremplin À Thou Bout d’Chant @ Comédie Odéon, Lyon | 27.09.2020

Belle fin d’après-midi au théâtre Comédie Odéon où se déroulait la finale du tremplin À Thou Bout d’Chant, la salle de concert dédiée à la chanson en français devenue grâce au Covid l’épicentre des concerts lyonnais avec sa jauge intimiste. Six groupes ou artistes étaient à l’honneur en ce dimanche 27 septembre avec des projets…