5 questions à … Maissiat

Maissiat © Fabrice Buffart
SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d'artistes appréciés par les membres de l'équipe de répondre à cinq questions très simples et de commenter leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Maissiat qui se prête au jeu avant son concert le 7 décembre au Café de la Danse.

Maissiat en cinq questions :

Ton souvenir de concert ?

La semaine dernière, une interférence électrique s’est glissée dans nos retours sur scène durant tout un concert. Autant dire que dans ces cas là, ça peut devenir difficile car la concentration est démesurée ! Ce qui a été fantastique, ça a été de mettre le public dans le coup et de transformer ce qui pouvait être un incident en événement, de jouer avec ça, de le faire rentrer dans l’histoire. Nous avons passé un moment formidable, tout ça s’est même fini en rappel improvisé !

Discographie

Ta rencontre en tournée ?

C’est la rencontre des chansons avec le public. Ce que les gens nous offrent, nous donnent en retour, en échos des chansons qu’ils reçoivent, de voir concrètement ce qu’elles provoquent, qu’il se passe quelque chose, bien au-delà de nous. C’est extra-ordinaire. J’ai récemment été très touchée par des lettres que j’ai reçues au fil des concerts, bouleversantes.

Ton anecdote dans le van ?

Au début de la tournée, nous repartions sur la route pour les premières dates. J’écoutais mes musiciens discuter à l’arrière du van, je pensais au concert du soir, et je me sentais si bien entourée, forte de ça, et confiante. Le sentiment d’être là, pleinement là, comme sur scène.

Ton prochain album ?

Grand Amour est sorti il y a quelques mois, alors je vais commencer par le faire vivre sur scène avant de penser au prochain. Bien sûr, il y a des projets en cours. J’écris beaucoup, des carnets, des notes, depuis des années, j’aimerais faire quelque chose de cela et autre chose qu’un disque. J’ai également monté une lecture musicale cet automne, cela m’a donné un déclic, l’envie de faire des ponts entre les disciplines, entre les artistes. Et puis j’aimerais réserver certaines chansons que j’écrirai, pour d’autres. Tous ces projets seront des passerelles et des expériences complémentaires qui nourriront le prochain opus.

Ton prochain rêve ?

L’Italie. Comme dans la chanson du même nom, de Christophe.

En écoute avec Maissiat :

Ce qui est passionnant quand on demande une playlist à un artiste c’est parfois (pas toujours), les télescopages incongrus, l’éclectisme, les chamboulements musicaux, les cases (que l’on adore en France) qui implosent. Maissiat enchaîne Yazoo avec Zelenka, Vivaldi avec Katerine, Harry Nilsson avec Astrud Gilberto et c’est juste magique. Brouiller les pistes pour mieux les éclairer. Une plongée dans l’intime. Merci à elle.

Maissiat - fait sa playlist

  1. VivaldiNisi Dominus – Cum dederit

    Un réveil en Bretagne. Odeur de café frais, parfum de famille.

  2. KaterinePapa

    Pour l’intelligence brillante et drôle de Katerineque j’aime, j’aime, j’aime !

  3. KatelHors Foule

    Une des plus belles chansons d’amour, à découvrir sur le nouvel album de Katel.

  4. HerFive minutes

    Pour la sensualité maximale et le souvenir d’une fin de nuit estivale très dansante.

  5. Yves SimonMa jeunesse s’enfuit

    Duo inédit au Café de la danse le 7 décembre prochain ! Invité surprise…

  6. Serge GainsbourgParce que

    Pour la mélancolie sans pareille et les harmonies bleues de l’incomparable Serge…

  7. Harry NilssonWithout her

    Un bijou d’épure d’arrangements et de mixes

  8. Astrud GilbertoAnd roses and roses

    Un bijou d’épure d’arrangements et de mixes

  9. Gilberto GilToda Menina Baiana

    Ou la B.O d’une scène de fête parfaite dans Aquarius de Kleber Mendonça Filho

  10. YazooSituation

    Remix de Yazoo sur un album redécouvert dans l’excellente série The Americans

  11. Jan Dismas ZelenkaMiserere

    Casque sur les oreilles, le souvenir d’une balade au Père Lachaise dans un hiver glacial

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Festival Alors Chante 2016

Alors chante encore !

Plus de trente ans que l’on chante dans le Tarn-et-Garonne ! On ne bouffe pas du curé mais de la chanson francophone de qualité !

Vidéo : Katel – Cyclones

Sur SK* on aime les filles qui chantent comme Nathalie Réaux, Maissiat, Robi, Jeanne Added, Tatiana Mladenovitch et bien sûr Katel en chef de bande !

Plus dans Interviews

Nicolas Tarik

5 questions à … Nicolas Tarik

Nicolas Tarik est un conteur musicien voyageur. On lui a posé quelques questions autour de son nouveau titre, libre, ode aux personnes que l’on a dans la peau passionnément et fougueusement, que l’on retrouvera sur son nouvel album, Gibraltar qu’il présentera à la Salle Barbara de la MJC Montchat le jeudi 24 novembre prochain.
Timolonlejardinier-zombiep

5 questions à … Timoléon Le Jardinier

Tout est bon dans le Timoléon. Qu’il hésite entre Vishnou ou Arinna, entre Proust et Engels, Thibauld Labey (Trumpets of Consciousness) nous emballe avec une playlist enthousiasmante et quelques conseils pour l’été.
Jeromedidelotsonparapluiemarch2022thomasguerigen

5 questions à … Son Parapluie

A l’heure où Jacqueline Taieb revient sur le devant de la scène, il faut absolument écouter Son Parapluie avec son EP plantureux, Paris n’existe pas disponible chez 80 Proof records et Hot Puma Records.
Skopitone Sisko

5 questions à … Skopitone Sisko

Skopitone Sisko s’offre avec Remember Tomorrow une quête intemporelle, pas à pas dans des paysages désertiques espagnols majestueux.