Talisco à La Cigale

Le 9 novembre dernier, c’est devant une Cigale complète que se produisait Talisco, ce groupe dont on entend déjà parler depuis un moment, avec ses airs et ses tubes qui restent en tête !

Mais Talisco, ce n’est pas que des tubes lisses et une synchro pub (sur)efficace, c’est surtout une pop rock des plus joyeuses, incarnée par Jérôme Amandi guitariste et lead vocal, et ses deux acolytes, Thomas Pirot et Gautier Vexlard, respectivement à la guitare, à la batterie et tous deux aux machines et choeurs.

Discographie

Une cigale enchantée

Pendant presque 1H30 de show, ils ne faiblissent pas en intensité musicale et en prestance scénique ! Entre les tubes mythiques qui les ont fait connaitre et les dernières pépites, encore inconnues du public, de Capitol Vision, leur nouvel album à paraître le 27 janvier prochain, les compos efficaces du trio nous sont délivrées avec chaleur, rock et générosité, un plaisir à recevoir !

Talisco – Stay

Les musiciens se donnent, Jérome est en transe et enchaine les riffs effrénés. Il faut le dire, les mélodies accrocheuses de Your Wish, ou des plus récents Stay et A Kiss From LA ont fait danser la Cigale au complet, et sur un fond bien plus rock que je ne l’aurais pensé ! Ce n’est qu’à la toute fin du concert qu’ils nous délivrent The Keys, alors que l’ambiance de la Cigale est à son paroxysme, au grand bonheur du public dont les rebonds font vibrer le mythique sol de la salle.

Un concert très chouette qui aura ravi un public visiblement conquis dès les premières notes !

On a hâte de les revoir, et surtout d’écouter ce nouvel album, dont ce concert nous a donné un avant-gout en délivrant quelques unes des surprises qui le composent !

En attendant, pour le pré-commander : www.talisco.lnk.to

Talisco - Run (Deluxe Version)

Date : 9 novembre 2016

Batteuse et passionnée de musique depuis toujours, constamment à la recherche de nouvelles pépites. Un penchant particulier pour les sonorités rocks /indies /psychés et autre dreampop électronique et bizarroïde.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Nuits Givrées 2018

Le grand amour pour les Nuits Givrées

Les Nuits Givrées 2018 à Dardilly seront assurément plus belles que nos jours avec deux jours de concerts et des artistes qui vous réchaufferont le cœur.
Hop Hop Hop 2017

Hop Pop Hop 2017

Encore un très chouette festival de rentrée avec la deuxième édition du Hop Pop Hop à Orléans !
Talisco, Paris, 14/12/2016

Vision Taliscopique

Capitol Vision, le dernier album de Talisco est sorti le 27 janvier dernier. Pour l’occasion, et entre deux dates de son planning de folie, SK* a pu l’évoquer avec lui.

Plus dans Concerts (live reports)

Star Feminine Band à l'Opéra Underground

Star Feminine Band au firmament

Dans le cadre de leur carte blanche à l’Opéra Underground à Lyon, La Féline et Bertrand Belin invitaient le Star Feminine Band pour leur deuxième concert en France avant leur passage à Bobigny (Canal 93) le 30 novembre et au Transmusicales de Rennes les 3 et 4 décembre prochains.
molsemrahal-06sk

Quelle nuit à l’Opéra (de Lyon) !

De la couleur avant toute chose. C’est amusant pour une carte blanche. Bertrand Belin et La Féline ont invité The Colorist Orchestra avec Howe Gelb puis la joueuse de oud syrienne Waed Bouhassoun, en duo avec le virtuose du ney Moslem Rahal.
The Pale Fountains

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.
Shack - La Locomotive, 1990

[1990 – 2020] Sur les rails avec Shack

8, 9 et 10 novembre 1990. Paris. Les La’s, les Boo Radleys, Dr Phibes et les House Of Wax Equations débarquent à Paris le temps d’un week-end pour initier les Français aux plaisirs plus ou moins méconnus (mais surtout exquis) de Liverpool. Les frères Head, ex Pale Fountains sont évidemment de la partie. On connaissait […]