Les belles années de Guillaume Stankiewicz

Guillaume Stankiewicz que nous avions découvert l’année dernière avec le très beau Sans cesse et sans bruit revient aujourd’hui avec sa Mostla, l’exercice imposé par La Souterraine.

Mais qu’est qu’une Mostla ? Un artiste du réseau La Souterraine doit compiler une dizaine d’anciens titres et les présenter au public. L’exercice peut paraître vain, voire sans intérêt pour certains poulains de cette écurie. Évidemment avec Stankiewicz, c’est tout le contraire. Très Townes Van Zandt sur Sans cesse et sans bruit, il offre ici un nouveau visage. Bien malin celui qui ne versera pas une larme sur La Crevasse.

Guillaume Stankiewicz – Qui d’autre

Guillaume Stankiewicz surprend son petit monde à chanter en anglais (le très roots Come Along With Me) et finira de convaincre les indécis avec Solaire.

Diantre, que ce type est parfait.

Les années de Guillaume Stankiewicz est disponible chez La Souterraine et cela se passe par ici.

Guillaume Stankiewizc - Les années

Tracklist : Guillaume Stankiewicz - Les années
  1. Qui d'autre 2016
  2. En chantant très fort
  3. Si je savais (mix mostla)
  4. La nuit (mix mostla)
  5. Come along with me
  6. La crevasse
  7. Dehors
  8. Solaire
  9. Sans cesse et sans bruit (mix mostla)
  10. Parti et revenu
  11. Our dance

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Adrien Legrand

[EXCLU] Bel-Vu, beau disque

Qu’il évoque ses cicatrices des premiers pas ou son quartier d’enfance d’Hérouville-Saint-Clair, Adrien Legrand nous tend un miroir même si ses chansons sont autobiographiques. On se souvient aussi de ces doux étés où l’on se croyait sur le toit du monde ou les jeux en bas d’immeubles défraichis.
Lonny - Comme la fin du monde

Vidéo : Lonny – Comme la fin du monde

« La fin du monde n’est pas encore pour demain. » affirmait Tite-Live il y a un peu plus de deux mille ans et on ne peut lui donner tort malgré tous les efforts de l’humanité pour le foutre en l’air.
caramia-entreparenthses

Parenthèse désenchantée

Cara Mia fait onduler les corps avec Entre Parenthèses son nouveau titre avec l’aide de Thibault Eskalt et Pierre Locatelli (Pharms).

Plus dans News

Adrien Legrand

[EXCLU] Bel-Vu, beau disque

Qu’il évoque ses cicatrices des premiers pas ou son quartier d’enfance d’Hérouville-Saint-Clair, Adrien Legrand nous tend un miroir même si ses chansons sont autobiographiques. On se souvient aussi de ces doux étés où l’on se croyait sur le toit du monde ou les jeux en bas d’immeubles défraichis.
caramia-entreparenthses

Parenthèse désenchantée

Cara Mia fait onduler les corps avec Entre Parenthèses son nouveau titre avec l’aide de Thibault Eskalt et Pierre Locatelli (Pharms).
Spitzer

Spitzer traque Chevalrex

Après avoir dynamité Thousand, remué Aquaserge et secoué Sure, Spitzer enténèbre le déjà angoissant Tant de fois sans doute le morceau le plus sombre de Chevalrex extrait de son quatrième album, Providence.
kramies-ohioillbefine2

Kramies va toujours bien

Deux versions, deux ambiances, mais toujours en Ohio. Si Matt Berninger a quitté l’état du pavier même s’il demeure dans son sang, Kramies va bien, qu’il soit dans une forêt féérique ou sur le toit d’un bulding.