Oasis – Be Here Now

Oasis - Be Here Now
Louis 14/10/2016

Après Definitely Maybe et (What’s the Story) Morning Glory?, c’est donc au tour de Be Here Now d’être réédité. Et comme en 1997, ce disque déclenche toutes les passions. Album des démesures (médiatique, commerciale et artistique), Be Here Now est l’éternel regret de Noel Gallagher et le chant du cygne d’Oasis. Mais quel disque nom de Dieu. On paierait très cher pour écouter un disque de ce calibre en 2016.

En 1997, Oasis va donner une suite à (What’s the Story) Morning Glory?. Be Here Now est la fin d’un cycle et surtout le début d’une traversée du désert pour Noel et ses fans. Honni par Noel et banni des tournées d’Oasis après 1998, cet album est l’une des plus belles sorties de route de l’histoire du rock.

Pour le troisième album d’Oasis, Noel Gallagher puise encore dans son stock de chansons qu’il a écrites quand il était gardien de nuit dans une usine de Manchester. Il n’a eu de cesse de le répéter depuis lors : il est impossible d’écrire All Around The World le ventre plein et Supersonic quand on s’habille chez Armani. Mais en 1997, il est à Ibiza et au volant de la Rolls Royce que lui a offerte Alan McGee. Pensez-donc… McGee pensait avoir décroché le jackpot avec les 500 000 exemplaires de Screamadelica de Primal Scream. En 1996, le boss de Creation Records vient de voir son impôt sur le revenu augmenter grâce aux 20 millions d’exemplaires de (What’s the Story) Morning Glory? écoulés.

Oasis a donc réservé un studio d’Abbey Road pour enregistrer son troisième album. Depuis les récentes confessions de Norman Blake (Teenage Fanclub), on sait qu’Oasis avait transformé son studio en salle de concerts. Les murs tremblaient. La concurrence ? Aussi. Et si Oasis réalisait la passe de trois ? Pour une fois les pissse-froid auront le dernier mot car Oasis va se planter comme personne.
A Abbey Road, c’est razzia sur la chnouf tous les jours. Marcus Russell, le garde-fou historique des frères Gallagher, pointe aux abonnés absents. Quant à Owen Morris, l’armoire à glace galloise qui a produit à la perfection les deux premiers albums du groupe, est lui aussi à l’Ouest, et laisse Noel naviguer dans ses délires opiacés. Le résultat est terrible : Be Here Now est un album boursouflé avec un bide énorme qui fait peine à voir à coté du mannequin à la taille de guêpe qu’est Morning Glory.

Oasis – D’You Know What I Mean? (2016 HD Remaster)

Il n’en reste pas moins quelques bonnes chansons. D’You Know What I Mean? montre un Liam impérial. Toisant du regard les hélicoptères, ce type a été le meilleur chanteur de rock de 1994 à 1997.

Et les bonus ? On sait que pour ce genre de choses, Noel est pingre comme un Écossais. On récupère deux ou trois lives (inutiles) et les démos liées à cet album. Le constat est toujours le même : on est totalement addict à la voix de Liam. Noel Gallagher le premier. Les versions de D’You Know What I Mean ? et de Stay Young détonnent. Pour le reste, on filera réécouter pour la énième fois les versions studios.
Pour la note, on fait comme Pitchfork : nous mettons 5. Sur 5…

Oasis - Be Here Now

Be Here Now d’Oasis est disponible depuis le 7 octobre 2016 via Big Brother/PIAS.

Tracklist : Oasis - Disque 1 : Be Here Now
  1. D'You Know What I Mean ?
  2. My Big Mouth
  3. Magic Pie
  4. Stand By Me
  5. I Hope
  6. I Think
  7. I Know
  8. The Girl In The Dirty Shirt
  9. Fade In-Out
  10. Don't Go Away
  11. Be Here Now
  12. All Around The World
  13. It's Gettin' Better (Man!!)
  14. All Around The World (Reprise)
Tracklist : Oasis - Disque 2 : B-sides & Extra Tracks
  1. Stay Young
  2. The Fame
  3. Flashbax
  4. (I Got) The Fever
  5. My Sister Lover
  6. Going Nowhere
  7. Stand By Me (Live At Bonehead's Outtake)
  8. Untitled (Demo)
  9. Help! (Live In LA)
  10. Setting Sun (Live Radio Broadcast)
  11. If We Shadows (Demo)
  12. Don't Go Away (Demo)
  13. My Big Mouth (Live At Knebworth Park)
  14. D'You Know What I Mean ? (NG's 2016 Rethink)
Tracklist : Oasis - Disque 3 : Mustique Demos
  1. D'You Know What I Mean ? (Mustique Demo)
  2. My Big Mouth (Mustique Demo)
  3. My Sister Lover (Mustique Demo)
  4. Stand By Me (Mustique Demo)
  5. I Hope
  6. I Think
  7. I Know (Mustique Demo)
  8. The Girl In The Dirty Shirt (Mustique Demo)
  9. Don't Go Away (Mustique Demo)
  10. Trip Inside (Be Here Now) (Mustique Demo)
  11. Fade In-Out (Mustique Demo)
  12. Stay Young (Mustique Demo)
  13. Angel Child (Mustique Demo)
  14. The Fame (Mustique Demo)
  15. All Around The World (Mustique Demo)
  16. It's Gettin' Better (Man!!) (Mustique Demo)
Oasis – Be Here Now
5.0
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Réponses
  1. Pas terrible cet article, et il n’est pas très travaillé ( en témoignent les fautes d’orthographes ) .

    Déjà, quand vous dites que Noel est au volant d’une Rolls Royce, c’est entièrement faux, vu qu’il n’a pas le permis. Ensuite, quand vous dites que les bonus sont assez pauvres en contenu, c’est une blague ou quoi ? Le CD3 contient l’intégralité des demos mustique, que les fans réclamaient depuis tant d’années ! On découvre 2 inédits dans le CD2, et un remisage du célèbre D’You Know What I mean ? Dernière chose, vous avez même faux sur la date de sortie, c’est un détail mais une simple vérification par recherche google aurait suffit à vérifier vos propos….Un travail de relecture s’impose.

    Bref cette réédition est une tuerie

  2. C’est con mais moi, j’ai aimé ce mur du son, ces boursoufflures, leur façon de cabotiner en permanence et nous laisser des morceaux encore meilleurs en face B (ex: stay young). J’ai aimé que cet album soit détesté: c’est le karma de ces gars là: « on met une branlée à Blur puis on se vautre ».

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Chroniques d'albums

Liam Gallagher - Why Me Why Not

Liam Gallagher – Why Me ? Why Not

Après le succès (inattendu) de son premier disque solo (As You Were – 2017), Liam Gallagher remet le couvert, gonflé à bloc, avec Why Me ? Why Not.

Metronomy – Metronomy Forever

Joseph Mount a quitté Montmartre avec femme et enfants pour retourner s’installer en Angleterre, son pays natal, mais n’a pas changé de quête : écrire la chanson pop ultime.

L'épée -Diabolique

L’Épée – Diabolique

The Limiñanas font des disques formidables. Emmanuelle Seigner fait des disques formidables. Anton Newcombe fait des disques formidables. Diabolique de L’Épée est donc un disque formidable.

Blueboy – If Wishes Were Horses

Publié en 1992, If Wishes Were Horses des Blueboy était devenu un disque qui coûtait une blinde sur le marché de l’occasion. Il ressort aujourd’hui à un prix tout à fait abordable grâce au label australien A Colourful Storm.

The Slow Show - Lust and Learn

The Slow Show – Lust and Learn

Avec ce troisième album, les Mancuniens The Slow Show réalisent un joli coup voire un coup de maître. Lust and Learn est peut-être le meilleur disque de cette rentrée. Et ce n’était pas gagné…

LIFE - A Picture of Good Health

LIFE – A Picture Of Good Health

Passés inaperçus avec un premier album (Popular Music – 2017), LIFE remet le couvert cette année et devrait se faire une place au soleil avec leur nouveau bébé. A Picture Of Good Health gueule, braille et est tout sauf sage. Et on ne peut s’empêcher de l’aimer.

Ride - This Is Not A Safe Place

Ride – This Is Not A Safe Place

On reprend les mêmes et on recommence. Ride a décidé de refaire équipe avec Erol Alkan, le producteur de Weather Diaries (2017). On reprend les mêmes et surtout on recommence avec un très bon disque. This Is Not A Safe Place réussit là où son prédécesseur échouait et surtout nous fait diablement plaisir.

Clairo - Immunity

Clairo – Immunity

Âgée de 20 ans, Clairo s’apprête à sortir son premier album, Immunity. Et comme dans Koh-Lanta, elle devrait être intouchable avec ce totem de l’immunité.

Mark Mulcahy - The Gus

Mark Mulcahy – The Gus

Mark Mulcahy est de retour cet été avec The Gus son sixième album solo. Mulcahy quitte les paysages de l’Amérique des ombres qu’il côtoyait sur son précédent disque, The Possum in the Driveway et débarque dans une librairie pour écrire des chansons inspirées par George Saunders. Le résultat est flamboyant.

Silver Jews - Purple Mountains

Purple Mountains – Purple Mountains

Il y a des disques auxquels on ne croyait plus. Celui des Purple Mountains est de cette trempe. David Berman, qui avait tiré le rideau des Silver Jews en 2008 revient avec un nouveau nom, des nouveaux musiciens et toujours les mêmes états d’âme. Et c’est foutrement jouissif.

Nev Cottee - River's Edge

Nev Cottee – River’s Edge

Révélé au « grand public » et surtout à la critique en 2017 grâce à Broken Flowers, son deuxième album, Nev Cottee revient avec River’s Edge. Les dix chansons de ce nouvel album reprennent plus ou moins la même formule magique que son prédécesseur et nous envoie dans les confins de la discographie de Scott Walker.

Noel Gallagher's High Flying Birds - Black Star Dancing

Noel Gallagher’s High Flying Birds – Black Star Dancing EP

Dans la vie, il faut aimer autant son Papa que sa Maman. Dans la vie d’un fan d’Oasis, il en va de même avec les frères Gallagher : il faut aimer autant Liam que Noel. Depuis le divorce de 2009, les rôles ont été rapidement redéfinis : Liam sera le gardien du temple, quant à…

J.E. Sunde - J.E. Sunde

J.E. Sunde – J.E. Sunde

J.E. Sunde publie sur le label Vietnam un disque qui devrait faire pleurer de joie les fans de Sufjan Stevens et ravir les amoureux de Still Crazy After All These Years.

Ian Broudie – Tales Told

En 2004, Ian Broudie laisse The Lightning Seeds au repos et décide d’enregistrer un disque solo avec la jeune garde de Liverpool. L’idée fut évidemment géniale car Tales Told est son plus beau disque.

Primal Scream - Maximum RockNRoll

Primal Scream – Maximum Rock ‘n’ Roll – The Singles

Après avoir publié le passionnant Give Out But Don’t Give Up (The Original Memphis Recordings) en 2018, Primal Scream (ou plutôt Sony) sort un double best-of dénué de tout intérêt. Maximum Rock ‘n’ Roll – The Singles, maximale arnaque.

Sebadoh - Act Surprised

Sebadoh – Act Surprised

Fire Records (pour le continent européen) continue de faire rêver les amoureux des années 90 en publiant le neuvième disque des Sebadoh. Après les Lemonheads et The Chills, Lou Barlow et son groupe enchantent tout le monde avec un disque impeccable.

DYGL – Songs of Innocence & Experience

Les Japonais de DYGL nous avaient impressionné en 2017 avec un premier album très efficace, Say Goodbye to Memory Den et avait calmé la concurrence avec leur prestation scénique au TINALS 2018. Et en 2019 ? Ils décident de confirmer tout le bien que l’on pense d’eux avec Songs of Innocence & Experience, un deuxième…

Clinic - Wheeltappers and Shunters !

Clinic – Wheeltappers And Shunters

Après sept ans d’absence, les très cintrés Clinic reviennent avec un album dont le titre est une référence à l’émission The Wheeltappers and Shunters Social Club, diffusée sur la chaîne ITV dans les années 1970 et animée par l’excellent Bernard Manning. Ce dernier et son émission sont aussi présents dans le dernier clip de Noel…