Catégories
Interviews

Nick Ellis lutte pour votre esprit

Auteur d’un EP (Grace & Danger chez Mellowtone Records) remarqué en début d’année, Nick Ellis vient de réveiller tout le monde à Liverpool avec son premier album, Daylight Ghosts. L’album parfait pour attendre Adios Senor Pussycat.Vous voyez ce que l’on veut dire ?

Nick Ellis est un pur produit de Liverpool. Plus Scouser, tu meurs ! Sur son premier album, on croirait entendre le fantôme de Lee Mavers qui chante sur du Cast passé à la moulinette psychédélique. Signé chez le très ‘select’ Mellowtone Records, ce garçon a su séduire tout le gratin de Liverpool. C’est à votre tour.

Daylight Ghosts

Pourquoi as-tu appelé ce disque Daylight Ghosts ?

Nick Ellis : Le titre Daylight Ghosts fait référence aux 12 personnages qui forment les 12 chansons de mon album. Un Daylight Ghost est quelqu’un que tu ne vois pas. Il s’agit des gens invisibles, des mal-aimés ou des gens que l’on ignore. Nous sommes tous des Daylight Ghosts.

https://vimeo.com/182694669

Comment s’est passé l’enregistrement de ton disque ?

Nick Ellis : L’enregistrement s’est fait sur une seule session qui a duré sept heures au studio de St. George’s Hall Crown Court Room à Liverpool un dimanche de janvier 2016. On a enregistré les chansons en une ou deux prises. Pas plus. Tout ce que nous avons enregistré ce trouve sur le disque.

Mellowtone Records

Comment t’es-tu retrouvé sur Mellowtone Records ?

Nick Ellis : J’ai rencontré David McTague sur Bold Street à Liverpool en 2010 ou 2011. Il a surgi de la foule et il avait une certaine aura. Quelque chose de magique s’est passé entre nous. Je peux te le raconter. Il était passionné de musique, comme moi, et nous avons discuté. Notre point commun est notre amour pour les chansons. Une bonne chanson dure dans le temps, une mauvaise disparaît dans la minute où elle atteint tes lèvres. Nous croyons, avec Richard McTague (son frère) que la musique est une communication totale. Elle touche le cœur et l’âme.

Le son de ton album est fantastique. Comment l’as-tu trouvé ?

Nick Ellis : Merci. Je suis heureux de savoir que tu as trouvé le chemin jusqu’à elles. Comment j’ai trouvé le son ? C’est un secret que m’a confié un vieux libraire aveugle de Liverpool. J’emporterai ce secret avec moi dans ma tombe. Les secrets sont faits pour être gardés. C’est ça qui les rend magiques.

Tu peux peut-être m’en dire plus sur la pochette de Daylight Ghosts ?

Nick Ellis : Cette photographie est la preuve d’un moment réel. A l’auditeur de décider s’il s’agit d’une illusion ou d’un moment magique. C’est comme pour la musique du disque. La pochette, comme la musique, est faite pour que l’auditeur se pose des questions. Est-ce réel ? Qu’est ce que je ressens ? Est-ce-que ces lieux et ces gens existent vraiment ? Quels effets me font ces chansons et ces images ?

Lovers in July

Quelle est l’histoire de la chanson Lovers in July ?

Nick Ellis : Lovers In July raconte une histoire d’amour impossible entre deux personnes. Plus cet amour est impossible, plus ces deux personnes sont fortes. L’amour peut apparaître sous plusieurs formes comme la folie, la tristesse ou le désordre. L’amour est à la fois lourd et léger.

https://vimeo.com/175541413

Walk Through The City

Et celle de Walk Through The City ?

Nick Ellis : Walk through the City évoque le temps et l’espace. Elle parle d’une ville dans le monde. Cela peut-être n’importe quelle ville. L’histoire est simple : un après-midi, un homme décide de marcher d’un bout à l’autre de la ville en faisant attention à ce qu’il se passe autour de lui. Parfois le monde peut-être très beau ou au final très ordinaire. Arrêtez de regarder votre téléphone portable ! Vous perdez de vue le monde.

Quels sont tes projets pour 2017 ?

Nick Ellis : Plus de musique ! Je vais bientôt finir la tournée de Daylight Ghosts en décembre. J’enregistre en ce moment un nouvel album. Je ne peux pas t’en dire plus car je ne sais pas ce qui va se passer. Je ne veux gêner les ondes alors qu’elles ne sont pas encore créées. La muse est une créature très sérieuse. Elle apparaît et parfois elle refuse d’apparaître. Tout dépende de ta manière de communiquer. Tu dois offrir quelque chose pour créer. Tu ne peux pas jouer gratuitement. J’espère que ces enregistrements seront publiés au printemps.

Aux mois de février et mars, je reprendrai la route pour partager ma musique avec les gens. La musique est faite pour l’esprit. L’esprit est quelque chose de très fertile pour accoucher de nouvelles révolutions. La gloire, l’argent, l’adulation. Tout cela n’est pas pour moi. je ne suis pas là pour baiser mais pour raconter une histoire. Et la plus grande histoire qui n’a jamais été racontée est la vérité.

TOP 10

1) Le meilleur album de 2016 ?

Nick Ellis : Modern Country de William Tyler.

2) le meilleur endroit pour jouer un concert ?

Nick Ellis : St. George’s Hall Crown Court Room.

3) Le meilleur endroit pour voir un concert ?

Nick Ellis : J’aime la salle du Royal Albert Hall à Londres.

4) Londres ou Paris ?

Nick Ellis : Paris. Cette ville a de l’âme et de l’esprit. Plus que Marseille, Berlin, Naples ou Donostia/San Sebastian. Londres a perdu son âme depuis longtemps et le rachat est impossible.

5) The Pale Fountains ou Shack ?

Nick Ellis : Je vois ces deux groupes comme les chapitres d’un même livre.

6) Everton FC ou Liverpool FC ?

Nick Ellis :Everton F.C., j’emmerde le Liverpool F.C. Ils ont détruit mon village.

7) Doledrum or I.O.U. ?

Nick Ellis : Doledrum. Un grand poème.

8) Le producteur de tes rêves ?

Nick Ellis : Phil Spector. La, grâce et le danger : la combinaison parfaite.

9) Le refrain ultime ?

Nick Ellis : Facile, c’est celui d’.All you need is love.

10) Ton plaisir coupable en musique ?

Nick Ellis : Plastic Bertrand. Quel type ! Inventif et sauvage à la fois. Et ce n’est même pas lui qui chantait. un truc faux. Mais un beau truc faux.

Les photographies sont signées Lisa Robson.
Daylight Ghost de Nick Ellis est disponible via Mellowtone Records.

Nick Ellis- Daylight Ghosts

Tracklist : Nick Ellis - Daylight Ghost
  1. The Grand Illusion
  2. Hanging Around
  3. Carillon
  4. My Old Flame
  5. Dance Of The Cat
  6. In The Park
  7. A Walk Through The City
  8. Lovers In July
  9. Good Morning Mr Hirons
  10. The Early Morning News
  11. St. David's Day
  12. Raise The Arc

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article
1 réponse sur « Nick Ellis lutte pour votre esprit »

What’s the reason behind the album title ‘Daylight Ghosts’ ?

The title ‘Daylight Ghosts’ is a reference to the 12 characters from each of the album’s 12 songs. A Daylight Ghost is someone you do not see. The invisible, the unloved or the ignored. We are all Daylight Ghosts.

How easy was the recording process? How long did it take you?

The recording was done in one seven hour session at St. George’s Hall Crown Court Room in Liverpool on a Sunday in January 2016. One single recording session. Each song was played once or maybe, twice. No more. What you hear on the album is what was recorded.

How did you meet Mellowtone Records ?

I first met David McTague while busking on Bold Street in Liverpool in about 2010/2011. He popped up out of the crowd and he had a glow about him. Something magic but also with some of that ‘old school’ quick-fire intelligence. I can dig that. He was as passionate about music as I was, so obviously, we got on. The one thing we have in common is our love of songs. A good song will outlive time itself, a weak one will disappear the minute it leaves your lips. We also believe, along with Richard McTague our other Mellowtone brother, that music is the a global communication with a global heart and soul. The true voice of man.

The sound of your songs is FANTASTIC. How did you find it ?

Thank you. It makes me happy knowing you feel that way about them. How did I find the sound? That’s a secret that was passed onto me by an very old man, a blind bookseller from Liverpool. I will take that secret to my grave. Magic is not to be discussed; secrets are for keeping.

Could you explain to me the choice of the cover of « Daylight Ghosts » ?

The cover is a real photograph of a real moment. It is up to the listener (or viewer) to decide whether it is magic or an illusion. Like the music contained within it. The cover is meant to allow the listener (or viewer) to ask questions to themselves. Is it real? Does it make me feel? Do I see things like that? Do these characters and places exist? What pictures do these songs paint for me?

What’s the story of Lovers in July ?

‘Lovers In July’ is about an impossible love between two people. And, the more impossible this love becomes the stronger it binds them together. Love can appear in many forms. In the form of madness, sadness and sometimes confusion. Love is both dark and light.

And the story of Walk Through The City ?

‘Walk through the City’ is about place and time. The City in the song could be anywhere. Any City in the world. It could even be a city in someone’s head. The story is very simple: One afternoon, a man decides to walk from one side of a city to the other while taking in what is happening all around him. sometimes the world around us can be a very beautiful place no matter how simple or ordinary it appears to be. Look up from your phone or you’ll miss it.

What are your projects for 2017 ?

More music. As soon as I finish this first leg of the ‘Daylight Ghosts’ tour in December, i’m recording another album. It can’t say much about it because it hasn’t happened yet. I don’t want to mess with the vibes before they’ve even been created. The muse is a very serious creature. It appears and sometimes it refuses to. It’s all about how you communicate with it and how it’s nurtured. You’ve got to offer it something to be excited about. It doesn’t play for free. It plays for keeps. Hopefully, these recordings will be out in Spring.

In Feb/March I will be going back out on the road to meet more people, see new places and bring this music to it’s rightful home: Inside people’s ears. Music is for the mind. And the mind is a very fertile place for new revolutions to come to light. I aim to inspire and share. Anything else is a bonus. Money, adulation and fame, likes and dislikes, that’s all useless to me. I’m not here to fuck about, i’m here to tell a story. And, the greatest story ever told was the truth.

TOP 10

1) The best album of 2016 ?

– William Tyler ‘Modern Country’

2) The best place to play a gig ?

– St. George’s Hall Crown Court Room.

3) The best place to watch a gig ?

– I like the Albert Hall, London.

4) London or Paris ?

– Paris. It has a soul and it has spirit. Much like Marsaille, Berlin, Naples or Donostia/San Sebastian. London has lost is soul long ago and there’s no room for redemption.

5) The Pale Fountains or Shack ?

– I see them as chapters from the same book.

6) Everton FC or Liverpool FC ?

– Everton F.C. Fuck Liverpool F.C., they destroyed my village.

7) Doledrum or I.O.U. ?

– Doledrum. Great poetry.

8) The producer of your dreams ?

– Phil Spector. Grace and Danger. The perfect combination.

9) The ultimate chorus ?

– That’s easy. ‘All you need is love’.

10) Your musical guilty pleasure ?

– Plastic Bertrand. What a dynamo. Inventive and wild. And, it wasn’t even him singing. What a sham. But, a great sham it was.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Nick Ellis - Speaker's Corner

Nick Ellis – Speaker’s Corner

Reprenant les choses laissées en plan par Mike Badgers et Lee Mavers, Nick Ellis sort un troisième album magistral. Une guitare, une voix et l’affaire est dans le sac grâce à des chansons aussi simples qu’efficaces. Qui a dit que c’était difficile d’écrire un tube ?
Nick Ellis - Speakers' Corner

L’été sera bleu comme une chanson de Nick Ellis

Nick Ellis est déjà de retour avec un nouvel album ! Un peu moins d’un an après Adult Fiction, le rejeton de la Mersey est dans les starting-blocks pour prêcher la bonne parole folk avec Speaker’s Corner.
Nick Ellis

Vers le bleu avec Nick Ellis

Nick Ellis ne nous apporte que des bonnes nouvelles. En plus de publier un nouveau single, Ellis arrive en France au printemps prochain le temps d’un concert dans le Béarn.
Nick Ellis

Il est l’heure d’écouter Nick Ellis

Avec Nick Ellis, les choses sont toujours très simples et très efficaces. Une voix, une guitare et notre roi des lads de Liverpool nous emporte dans un autre monde.
Nick-Ellis_Adult-Fiction_COVER_web_734_732_80

Nick Ellis – Adult Fiction

Pur produit de la Mersey, Nick Ellis nous avait fait une très belle impression avec son premier album Daylight Ghost en novembre 2016. Il est déjà de retour avec de nouvelles chansons et le résultat est bluffant. Ellis brise le plafond de verre et s’apprête à publier un des meilleurs disques de l’année.

Plus dans Interviews

5 questions à … MASSTØ

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des MASSTØ, trio amiénois qui fait du blues et de la soul comme personne et qu’il faudra impérativement découvrir au Crossroads Festival…

5 questions à … Annabel Lee

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Annabel Lee, Lolita pure et vierge dans le dernier poème de Poe et trio belge survitaminé qui n’a pas eu de pot…
Les-Vulves-Assassines

[MaMA 2020] 5 questions aux … Vulves Assassines

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des Vulves Assassines qui vont faire mouiller le MaMA Festival le Jeudi 15 octobre. Elles seront au départ du tour de France…
Sôra © Thomas Braut

5 questions à … Sôra

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Sôra et de son électro-soul déchaînée. Avec une voix puissamment onctueuse, elle devient tempétueuse sur scène à éprouver au Crossroads Festival…
LOMBRE © Kevin Spadafora (2)

5 questions à … Lombre

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Lombre qui sera en pleine lumière avec son puissant et programmatique deuxième EP, La lumière du noir qui signe la naissance…
Supamoon

5 questions à … Supamoon

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Supamoon avec la voix enjôleuse de Claudia et son trip-hop mâtiné de r’n’b. On regarde ces perpignanais dans les yeux, la…
Orange Dream

5 questions à … Orange Dream

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Orange Dream qui roulera des mécaniques pop au Crossroads Festival du 8 au 11 septembre pour sa 5ème édition. Le duo Lillois…