Catégories
Interviews

5 questions à … Auren

Auren © Martin Cuchet

SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Auren tout juste de retour d’Arizona où elle a eu le privilège d’enregistrer son nouvel album avec Calexico.

Auren s’est donc prêtée au jeu des cinq questions accompagnées d’une playlist qui mêle vieille Europe et nouveau continent.

Auren en cinq questions :

Ton souvenir de concert ?

L’Européen à Paris en novembre 2014. Salle pleine et d’un coup coupure d’électricité ! Plus de son sur scène, ni dans la salle… Moment de panique puis le public s’est mis à chanter une de mes chansons. Magique et les techniciens ont réglé le problème !

Ta rencontre en tournée ?

Celle avec le public, celui avec qui l’on partage, avec qui l’on communie. Il est si précieux.
Et puis je ne peux m’empêcher de parler de la tournée de Calexico en France en avril dernier, où cette fois ci c’est moi qui était dans le public. A la fin du concert je leur déposais mon album J’ose, une lettre et les maquettes des nouvelles chansons ! Je recevais un mail 2h après, on s’est rencontré la semaine suivante à Berne en Suisse et l’aventure commençait.

Ton anecdote dans le van ?

Je parlerais du Van qui se trouvait juste en face de l’appartement dans lequel j’ai vécu pendant l’enregistrement de mon nouvel album ! Il était bleu turquoise, on a tourné quelques interviews à l’intérieur, fait des photos et bu quelques apéros ! On serait bien parti faire le tour des Etats-Unis avec !

Ton prochain album ?

Je viens juste de terminer l’enregistrement du nouvel album. J’ai la chance et la joie de l’avoir enregistré à Tucson en Arizona au studio Wave Lab. C’est Joey Burns, le leader du groupe Calexico qui est le réalisateur de l’album. John Convertino et Jacob Valenzuela, membres de Calexico ont également joué sur l’album. L’album va être dément ! Prochaine étape, le mix. Je retourne là-bas en janvier.

Ton prochain rêve ?

Etre maman !

2017_01_10_auren
2017_01_10_auren
2017_01_10_auren
2017_01_10_auren
2017_01_10_auren
2017_01_10_auren
2017_01_10_auren
2017_01_10_auren
2017_01_10_auren

© Martin Cuchet

En écoute avec Auren :

Auren - fait sa playlist

  1. CalexicoTapping on the line

    J’aime la musique de Calexico, j’aime leur dernier album et particulièrement ce titre planant. La voix de Joey Burns est envoutante. Quand je l’écoute, je voyage sur la route des Etats-Unis dans un gros pick-up avec l’immensité devant moi !

  2. CalexicoMoon never rises

    Un souvenir de concert, à Lyon à l’Epicerie Moderne. Magnifique ! Concert qui m’a permis ensuite de rencontrer le groupe et de commencer l’aventure du nouvel album avec eux.

  3. June carter et Johnny CashTime’s a wasting

    J’adore ce passage dans le film Walk the Line où John demande à June de faire un duo avec lui pour la première fois.

  4. Jean-Louis MuratViva Calexico

    Jean Louis Murat & Calexico : le must du must

  5. Dominique AEleor

    De la pure poésie

  6. Fleet wood macDreams

    Essentiel pour se sentir bien au réveil. L’intro me rend bargeot ! J’ai envie de danser.

  7. Bob DylanLike a rolling stone

    Chanson Imparable

  8. Last Shadow PupetsLes cactus

    J’ai complètement craqué pour cette reprise ! La façon dont chante Alex Turner est addictive.

  9. Paolo NuttiniSomeone like you

    Un mood fou sur ce titre. L’album en entier Caustic Love est un bijou.

  10. Benjamin Biolay & Vincent delermLes chanteurs sont tous les mêmes

    Des plumes que j’admire, avec de l’humour.

  11. Mickey 3DRallonge tes rêves

    Un texte que j’aurais aimé écrire.

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Auren © Ismael Moumin

Auren, un sacré numéro !

Auren aurait-elle enfin tiré le bon Numéro avec son deuxième album qui vient de sortir chez Mescenes, Bellevue et Differ-Ant ? Ce qui est sur, c’est que ces chansons lui ont porté chance puisqu’elles lui ont permis d’enregistrer dans la tanière de Calexico à Tucson en Arizona, un rêve réalisé pour celle dont le premier…
Rock In Loft au MaMA 2017

Rock In Loft au MaMA !

Le Rock In Loft comme son nom l’indique c’est de la musique dans un chouette lieu avec cette année dans le cadre du MaMA festival le jeudi 19 octobre, No Money Kids, Nazca, Auren, Mofo Party Plan, Fanel, Dani Terreur et Ali Danel avec GiedRé pour marraine.
Home 2017 © Marcel Hartmann

Home sweet Home !

C’était comme une évidence. Jouer Home, le projet commun de Chiara Mastroianni et Benjamin Biolay à la maison, enfin presque, au festival les Vendanges Musicales sur le parvis accueillant du château aux pierres dorées de Charnay en Beaujolais, à quelques encablures de sa natale Villefranche sur Saône le 16 septembre.

Rock in Loft aux Francos !

Bon, vous connaissez les Rock In Loft au MaMA ou au Printemps de Bourges, alors pourquoi ne pas venir cette année aux Francofolies de La Rochelle fêter le 14 juillet en musique avec un plateau relevé et varié, du blues au hip hop, de la chanson à l’électro.
Portait : Auren @ Paris | 29 avril 2014

Portrait : Auren

Auren, nouvelle venue dans le paysage musical, est une jeune Lyonnaise bercée à la chanson française et elle le revendique. Elle a fait les premières parties de Michael Jones, Francis Cabrel, Chris Isaak ou Benjamin Biolay. L’été dernier, elle a sorti son second album « J’ose », à l’univers frais et mutin, qui évoque les tubes pop…

Plus dans Interviews

Karine Daviet

Karine Daviet en toute indépendance

Karine Daviet est lyonnaise et vient de sortir un premier EP, L’indépendance, recueil de six titres en français à la fois doux et âpres avec des arrangements soignés mêlant guitare acoustique, théorbe, clavecin, viole de gambe, flûtes à bec et sons électroniques. Assez logique quand on écoute sa playlist commentée ci-dessous après un questionnaire façon…
Moli © Celeste Call

5 questions à … Moli

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Moli , jeune belge de 21 ans qui pourrait suivre la trace de Mademoiselle Van Laeken. Installée à Berlin où elle…
Klon

L’ascension de Klon

Klon. Ce n’est ni con, ni Klug ou le nom d’une nouvelle planète. Quoique. Ces Magnificent Seven déboulent dans notre galaxie musicale avec un premier titre Noise, qui va faire du bruit. Il est accompagné d’une somptueuse animation réalisée par le gang lui même qui met en scène une ville-automate monstrueuse qui produit les clones…
Maë Defays

5 questions à … Maë Defays

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Maë Defays, autrice d’une caresse musicale avec son EP Whispering dont est extrait notre exclu d’hier, La vie entière. On découvre…
Bananagun

5 questions à … Bananagun

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des foutraques australiens de Bananagun. Oubliez The Go-Betweens, The Saints, Nick Cave ou Silverchair, ce quintette psyché et percussif adepte de l’afrobeat…

Passionnant Johan Asherton

Et un nouveau beau disque de Johan Asherton ! L’ex-The Froggies, qui a eu le chic de ne jamais enregistrer un mauvais disque depuis ses débuts solo en 1988 avec God’s Clown, revient avec Passiontide, une collection de dix chansons sombres et élégantes.
Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…